Chicagoland

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Le meurtrier d’une jeune femme va être exécuté. La sœur de la victime, l’inspecteur et le condamné reviennent tour à tour sur les circonstances du drame. Un polar intimiste et élégant…


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Adaptations de romans en BD Mirages Points de vue [USA] - Middle West

Maryanne Shaw est dans un état second. Elle qui a toujours été sage et sans histoire, elle s’est mise à fumer, et doute même de sa propre existence. Sa sœur, sa presque jumelle Carol, a été assassinée, étranglée par un inconnu. Aujourd’hui, c’est le jour de l’exécution de celui qui a été déclaré coupable et condamné à la chaise électrique. Alors elle se prépare, se maquille et traverse la ville pour y assister. Elle veut le voir « crever ». Elle veut en finir avec ce cauchemar, être libérée. Elle pense devoir cela à sa sœur, même si assister à une exécution ne l’enchante pas. L’inspecteur Maguire, lui, revient sur son enquête, fait part de ses doutes au moment de l’exécution. Enfin, le meurtrier, Lewis Woodroffe, nous livre, dans sa dernière minute, sa version des faits. Les trois reviennent sur leur vie, sur ce qui les a amenés là, sur leur vision du drame. La vérité n’est pas toujours où on l’attend…

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Septembre 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Chicagoland
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

19/12/2015 | Erik
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

1956, à Chicago. Une femme est morte étranglée. Le coupable s'est rendu et a été condamné à mort par l’état de l'Illinois. Par le biais de trois points de vue différents, nous allons découvrir les implications et les causes de ce meurtre. Il y aura les yeux de la soeur de la victime qui hait son assassin parce qu'elle se souvient de tout ce que la victime était. Il y aura ceux de l'inspecteur chargé d'enquêter sur cette mort qui cherche à comprendre qui et pourquoi. Puis il y aura les yeux du condamné qui va nous expliquer les raisons de son acte. C'est une intéressante adaptation de roman. Le dessin est élégant et agréable. La manière dont l'histoire est traitée permet de partager les pensées de toutes les parties en présence et de mieux appréhender les choses tant du point de vue de la victime que du coupable ou de la police, explorant le passé et les réflexions de chacun. C'est bien fait et assez prenant. Et même si on se doute de la vérité cachée dès la fin du premier chapitre, c'est surtout le cheminement des faits et des pensées qui mènent à cette vérité qui est bien construit et intéressant. Il n'y a que l'épilogue dont je n'ai pas trop compris l'utilité. Apporte-t-il quelque chose que je n'ai pas compris ? Une bonne lecture.

26/09/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un polar qui montre le point de vue de trois personnages autour d'un meurtre. J'avais déjà vu ce principe du point de vue différent dans un polar et c'est une idée que j'aime bien car je ne sais jamais ce qui est vrai ou faux jusqu'à ce que je lise la fin ! Le scénario est bien maitrisé et l'intrigue est intéressante. La psychologie des personnages est bien montrée et utilisée. Il manque toutefois un petit quelque chose pour que je trouve le tout passionnant à lire. Je voulais savoir la fin, mais pas au point d'être excité. Je trouve que c'est un peu "froid". Je n'ai pas ressenti beaucoup d'émotions pour les personnages. Sinon, le dessin est pas mal.

01/07/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Chicagoland est une adaptation d’un recueil de nouvelles du romancier britannique R.J. Ellory. Cela se passe dans le Chicago des années 50. L'originalité est d'avoir le point de vue de trois personnes différentes concernant le meurtre d'une jeune institutrice retrouvée étranglée dans son appartement. Il y a tout d'abord la soeur de la victime qui va assister à l'exécution du présumé meurtrier, l'inspecteur qui a mené l'enquête et qui a l'intuition que quelque chose cloche ainsi que le meurtrier lui-même. A caque fois, on va revenir sur les circonstances pour tenter de voir ce qui s'est réellement passé. J'avoue que le traitement a été réalisé avec une parfaite maîtrise. On entre tout de suite dans ce récit ainsi que dans la psychologie des différents personnages. C'est sombre et cruel. L'intensité des scènes nous fait réellement ressentir la souffrance des protagonistes que cela soit la soeur qui a perdu un être cher, l'inspecteur qui ferme les yeux sur son erreur où le meurtrier qui a été victime d'un père violent durant sa jeunesse. La vérité est toujours ailleurs. On ne la détient jamais. Encore faut'il avoir au fond de soi le sentiment qui permet de se remettre en question. En conclusion, une oeuvre habile et intelligente.

19/12/2015 (modifier)