Croquemitaines

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Témoin du meurtre sanglant de ses parents, Elliott va découvrir qu'en réalité, les croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence


Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l'ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n'imagine pas à quel point elles vont changer sa vie... Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu'en réalité, les croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l'un des plus puissants d'entre eux, le Père-la-Mort, se met en tête de le protéger, Elliott se retrouve plongé dans un terrible conflit au cœur d'un univers aussi terrifiant que fascinant dont il devient l'enjeu principal. Par une sombre nuit orageuse, le destin d'Elliott va s'accomplir...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Avril 2017
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Croquemitaines
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/04/2017 | Miranda
Modifier


Par Miranda
Note: 3/5

Note 3,5/5 Je n’ai pas lu beaucoup d’histoires traitant de croquemitaines mais les auteurs nous proposent ici une vision plutôt intéressante avec des conflits entre croquemitaines auxquels un petit garçon se retrouve mêlé malgré lui. La manière dont ils se nourrissent de nos cauchemars est aussi bien vue. Ce premier tome présente les faits, les personnages et l’univers mais se lit relativement vite, après l’histoire on a quelques planches faisant référence à la disparition de l’enfant et ensuite une interview de Djet que je n’ai pas encore lue, peut-être un autre jour. L'histoire est raccord avec le thème du croquemitaine, lugubre et parfois même un peu violente, Elliott va tout de même voir ses parents assassinés. Une dernière petite chose et non des moindres il y a un chien ! J’apprécie vraiment l’apport de ce genre de personnages qui donne un vrai plus au récit à mon sens, d’ailleurs c’est lui qui ici détend l’atmosphère électrique et noire de l’histoire. Le dessin est très dynamique tout comme le scénario, il est aussi assez lumineux le récit se déroulant la nuit le visuel reste lisible il n’y a pas de zones trop obscures qui puissent lui nuire. Le rouge utilisé par touches apporte un côté inquiétant bienvenu. J'aime beaucoup ce genre de graphisme anguleux autant que rond, détaillé mais sans surcharge.

17/04/2017 (modifier)