Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Adriatica

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Londres 1956. Le corps d'un homme est retrouvé atrocement mutilé sur les quais de la Tamise. Chargé de l'enquête, l'inspecteur Conrad reconnaît la victime : elle a croisé sa route sur le théâtre des opérations en 1944.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Auteurs Italiens [EX] Yougoslavie [Seconde Guerre mondiale] Europe de l'Ouest

Dans les docks de Londres, l'inspecteur Conrad tombe sur un meurtre étrange. Il connaît la victime : un ancien partisan Yougoslave qu'il avait croisé lors de la dernière guerre. Conrad, alors dans les services spéciaux britanniques, se souvient d'avoir livré aux partisans de Tito une caisse d'or destinée à financer la résistance... En Yougoslavie, le capitaine Conrad avait supervisé l'acheminement d'un chargement d'or à destination de la résistance yougoslave de Tito. Avec l'appui de différentes factions de résistants italiens, il mène l'or, à la barbe des Allemands et de leur alliés Oustachi, jusqu'à son contact dans la résistance locale : la troublante Mila Moric... qui ne le laisse pas indifférent. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Janvier 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Adriatica
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/02/2017 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Cet album m’a passionné. Il s’agit d’une enquête policière sur fond d’Histoire avec un grand H. Un cadavre découvert à Londres ne devrait pas être là… pourquoi ? De qui s’agit-il ? On revisite le passé de l’inspecteur pour trouver un début de réponse, et notamment sa participation à une mission en Yougoslavie lors de la seconde guerre mondiale. On découvre ainsi le contexte historique et politique de l’époque, mais aussi une galerie de personnages intéressants, et une mission prenante. Puis retour au présent, et à la résolution du mystère. J’ai trouvé le dénouement bien amené et satisfaisant. Le dessin en noir et blanc de Lele Vianello (assistant de Hugo Pratt) est magistral, comme d’habitude. Le trait est précis et détaillé, et l’utilisation de contrastes noir/blanc sur certains paysages est vraiment superbe. Un album passionnant, bien raconté, et superbement mis en image… mon préféré de cet auteur, suivi de près par Argentina.

14/02/2017 (modifier)