Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Gloriande de Thémines

Note: 2.93/5
(2.93/5 pour 14 avis)

Le destin tragique de la belle Gloriande de Thémines, Duchesse d'Arpajon, morte en 1635 dans des circonstances mystérieuses.


Emmanuel Proust Éditions Toulouse et sa région

Sévérac le Château, en Aveyron, au XVIIème siècle. La belle Gloriande de Thémines, fille de maréchal de France, a épousé le Duc d'Arpajon. Mais la mère de celui-ci hait Gloriande, et intrigue pour se débarrasser d'elle... Gloriande accouche d'un garçon alors que son mari revient de la guerre. Mais neuf mois avant la naissance de l'enfant, le Duc n'était pas au château... Soit l'enfant est né avec trois semaines d'avance, soit il n'est pas de lui. La mère du Duc va évidemment sauter sur l'occasion pour faire tomber Gloriande en disgrâce en propageant des rumeurs... Gloriande n'est pas femme à se laisser faire... mais que peut-elle si tout l'entourage du Duc complote contre elle ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2002
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Gloriande de Thémines
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

21/10/2002 | Cassidy
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

C'est du Croci quoi. Visages et corps allongés, formes diaphanes, ont sent bien qu'un peu de soleil ne nuirait pas à ces braves gens. Le style est très épuré et les paysages au sein desquels ils évoluent sont aussi minimalistes. A vrai dire j'ai eu du mal, il faut dire que dans sa première partie l'histoire est très confuse et les visages se ressemblant beaucoup il n'est pas facile de s'y retrouver. Les motifs de la vengeance du mari bafoué sont un peu superficiels à mon goût, certes je veux bien me replacer dans le contexte de l'époque mais cela m'a sembler un peu léger. De même le rôle de la belle mère est un peu trop caricatural à mon goût. Reste une atmosphère très particulière qui donne un petit "pas mal", cependant cela reste une lecture pour les fans de l'auteur.

21/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je vais glisser ici un avis assez mitigé concernant cet album, avec lequel je découvre le travail de Pascal Croci. Je reconnais que le dessin a de grandes qualités, qu’on peut même le trouver très bon et beau. Mais je n’ai pourtant pas trop accroché. Surtout pour les visages – des personnages comme des têtes de chevaux d’ailleurs. Visages de femmes que j’ai eu souvent du mal à différencier d’ailleurs, ils se ressemblent trop et cela a gêné ma lecture. J’ai par contre apprécié les décors, et en particulier le parti pris de représenter le château en ruine (j’aime beaucoup les ruines…). Mais c'est une petite déception concernant le scénario, que je n’ai pas trouvé prenant, avec là aussi quelques passages obscurs et une fin un peu trop vite expédiée je trouve. J’accorde tout de même trois étoiles car l’album recèle des qualités, et aussi parce que le dossier final, dans lequel l’auteur explique ses sources et son travail est bien fait et très intéressant.

31/03/2015 (modifier)

J’avais envie de découvrir le travail de Pascal Croci. Résultat ? Plutôt mitigé… L’artiste développe un style graphique très personnel, à propos duquel je suis à vrai dire relativement partagé. Il faudrait que je lise d’autres ouvrages de l’auteur pour me forger une opinion. Concernant le récit, force est de constater que Croci mise davantage sur l’ambiance que sur la reconstitution historique. En outre, il laisse volontairement des zones d’ombres dans l’intrigue, avec pour résultat d’envelopper les différents protagonistes d’une sorte d’aura mystérieuse. Je n’ai toutefois été véritablement touché par aucun de ses personnages. Le scénario se révèle par ailleurs trop plat pour être franchement prenant. La conclusion, expédiée en trois planches de voix off, peine également à convaincre. J’ai par contre trouvé l’interview de l’auteur en fin d’album particulièrement intéressante et éclairante sur son projet et sa démarche. En conclusion, si Croci ne m’a pas exactement séduit avec cet album, il est à tout le moins parvenu à éveiller plus encore ma curiosité à son égard. Aussi est-il plus que probable que je découvre d’autres bd de l’auteur très prochainement.

