Le Voyage du Bâteleur

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Dans la bonne ville de Dorfgrau, en cette nuit de Noël 1520 la neige et le froid font peser une étrange menace sur la cité.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Allemagne Vécu

Dans la bonne ville de Dorfgrau, en cette nuit de Noël 1520 la neige et le froid font peser une étrange menace sur la cité. A l'auberge, on prépare le repas de Messire Taner tandis que Theul, le bâteleur, fouille dans sa mémoire à la recherche d'un passé lointain qu'il ne parvient pas à saisir. Un récit qui au fil des pages va crescendo vers une conclusion surprenante...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1987
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Voyage du Bâteleur
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

07/11/2002 | nao
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'en ai un peu marre de lire des séries abandonnées sachant pertinemment qu'il n'y aura pas de suite, comme dernièrement Le Casque et la Fronde... mais ici, j'ai vite su qu'en fait, il s'agissait d'un récit unique malgré son titre d'album, il y a bien une fin. Le problème, c'est que ça ne m'a guère intéressé ; le récit est alourdi et handicapé par une narration peu claire, le décor neigeux de cette Allemagne médiévale est peu excitant, ça me refroidit un peu. C'est un peu dommage, car cette approche intimiste et baroque du Moyen Age aurait pu inciter le lecteur à s'intéresser à un Moyen Age différent de celui qu'on connaît, dans une Europe plus familière, comme celui des rivalités franco-anglaises ou celui de l'Italie vers le Quattrocento... celui de l'Allemagne ayant été peu abordé en BD. L'exercice n'est donc pas concluant, le sujet est mal exploité, et même dans le dessin de Dethorey, je trouve que dans son envie de donner une ambiance envoûtante, il adopte un trait qui me semble bizarre, alors que pourtant il n'est pas débutant, puisqu'il a dessiné cet album entre Louis la Guigne et Coeur brûlé... non vraiment, ce n'est pas un ratage, mais je ne trouve ici aucun intérêt à cette histoire.

13/06/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le Voyage du Bateleur a des allures de série avec le numéro 1 de son album et son sous-titre, mais au vu du récit et surtout de sa fin, il s'agit pourtant bien d'un one-shot. L'histoire se déroule dans une ville imaginaire de Basse-Saxe, au nord de l'Allemagne. Une princesse y fait régner une dictature sans pitié depuis plus de 10 ans, attisant la colère du peuple et l'envie d'un autre seigneur local. Alors qu'elle vit recluse dans son donjon, sans jamais de visite, elle va, comme tous les ans pour la nouvelle année, saluer le peuple du haut de son balcon inatteignable. Sauf que cette anné, Theul le bâteleur arrive en ville, porteur du titre de champion d'arbalète obtenu au dernier grand tournoi. Le scénario est un peu difficile à saisir en première lecture. Il faut défricher une narration confuse et des dialogues un peu sybillins pour comprendre le contexte et les personnages en présence. Le graphisme aussi est particulier. Jean-Paul Dethorey, peintre par ailleurs, offre des planches inégales, alternant des décors joliment peints mais aux perspectives étranges, d'autres arrières-plans réduits à de banals dégradés aux couleurs peu attrayantes, et des personnages souvent laids. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce récit du fait de ces défauts de narration et de dessin. Et comme le cadre n'est visiblement pas rigoureusement historique et que ni le déroulement ni la conclusion de l'histoire ne m'ont séduit, je n'en conseille pas franchement la lecture.

12/06/2011 (modifier)
Par nao
Note: 4/5

Dethorey, coloriste remarquable, nous offre un scénario magnifique. Autheman (Alfred du meilleur album à Angoulème 87) nous offre des dessins splendides . Dixit plus haut, le scénariste est le coloriste. A posséder

07/11/2002 (modifier)