Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Batman Terre-Un (Batman: Earth One)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Situé dans un univers alternatif, Batman Terre-Un est Une trilogie dans laquelle Geoff Johns et Gary Frank offrent une relecture de la naissance de Batman.


Batman DC Comics Les débuts des Super-Héros célèbres Super-héros Univers des super-héros DC Comics

La ville de Gotham est une cité corrompue, de ses bas quartiers jusqu'au plus hautes instances. Son maire, Oswald Cobblepot est pris à partie par un nouveau candidat incorruptible : Le Docteur Thomas Wayne. Ce dernier est cependant abattu, avec sa femme Martha, sous les yeux de leur unique enfant, Bruce. Des années plus tard, Bruce épaulé par Alfred Pennyworth, un ancien soldat de fortune, décide de livrer une guerre implacable au crime, se créant une nouvelle identité : Celle de Batman, le justicier masqué.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Août 2013
Statut histoire Série en cours (Série prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Batman Terre-Un
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

22/03/2016 | JJJ
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai jamais été trop fan de revisiter les origines de super-héros que je connais, mais j'ai finalement décidé de lire cette série qui se passe dans un univers alternatif et donc les auteurs ont plus de liberté pour faire ce qu'il veulent. C'est ainsi que dans cette version le pauvre Bruce est indirectement responsable de la mort de ses parents et le pingouin est le maire de Gotham. J'ai bien aimé voir comment les auteurs traitaient les différents personnages de l'univers de Batman à l'exception d'Alfred qui a un look qui ne lui va pas du tout. Le scénario est sympathique à lire, mais il manque quelque chose pour le rendre captivant. Quant au dessin de Gary Frank, j'avais bien aimé son travail sur Hulk dans les années 90, mais ici son style est trop réaliste et froid pour vraiment me plaire. À noter que le troisième et dernier tome est censé sortir cette année aux États-Unis si je me fie à ce que j'ai lu sur internet.

14/01/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un Batman alors qu’il s’agit là de l’un de mes super-héros préférés. Il n’a pas de formidables pouvoirs mais seulement des gadgets assez utiles pour faire régner l’ordre et la justice dans une ville corrompue. Il est sans doute le plus humain de toute cette clique voulant protéger le monde. Le problème avec cette historie est que j’ai souvent vu et revu cette épisode des parents se faisant massacrer dans une réelle sordide à la sortie d’un cinéma. Il y a certes des variantes entre le joker ou un vulgaire malfrat. Là, c’est le contexte qui semble différent car le père était en passe de gagner les élections pour devenir le futur maire de Gotham. Par ailleurs, c’est le caprice du gamin qui provoque leur chute fortuite. J’ai beaucoup aimé le graphisme qui est saisissant de beauté. Par ailleurs, on évite les bavardages inutiles pour se concentrer également sur l’action. C’est assez bien mené sur le fond et la forme. Il manque juste un peu d’originalité. Mais bon, ce titre se voulait de tout recommencer pour expliquer la légende du célèbre homme chauve-souris.

22/01/2018 (modifier)
Par JJJ
Note: 3/5

On l'a souvent lu ou écrit, ici ou ailleurs, dans la galaxie DC, Batman est l'un des personnages les plus fascinants. Bon nombre d'auteurs en livrent leur version, explorent ses zones d'ombre avec plus ou moins de réussite. Avec cette trilogie, Geoffs Johns et Gary Frank livrent une vision différente du héros de Gotham. En prenant le parti de situer le personnage dans un univers alternatif (Terre-Un), les auteurs peuvent à loisir redéfinir le Batman et réécrire ses origines, tout en se tenant à distance de la continuité (qui finalement n'en est pas une, tant les reboots chez DC se multiplient ces dernières années), ce qui leur permet d'avoir les coudées franches. Une fois ces considérations posées, la question qui se pose aux lecteurs que nous sommes est simple comme bonjour : est-ce que ce Batman est un bon cru ? Et ma réponse est nuancée. Il y a pas mal d'atouts, à commencer par le style de Gary Frank qui redéfinit les personnages et se les approprie avec un certain modernisme. Le trait est élégant, le costume de Batman est très réussi. Il y a de bonnes idées sur la représentation des personnages, Dent, Cobblepot... ça apporte un peu de nouveauté sans faire table rase de l'univers connu des fans. La gueule de Gordon (le flic et héros immuable de Gotham) est toujours si caractéristique. On est dans un univers connu et ça se voit au fil des cases. Quant à la représentation des scènes d'action, c'est dynamique, avec une utilisation importante de plans serrés. Je déplore un petit manque de gros plans sur Gotham, les scènes s’enchaînent sans temps mort certes, mais un petit peu plus de contemplatif sur la ville aurait été bienvenu. Ce procédé qui privilégie l’enchaînement de scènes sert le propos de Geoff Johns qui centre son scénario sur les personnages. Tant mieux pour eux, dommage pour Gotham et ceux qui pensent qu'elle en est l'un des essentiels dans l'univers Batman. Johns est un bon scénariste, il profite pour amener des idées neuves, prendre de la liberté sur les personnages et leur sort (comprenez qu'ici certains meurent vraiment, d'autres ont des sorts différents que ce qu'ils connaissent) et en ceci c'est frais et nouveau. En contrepartie on sent du déjà vu. Le Batman balbutiant avec ses gadgets foireux, ce n'est pas vraiment nouveau. Avouons que le contraste est saisissant avec le tout puissant voire omnipotent Batman de la série régulière. Alors faut-il lire ce Batman ? Il est difficile de juger une trilogie quand seulement deux opus ont été lus, mais j'ai envie de dire oui car si tout n'est pas parfait (le traitement d'Alfred -même si plus humain- me heurte un peu), la série a gagné en densité d'un tome à l'autre, et parce que la fin du tome 2 promet de bons moments. C'est une bonne histoire donc. Mais il ne faut pas s'attendre à une réinvention de l'eau chaude non plus. A mon avis on est loin d'un Year One dans la redéfinition du personnage. JJJ

22/03/2016 (modifier)