Veil

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Une ville crasseuse… Des prédateurs en embuscade lorsqu’apparaît une jeune fille sublime, émergeant nue d’un tunnel de métro désaffecté…


Amnésie Dark Horse Comics

Veil n’a aucun souvenir. Elle ne sait ni qui elle est, ni d’où elle vient. Elle émerge en pleine ville, captant immédiatement le regard des hommes. Elle se met alors en quête de son passé, de qui elle est – ou plutôt de ce qu’elle est vraiment –, sans savoir à qui elle peut faire confiance. Est-elle un simple objet de désir que les prédateurs convoitent, ou une force bien plus terrifiante encore ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Juin 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Veil
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

01/07/2016 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

C'est avec circonspection que je me suis attaqué à la lecture de cet album tant le graphisme de Toni Fejzula est surprenant. Et autant ce n'est pas la couverture, qu'à titre personnel je trouve assez ratée (et qui gâche complètement l'effet de surprise liée à l'histoire qu'on nous propose -celui qui a choisi la couv' devait vraiment pas avoir lu l'album !!! ), que le trait et la colorisation du reste de l'album qui m'a pleinement conquis. Voilà un moment que je n'avais pas été surpris par le travail graphique d'un auteur, et là c'est une très bonne surprise. "Veil" nous plonge dans une grande cité bien sombre, où nous allons nous réveiller en compagnie d'une jeune femme nue, dans une station de métro désaffectée, entourée de rats. On ne sait pas qui elle est... et elle ne semble pas le savoir non plus... L'intrigue va se construire sur la recherche de qui est cette étrange femme aux pouvoirs dangereux. Si l'ensemble est un peu prévisible (merci la couverture...), c'est rondement mené et efficace et j'ai passé un réel bon moment de lecture. Et ce plaisir, comme je vous le disais plus haut tient essentiellement au graphisme de Toni Fejzula. Singulier, tant dans la mise en couleur que dans son trait un peu anguleux, il donne le ton et l'ambiance à cette histoire fantastique de la meilleure des manières. Alors, avis aux amateurs de fantastique, ne vous laissez pas intimider par cette couverture peu vendeuse et laissez vous tenter !

01/07/2016 (modifier)