Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Imbattable

Note: 3.69/5
(3.69/5 pour 13 avis)

Non seulement Imbattable est imbattable, mais son super-pouvoir fait de lui le seul véritable super-héros de bande dessinée !


Journal Spirou Les coups de coeur des internautes Les super-héros 'à la française' OuBaPo Super-héros rigolos

Tremblez, malfrats, voici Imbattable ! Ce nouveau protagoniste porte secours à la veuve et à l'orphelin comme tout héros qui se respecte, mais il sauve aussi les chiens, les chats des grands-mères, les terrains de pétanque, le fils du maire, et la ville tout entière. Masqué, comme tout justicier, capé, comme tout justicier, il mène la vie dure aux savants fous et aux mauvais plaisantins, sans jamais oublier de ramener le pain. Non seulement Imbattable est imbattable, mais son super-pouvoir fait de lui le seul véritable super-héros de bande dessinée ! De la structure quadrillée des planches de BD, Pascal Jousselin a fait un champ d'exploration narrative, un espace ludique où déplacer ses personnages en toute liberté. Son super-héros bondit d'une case à l'autre et joue des décalages et des transferts, imbattable est non seulement un véritable hommage à la BD classique franco-belge, mais aussi une formidable expérience de lecture, dynamique et inventive.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Avril 2017
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Imbattable © Dupuis 2017

04/04/2017 | Ro
Modifier


Par Titanick
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Titanick

Le seul vrai super héros de bande dessinée. Eh bien oui, aucun effet spécial ne permettra de le voir arriver sur nos petits ou grands écrans, celui-là ! Et c’est ça qui est bon. Non seulement l’exercice de style très oubapien est excellent, notre ami se joue des cases de la planche, en arrive à se dédoubler et à provoquer des paradoxes temporels, mais cette contrainte ne paraît même pas forcée tant le gag fait mouche, pour ma part en tout cas. On aurait pu croire que ce type d’exercice aurait conduit à des séquences « artificielles » avec des ajouts de cases pour que le personnage tombe pile mais il n’en est rien ! Génie de l’auteur ou heures de travail acharné ? Sans doute les deux. Pas vraiment de redondance non plus, quelques personnages secondaires ont aussi quelques super pouvoirs tout aussi bien traités, un régal. Et ce héros, nul besoin pour lui d’enfiler son costume, il le garde en permanence, même pour faire ses courses au marché ou manger le dimanche chez sa mémé. Je l’adore. « - Faisons vite, j’ai promis à Mr Dutilleul d’aller bêcher son potager. - Bêcher son potager ? Avec vos super-pouvoirs ? - Euh non, avec une bêche. » Mouahahahah… je sens que je vais le relire souvent. Merci aux aviseurs de ce joli site de m’avoir fait découvrir que je pouvais aimer les super-héros aux super-pouvoirs en costume.

23/06/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

Quelle fraicheur ! C'est pas prétentieux et diablement inventif ! Voilà un petit univers où l'on se sent bien. La créativité constamment renouvelée en fait un peu un Julius Corentin Acquefacques mais abordable par tout le monde, avec un petit côté peps coloré en plus ! C'est imbattable !

11/05/2022 (modifier)
Par DCD
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur DCD

J'avais peur de la redondance du super pouvoir d'Imbattable, mais l'incorporation d'autres pouvoirs chez d'autres personnages, voire de la machine à trou noir du méchant, a élevé le niveau déjà haut du concept, vers des sommets ! Je lis habituellement des bandes dessinées à l'intrigue tortueuse et aux personnages complexes, mais là c'est simple (mais pas plat) et efficace ! Une réelle très bonne découverte ! PS : et le troisième tome est une réussite !

