Marshmalone

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Lolita, 25 ans, apprend qu'elle va avoir un petit-frère... Horreur et désespoir ! Un recueil d'humeurs nostalgiques et régressives liées à ce bouleversement familial intime. Une démarche psychanalytique à découvrir !


Frères et soeurs La BD au féminin

En décembre 2005, Lolita est à Montréal, lorsqu’elle reçoit une nouvelle stupéfiante par téléphone de la part de son père : elle va avoir un petit-frère. 25 ans, c’est beaucoup trop tard pour devenir demi-sœur ! Elle lui passe un savon sévère, le moralisant sur les conséquences d’être un vieux père. Puis celui-ci lui dit d’emblée que le bébé s’appellera Malone… et pourquoi pas Marshmalone, tant qu’il y est ? Lolita raccroche énervée et se retrouve complètement perturbée, balançant entre grosse déprime et tendresse. Première bonne résolution pour faire passer la pilule : elle décide qu’elle le traumatisera. De retour en France, elle en cause à ses amies qui ne cernent pas trop et minimisent la nature de son traumatisme psychologique. Et puis un jour, enfin, elle finit par rencontrer Malone, qui se trouve être... un bébé évidemment tout trognon. Certes, les premiers temps, un bébé, ça n’est pas trop rigolo : ça ne tient même pas assis tout seul. En août 2007, Malone sait désormais marcher et Lolita entame sérieusement son éducation. Il faut notamment apprendre à balbutier les premiers mots, et notamment ne pas prononcer son prénom de la même manière qu’on dénomme un hippopotame…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Marshmalone
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/04/2016 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Il faut savoir que l'auteure est la fille du chanteur Renaud et également l'ex-épouse du chanteur Renan Luce (qui a d'ailleurs produit deux bons albums que je possède). Elle nous livre ses réactions à chaud lorsqu'elle était enfant et qu'elle attendait la naissance d'un petit frère. Cet événement imprévu va bouleverser sa vie de petite fille un peu gâtée jusqu'à provoquer une crise existentielle avant l'âge requis. Le dessin est très épuré avec des feuilles quasi-blanches. Cela fait toujours bizarre ! Le scénario est malheureusement assez plat malgré une certaine tendresse et douce drôlerie. On s'ennuiera assez vite car on ne trouvera pas d'intérêt. Cela manque un peu de matière.

02/04/2016 (modifier)