Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Pieds nus dans les ronces

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La prometteuse Lisa Zordan publie et expose une œuvre semi-autobiographique au style évanescent et au ton mélancolique.


Secrets de famille...

Terry reçoit un coup de téléphone. Sa mère est morte. Après de longues années d'un inexplicable silence, il retourne dans son village natal pour les funérailles, comme si ce malheur seul pouvait l'y contraindre. Ce retour le confronte à ses souvenirs, aux douleurs liées à sa jeunsesse Visions et cauchemars resurgissent, sans que Terry puisse faire tout de suite la part des choses, comme si une redoutable culpabilité aux prix d'une profonde mélancolie. En suivant pas à pas son personnage, Lisa Zordan dissipe les brumes accumulées. La vérité est atroce. Sa révélation nécessaire. Les manifestations des fantômes, le jeu des coeurs, le contraste des saisons, des époques, des paysages, participent pleinement à la dramaturgie jusqu'à ce que Terry puisse enfin marcher "les pieds nus dans les ronces".

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Juin 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Pieds nus dans les ronces
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

31/03/2016 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un premier roman graphique pour l'auteure qui ne s'en tire pas si mal que cela. J'ai apprécié le graphisme peinturé ainsi qu'une certaine atmosphère mélancolique. Il ne faut pas lire cette oeuvre un soir de cafard, c'est certain. C'est très glauque ! Un homme doit retourner dans son village natal pour assister aux funérailles de sa mère qu'il ne voyait plus depuis des années. il faut dire que le père les avaient laissé tomber durant son enfance ce qui a fini par le séparer de sa maman. On va découvrir son secret et cela ne sera pas bien beau à voir. L'épisode de l'abattoir est plutôt cauchemardesque. Derrière les tourments d'un adolescent se cache une atroce vérité. Les adultes peuvent faire beaucoup de mal aux enfants qui grandissent et qui peuvent se détraquer. On regrettera juste une narration peu inventive et un tantinet laborieuse.

31/03/2016 (modifier)