Meurtres Fatals

Note: 3.52/5
(3.52/5 pour 21 avis)

Les aventures turbulentes du Commissaire Charolles et son adjoint l'inspecteur Piggs.


Magazine Fluide Glacial Policier, mais drôle

Charolles (pour les ignares)a été créé par Mister Gotlib himself avec l'aide de Goscinny... :)Il revient ici toujours sous les traits de Gotlib Himself, avec le talent caricatural de Maëster :). Une hypergrandiose distrubution de stars dans ces deux albums : de Sharon zeworldizsotne à Salma Hayek et des vrais bouts de Pamela Anderson...ainsi que des auteurs de Fluide même: de Edika à Coyote et Ferri...etc... et dans le rôle du Grand Boss du commiseriat : El Senor Redac 'chef de Fluide Glacial El J-C Delpierre. Charolles/Gotlib a l'habitude d'agir en solo mais au vu de sa proche retraite il se voit coller à ses chaussures un adjoint de premier ordre sortit droit d'une dépression : Arthur Piggs/Maëster... Vous trouverez à travers les différentes histoires des films les plus célèbres reprisés soigneusement et habilement par Maëster : de Pulp Fiction à Alien avec Xfiles, Men in Black, Basic Instinct, Titanic, James Bond, Star Wars... Les méchants sont punis, Charolles est trop fort en humour :). Et Piggs réussit toujours à se sortir d'où il est en moins de dix secondes ...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1997
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Meurtres Fatals
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

14/08/2001 | ju-pascdm
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

« Meurtres fatals » est une série qui est au polar ce que Bill Baroud est à l’espionnage : de la très grosse déconne, de la caricature grasse, du bon n’importe quoi qui fait exploser les zygomatiques de tous ceux qui ne font pas la fine bouche. Maester reprend ici Charolles, un personnage sorti de l’imagination et des Rubrique-à-Brac du génial Gotlib (qui donne aussi ses traits au bonhomme). Cet inspecteur de police, flanqué de son débile d’adjoint Piggs, se trouve embarqué dans des enquêtes improbables – et dont on se fout complètement, puisqu’elles ne sont que des prétextes pour caser un maximum de gags (jeux de mots, gags visuels, etc.). En plus de Gotlib dans le premier rôle, Maester use régulièrement des trognes de ses camarades de chez Fluide Glacial (et, j’imagine, pas mal de private jokes entre eux mais invisibles pour moi). Surtout, il multiplie les références (à certaines séries télé, mais surtout à des films connus et à leurs personnages principaux) pour caser ses conneries. Il faut aimer le genre, mais moi ça me va, et c’est vraiment bien fait. De plus, et cela compte beaucoup, le dessin de Maester est vraiment excellent, dans un style caricatural qui dynamite les pauvres intrigues. C’est l’une de ses meilleures réussites, avec l’inénarrable Soeur Marie-Thérèse. Grosse poilade bien dans la veine du meilleur Fluide. J’aime beaucoup ce défouloir !

02/09/2019 (modifier)
Par yaglourt
Note: 2/5

C'est du Maëster, un dessin caricaturesque de grande qualité au service de petites histoires anecdotiques et de jeux de mot pourris. C'est vite lu, vite oublié. C'est de l'humour Fluide Glacial quoi, j'ai un peu passé l'âge. Parfois on se demande ce que serait devenu la carrière de Maëster s'il s'était adjoint un bon scénariste... Sentiment de gâchis...

30/08/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

Trop fort Maëster ! Cela fait un paquet d’années que je n’avais pas relu Meurtres Fatals Graves et je me bidonne toujours autant. La réédition récente en intégrale fut une très bonne raison de s’y remettre. J’adore tous ces bons jeux de mots, les quiproquos, calembours et contrepèteries. Qu’est-ce que c’est con, le ton est totalement décomplexé. C’est truffé de clins d’œil bédéphiles et de références cinématographiques dans les images et dans le texte. Il est vrai qu’elles commencent à ne plus être dans le vent mais ça on ne peut pas le reprocher, et puis, cela demeure culte : Pulp Fiction, Basic Instinct, Star Wars, Star Trek, Freddy Krueger, Alien, Léon, Reservoir Dogs, James Bond, etc. C’est très loin d’être aussi culte que Sœur Marie-Thérèse mais… Maëster, quoi ! C’est hyper détaillé, un génie de la caricature, on passe au minimum 30 secondes par case à essayer de trouver la connerie qui s’y cache. Des fois on a beau avoir relu plusieurs fois la bédé, on en trouve encore.

