Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Retour de la Bondrée

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

L'histoire de Simon, jeune libraire au bord de la faillite, marqué par un événement dramatique, va devoir faire face à ses souvenirs.


Auteurs néérlandais La BD au féminin

L'histoire de Simon, jeune libraire au bord de la faillite, marqué par un événement dramatique, va devoir faire face à ses souvenirs. Entre rêve et réalité, entre passé et présent, un récit intimiste et touchant en noir et blanc, réalisé par une jeune et talentueuse auteure néerlandaise, Aimée de Jongh. Récompensée en 2015 par le Prix Saint-Michel (Bruxelles). Texte de l'Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Janvier 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Retour de la Bondrée

05/04/2016 | Pierig
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J’aime bien ce genre de récit quand c’est bien construit et c’est bien le cas en l’espèce. Nous suivons le parcours d’un homme qui ne souhaite pas vendre sa librairie héritée de ses parents alors qu’il est au bord de la faillite. Il faut dire que le marché du livre s’est effondré depuis l’arrivée d’internet et de toutes les nouvelles technologies numériques. On le retrouve également avec de nombreux flash-back dans le passé où il a vécu une douloureuse histoire avec son meilleur ami harcelé à l’école. Cela s’est mal terminé et il s’en veut énormément. Bref, il a toutes les peines du monde. Je préfère nettement ce genre de récit introspectif qui reflète la réalité plutôt que la grosse dose de tous ces super-héros qui pullulent sur le marché. Mais bon, il ne faut pas tout mélanger. On fera également connaissance avec la Bondrée qui possède une bonne philosophie de vie pour tout recommencer. Faire table rase du passé et avancer. Bref, un album comme je les aime avec d’ailleurs un très joli trait graphique. Une réussite pour une première par une auteure néerlandaise.

08/01/2018 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Avec ce premier album (un roman graphique sivouplé !) la jeune auteure néerlandaise fait une entrée remarquée dans le microcosme de la BD. Son récit, assez sombre, tient bien la route et accroche le lecteur. Elle met en scène Simon, libraire au bord de la banqueroute, qui assiste inopinément et impuissant à un suicide. Cette épreuve va réveiller en lui de vieux démons… Je suppose que le choix de la profession n’est pas anodin, à l’image de celui du titre de l’album. Son dessin n’est pas en reste. Au risque de me faire fustiger de sexiste, je trouve le trait d’Aimée de Jongh plus proche d’auteurs masculins (Chabouté par exemple) que féminins. Elle fait montre d’une grande maîtrise graphique malgré son jeune âge. Certes tout n’est pas parfait. Au niveau narratif, certaines séquences sont téléphonées et le final me laisse sur un petit sentiment de frustration. Au niveau graphique, certaines postures de personnages sont raides et manquent de fluidité. Mais l’ensemble reste suffisamment convainquant que pour en conseiller la lecture comme l’achat. Une auteure à suivre de près !

05/04/2016 (modifier)