10/06/2010 (modifier)
Par scuineld
Note: 3/5

Comme beaucoup de BD de Croci (je pense), celle-ci divise : on aime ou on n’aime pas. Moi, j'aime... Cette Gloriandre, c'est la première histoire d'une trilogie (dont chaque tome est indépendant) sur des femmes qui ont marqué l'histoire, avec Lady Tara Cornwall et, plus récemment, Elisabeth Bathory. Le style de l'époque sera respecté pour ces deux autre opus : de la couleur directe, des personnages assez émaciés avec de grands yeux, une histoires sautant d'une période à l'autre, montrant ainsi des passages de la vie de ces personnages, de très beaux décors, de superbes couleurs... Cette BD, c'est une ambiance gothique particulière. On aime ou on n’aime pas. Il est très difficile de dire qui l'aimera ou pas. Le meilleur moyen est, je pense, de l'essayer... Bien sûr, ce style demande une certaine attention à la lecture. Mais, une fois le pli pris, on est enchanté. A bon entendeur...

07/02/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

De jolies couleurs et un dessin pas mal, mais tout de même assez spécial, car les visages sont très anguleux et ils se ressemblent tous. A part ça il n'y a rien, c'est un grand vide du côté scénario. Comment parler d'une BD qui se résumerait en deux lignes ? Et la cerise sur le gâteau c'est la fin, lorsque ça pourrait devenir intéressant, c'est fini, dernière page. Puis vient un résumé de quelques lignes en fin d'ouvrage nous dévoile la chute de l'histoire ! J'ai la désagréable impression de m'être fait arnaquer, même si ça se laisse lire gentillement.

18/02/2008 (modifier)
Par Benoît
Note: 4/5

Un de mes livres préférés, pour la qualité et l'originalité du graphisme bien sûr, mais aussi pour l'atmosphère de l'histoire. Celle-ci est en effet très sombre, parfois oppressante. Le récit ne s'arrête pas à la dernière page, il invite le lecteur à la réflexion sur lu culpabilité de Gloriande et les motivations de chaque personnage. Contrairement à plusieurs lecteurs ayant donné leur avis, je n'ai eu aucun mal à achever la lecture de cette BD. Au contraire, j'aurais apprécié rester plongé dans le monde baroque mis en planches par Croci encore le temps d'un deuxième tome. Dernier point , la couverture est superbe. C'est pas forcément le plus important, mais en tout cas, c'est grâce à cela que j'ai remarqué ce livre.

04/06/2003 (modifier)
Par JBT900
Note: 2/5

Je rejoins le point de vue de Kael... Car si j'ai aimé le dessin, à quelques détails près, j'ai eu l'impression de lire 46 fois la même planche. Bon j'exagère oui mais pas tant que ça : c'est une BD tirée d'une histoire vraie donc l'auteur a tenu à s'y plier mais quand même c'est lent... Pff c'est tellement lent! J'étais pas déçu de l'avoir terminée. C'est d'autant plus dommage que vu les conditions (historique, héroine, dessin...) ça aurait pu donner quelque chose de très bien.

12/11/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

un album plutot decevant. ok, le dessin est interessant puisqu'assez original et vraiment beau, mais le scenar frole mauvais. ça tourne trop en rond du debut à la fin, et on a l'impression que l'auteur fait du remplissage de page, sans etre capable d'apporter d'elements nouveaux au fil des pages. Certaines pages ne servent à rien. j'ai été obligé de me forcer pour finir cet album. Heureusement que le dessin etait là, sinon, je m'en serais dispensé.

10/11/2002 (modifier)
Par fourmi
Note: 2/5

Carrément pas accroché du tout à cette BD. Je trouve le scénario confus, n'allant pas au bout de ses possibilités ... L'illustration est certes très recherchées, poussées, mais déjà je n'avais pas adhérer au trait de Croci lors de la lecture d'"Auschwitz". La c'est vraiment une question de gout, d'autres vont certainement aimer. (je confirme ... elle est très belle ta dédicace Cassidy !) A lire en Bibliothèque ...

08/11/2002 (modifier)
Par nao
Note: 3/5

C'est vrai ce que dit Cassidy ci-dessous...Pascal Croci fait des dédicaces sublimes. Conseil achat BD? oui avec dédicace. Mais cela ne suffit pas à en faire une bonne BD. Le dessin est très beau avec une belle mise en page mais...le scénario est d'une platitude extrème et surtout très très lent.

05/11/2002 (modifier)