22/11/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Fluide Glacial, j'en prend, j'en laisse... ce fut un humour souvent dévastateur mais aussi très inégal, et dans ce que je prend, je garde bien sûr Maester dont j'ai toujours apprécié sa bonne soeur anti-conformiste et son obsédé sexuel Athanagor. Ici, il se plonge dans un côté parodique très poussé où il se livre à une sorte de répertoire cinématographique très déjanté avec un art consommé du gag à l'humour potache et souvent crétin, c'est un joyeux mélange hétéroclite d'hommages et de parodies de films comme Basic Instinct, Pulp Fiction, Catwoman, Alien, Mars Attacks... tout y passe en forçant sur des personnages aux têtes joliment caricaturées comme Sharon Stone, Spock, Travolta, des bombes sexuelles et... Gotlib bien sûr en flic avisé, histoire de saluer le pape de l'humour français qui a ouvert la porte à tout un tas de délires. C'est inégal, parfois ça tombe un peu à plat, de ce côté là, la Soeur Marie-Thérèse est supérieure en qualité humoristique, mais l'aspect rigolo est fortement accentué par ce dessin toujours très expressif, au trait gras et vigoureux, dans des cases très remplies et bourrées de petits détails amusants, des gros plans exagérés comme ceux des flingues énormes, et plein d'autres joyeusetés. C'est ce qui donne sa valeur à cette bande, cet aspect graphique soigné et ce sens de la caricature, au contraire des bandes humoristiques modernes au dessin souvent laid, insipide et simple comme des dessins d'enfant, car ces meurtres fatals graves ne font pas tant rire que ça, j'ai beaucoup plus aimé les idées de films parodiés qui sont parfois recherchées mais pas excessivement drôles, tout repose sur le crayon fou de Maester. Une belle déconnade quand même !

20/04/2016 (modifier)
Par jul
Note: 2/5

Mouais meurtres fatals graves c'est bien quand on aime le graphisme de Maester. Moi je n'ai jamais été trop fan de cet auteur (même sa série culte Soeur Marie-Thérèse). C'est " super bien dessiné" mais c'est trop proche de la caricature donc assez "vulgaire" à mon goût. Pas dans le sens qu'il y ait des paires de seins et de la grossièreté non cela ne me dérange pas au contraire. Non vulgaire dans le sens que c''est plus le style de dessins qu'on peut voir dans une carterie ou sur des tee-shirts. De plus ce n'est pas très drôle. C'est plus une accumulation de références cinématographiques et de caricatures. Au kilo. Donc je mets 2 uniquement car dans le genre c'est quand même bien fait.

09/05/2013 (modifier)
Par RoninBox
Note: 4/5

Bon, avant toute chose je tiens à dire que j’aime beaucoup les BD de fluide glacial, je suis client de cet humour potache. Cinéphile à mes heures, je trouve cette BD vraiment très sympas, au départ un meurtre donc une enquête mené à cent à l’heure par un inspecteur un peu « la bavure » où tout n’est que parodie de film sur parodie de film. Ce que j’aime vraiment dans les BD de fluide, c’est qu’il faut toujours regarder attentivement le second voir le troisième plan de chaque dessin car c’est bourré de conneries. 2 volumes qui n’ont par de suite entre eux à un prix raisonnable (- de 10euros), je trouve que c’est bien pour se détendre ou pour offrir.

15/02/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Excellente série débile et hilarante ! Maester est vraiment l'un des meilleurs du magazine Fluide Glacial ! Chaque histoire n'est qu'un prétexte pour faire une suite de gags hilarants et mettre pleins de références à chaque page. Quant au dessin, c'est comme dans les autres séries de Maester et c'est toujours aussi agréable à lire. L'une des meilleurs série de Fluide Glacial des années 90.

17/02/2008 (MAJ le 17/02/2008) (modifier)

Eh eh! Maëster est un excellent auteur, et entre deux Soeur Marie-Thérèse, il nous gratifie des aventures rigolo-goro-cinéphilo-bédéphilo-sexo-policières du commissaire Charolles et de son fidèle adjoint Piggs! Toujours autant de conneries à regarder en arrière-plan, toujours d'aussi bons dessins, toujours d'aussi bons dialogues, toujours autant de place pour l'absurdité... du bonheur Fluide Galcialesque comme on n'en fait plus que trop rarement! :D Cependant, j'ai trouvé le second opus décevant, les gags étant par trop inégaux, certains arrachant même difficilement un sourire... comme si le maître était en panne d'inspiration. Enfin, ce n'est que mon avis! Procurez-vous donc au moins le premier numéro, c'est du pur délire en planches!

05/10/2002 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Ahaha j'en ris encore tellement c'est excellent. Maester est un de mes auteurs favoris de l'éditeur Fluide Glacial, et cette série ne fait que le confirmer. C'est vraiment hilarant, bourré de références cinématographiques (Basic instinct, alien, pulp fiction etc. pour le premier tome). Bref vraiment à voir.

27/08/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Une série qui est d'une certaine manière la quintessence de l'esprit délirant de Maester et de l'humour qu'il a contracté chez Fluide Glacial. Le dessin de Maester, toujours dans son style typique et bien déjanté tout en étant extrêmement bon dans le genre humoristique, est ici soigné et ça fait de beaux albums. L'humour est lui aussi typique de Maester, empli de centaines de références, de parodies et de clins d'oeil. Ca se lit avec le sourire même si personnellement, ça ne me fait pas éclater de rire. Le petit défaut que je retrouve souvent chez Maester, c'est que ça se lit assez vite et, malgré la somme de détails inclus dans les dessins, ça se relit assez difficilement à mon goût. Une lecture trop rapidement définitive pour que je l'achète personnellement.

27/05/2004 (modifier)