L-DK

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Aoi Nishimori déteste au plus haut point Shûsei Kugayama, surnommé le « prince » du lycée ! Toutes les filles sont folles de lui et lui déclarent leurs flammes. Mais Aoi voit rouge le jour où Shusei refuse froidement la déclaration de sa meilleure amie ! Quelle n’est pas sa surprise quand elle apprend que son nouveau voisin n’est autre que Shûsei !!!


Kodansha Shojo

Aoi vit seule dans son appartement et le garçon qui vient d’emménager juste à côté n’est autre que Shûsei Kugayama, le prince du lycée qu’elle déteste depuis qu’il a froidement rejeté les avances de sa meilleure amie. Mais ce n’est que le début de ses soucis puisqu’elle va inonder l’appartement de ce dernier par accident et devoir l’abriter chez elle le temps des travaux. Shûsei prend alors un malin plaisir à la taquiner dès que l’occasion se présente. Aoi se trouve ainsi tiraillée entre son amie, à laquelle elle n’ose pas révéler la situation et son nouveau colocataire, qui se révèle peu à peu bien différent de ce qu’elle imaginait… Même si Shûsei passe son temps à la taquiner, il lui montre une facette différente de sa personnalité bien loin de l’image de méchant garçon qu’elle se faisait de lui ! Serait-elle en train de tomber amoureuse ou est-ce seulement de l’amitié ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Janvier 2015
Statut histoire Série terminée 24 tomes parus
Couverture de la série L-DK
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/08/2016 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Une comédie romantique school life qui fait très cliché. La romance naît d'une colocation imprévue. A noter une édition assez soignée malgré un format assez réduit. Le Prince du lycée n'est d'ailleurs pas très galant avec la gente féminine qu'il juge par son aspect. Mais bon, par la suite, on montre de lui un côté assez sympa. J'ai trouvé la construction de ce personnage assez superficielle. Il y a des moments assez sympas mais c'est une série beaucoup trop longue qui paraît alors interminable. D'ailleurs, la plupart des scènes apparaissent comme assez statiques. Bref, ce n'est pas le meilleur shojo mais pas le pire non plus. Bref, je n'ai pas trouvé la passion avec L♥DK.

02/08/2016 (modifier)