24/11/2020 (MAJ le 24/04/2021) (modifier)
L'avatar du posteur Calimeranne

Oubliez donc Superman, Spiderman, Batman et tous leurs confrères d’outre-Atlantique, le seul véritable super-héros de bande dessinée est français, et il s’appelle Imbattable ! Et autant je ne porte que moyennement intérêt aux premiers, autant je me régale en lisant les aventures de notre super-héros, ce personnage flegmatique et bedonnant, qui a conscience de vivre dans une planche de bande dessinée et s’y promène à sa guise. Nous suivons donc Imbattable dans des histoires plus ou moins courtes, et tandis qu’il saute de cases en cases, ou projette des objets au travers de la planche, on peut décider de lui emboiter le pas, ou de lire la page dans son sens conventionnel. Peu importe au final le choix que l’on fait, le plus souvent on finit par mêler les deux lectures pour mieux comprendre les ficelles de l’histoire. Chaque planche est un véritable régal, c’est ludique de pouvoir se balader dans chaque planche et de tout remettre dans l’ordre. On pourrait craindre qu’avec un tel concept, les histoires ne finissent par tourner en rond. Heureusement, Pascal Jousselin a eu l’imagination et le talent nécessaires pour éviter cet écueil. Il réussit à maintenir l’intérêt et la surprise durant les deux premiers tomes, notamment en entourant notre héros de nombreux personnages aux pouvoirs plus surprenants les uns que les autres : il y a bien sûr Toudi, l’apprenti super-héros à qui Imbattable enseigne la maîtrise de ses pouvoirs, pépé cochonnet qui utilise comme personne le pouvoir des mots, mais aussi les méchants tels le plaisantin et le savant fou dont les inventions réservent de belles surprises au lecteur. Cerise sur le gâteau, je trouve le dessin agréable et efficace, et bien servi par les couleurs de Laurence Croix. --- J'attendais avec impatience la sortie de ce troisième tome, et je ne suis pas déçue du tout. Encore une fois, Pascal Jousselin parvient à se renouveler, que ce soit en introduisant de nouveaux personnages aux pouvoirs inédits ou en développant les personnages déjà connus auxquels on commence à bien s'attacher. La force de cette série est aussi d'alterner le format et le ton des histoires : on passe de récits en une planche à d'autres sur plusieurs pages, aux passages humoristiques succèdent des scènes plus touchantes, et l'on passe de tranches de vie quotidienne à des luttes contre des super méchants. Le tout est saupoudré de beaucoup de bons sentiments qui pourraient déranger certains lecteurs adultes, mais cette série étant sûrement destinée en premier lieu à un public jeune, il ne me parait pas inutile de véhiculer des valeurs positives. Bref, après trois tomes je suis toujours aussi fan d'Imbattable !

04/02/2019 (MAJ le 24/04/2021) (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Sans vraiment le prévoir, Jousselin a créé avec Imbattable une véritable petite révolution. En prétextant renouer avec le super-héros franco-belge, Imbattable va bien au delà de la parodie ou du pastiche en faisant du super pouvoir de son héros bedonnant une idée aussi simple que géniale et qui utilise le média bande dessinée comme seuls Marc-Antoine Mathieu ou Étienne Lécroart ont su exploiter. Imbattable se joue des cases de ses albums comme un terrain de jeu où il peut voyager au travers des bordures. Qu'il s'agisse de faire remonter une oeuvre d'art ou de décrocher un chat perché dans un arbre, il n'y a aucune limite ou contrainte si ce n'est les neurones de l'auteur qui a dû bien se casser la tête pour storyboarder le tout. Et au moment où l'on s'imagine avoir fait le tour des possibilités du média, Jousselin en rajoute une couche en créant d'autres pouvoirs, celui du Plaisantin qui traverse les pages et que l'on retrouve au verso ou celui du disciple qui se joue des perspectives pour manipuler objets comme animaux. Ce qui pourrait sembler barbare à expliquer se passe de commentaire à la lecture de n'importe quelle planche pour comprendre l'ingéniosité du mécanisme : c'est simple et diablement efficace. L'auteur n'en est pas à son premier coup d'essai, son album de Michel Swing (Les aventures de) écrit à quatre mains avec la complicité de Brüno utilisait déjà remarquablement des astuces issues du courant Oubapo. Et peu importe si les histoires semblent simplistes et gentillettes, il s'agit de chouettes strips à destination du jeune public mais pas seulement. Si Imbattable peut permettre aux ados de s'extirper quelques instants de leurs consoles de jeux pour découvrir un univers tout aussi ludique et uniquement réalisable en bd, alors on ne peut que s'en féliciter et souhaiter une longue carrière au petit monde d'Imbattable qui ne cesse de s'étoffer.

07/06/2020 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Quel talent, mes amis, mais quel talent ! Il faut reconnaitre à Pascal Jousselin une inventivité remarquable et totale dans sa BD. Et qu'est-ce que c'est bien trouvé ! L'idée de base est plaisante et propre à tourner vite en rond, mais l'auteur arrive à nous pondre des idées merveilleuses qui rendent chaque gag presque plus drôle que le précédent. Et en deux tomes il donne assez à voir de talent pour qu'on pense possible un autre encore. Imbattable joue sur les codes de la bande-dessinée avec son super héros qui peut traverser à volonté les cases et les strips, tout en se sachant vivre dans une bande-dessinée. Une merveille d'inventivité va alors sortir, notamment lorsque d'autres personnages apparaissent (et rien que Tioudi et son pouvoir sont extrêmement bien traités). Bref, c'est passionnant à lire et j'ai hâte de voir ce qu'il pourra nous en faire ressortir. Niveau dessin, ça colle à merveille à l'ambiance franchouillarde de la BD, son super-héros boudiné et en permanence en costume, tout en sachant combiner les différentes possibilités de paginations. C'est drôle, inventif, frais et innovant ... Quelque chose d'autre à rajouter ? Lisez-là !

12/02/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai lu cette série après avoir lu des critiques favorables sur internet. J'avais un peu peur du concept au début. J'aime bien lorsqu'un auteur joue avec les codes de la bande dessinée (je pense notamment au travail de Gotlib, Greg et Eid), mais les premières gags tournent autour du même concept et j'avais peur que cela finisse par rapidement tourner en rond. Heureusement, l'auteur introduit d'autres personnages qui ont des pouvoirs jouant avec le code de la bande dessinée, ce qui permet d'apporter de la variété dans les situations. L'humour m'a fait sourire, mais je n'ai pas éclaté de rire, ce qui explique pourquoi je ne mets que 3 étoiles. C'est une série humoristique sympathique, mais qui ne fait pas partie de mon panthéon personnel du rire.

26/07/2018 (modifier)
Par karibou79
Note: 3/5
L'avatar du posteur karibou79

Effectivement, il est imbattable : un héros qui se débarrasse d'un vilain en 2ème case grâce à une action à la 8ème case, c'est balèze. L'auteur exploite l'interaction des cases et des perspectives comme terrain de jeu. C'est très malin et on se prend rapidement au jeu. L'histoire du méchant apparaissant et disparaissant d'une page à l'autre est un bijou d'inventivité. Mais on a l'impression de tourner en rond, les histoires n'étant que là pour mettre en place les pirouettes de notre héros, bien trop apathique à mon goût. Par manque d'empathie, je fixe la note à 3/5. Achat conseillé seulement si vous souhaitez vous en inspirer pour tenter vous-même l'expérience.

16/07/2018 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Voici une belle surprise découverte initialement dans le spirou mag. Imbattable est le seul super-héros, à ma connaissance, dont son super pouvoir ne peut s’exprimer que dans un média unique : celui de la bd. Et pour cause … il présente la singularité de jouer avec les cases des planches pour déjouer des plans machiavéliques fomentés par des super-méchants ou tout simplement pour aider son prochain. Je dois bien avouer que la première planche m’a fait l’effet d’un petit tsunami. Mais une fois l’effet de surprise passé, force est de reconnaître que Jousselin va avoir du mal à se renouveler. Il ne pensait d’ailleurs pas développer autant son personnage, ce qui est un signe. A pouvoir décalé, personnage décalé. L’auteur l’a bien compris. Le comique de situation n’aurait pas eu le même impact si son personnage avait eu les traits de Superman. Imbattable est donc à cent lieues des codes régissant le physique du super-héros d’outre-atlantique. Il est bedonnant, atone et accoutré d’un costume ingrat (on dirait une abeille). Les exploits réalisés par cet anti-héros nonchalant restent à découvrir, si ce n'est déjà fait !

11/10/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Etienne Lécroart (très souvent et avec maestria), Jean-Paul Eid dans son très réussi Le Fond du Trou avaient déjà usé de ce stratagème consistant à jouer sur les cases d’une planche de bande dessinée, et à faire intervenir un personnage d’une case à l’autre, avec des effets comiques évidents. Imbattable est donc un super héros, qui déjoue les plans des méchants (souvent une caricature de savant fou, mais pas que), ou se joue des difficultés de la vie quotidienne en agissant sur les cases de la planche, et donc en « changeant » futur et passé. Bien sûr, les histoires s’adressent peut-être davantage à un public jeune (mais j’y ai largement trouvé mon compte !). Mais, comme les deux auteurs précédemment cités, Pascal Jousselin n’a pas sacrifié l’histoire au challenge technique : c’est le plus souvent drôle et réussi. Le plus souvent, mais pas toujours. En particulier, lorsque les histoires s’étendent (plusieurs pages), je le trouve moins à l’aise. Et j’ai aussi l’impression qu’il a fait le tour de cette idée. A moins que je ne me trompe, une suite n’est alors pas forcément souhaitable. Toujours est-il que c’est un album sympathique, dont je vous recommande la lecture, avec vos bambins pourquoi pas… Note réelle 3,5/5.

24/08/2017 (modifier)