Combats

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 4 avis)

Recueil d'histoires courtes de Goossens, c'est à dire totalement absurdes !


Absurde Fluide Glacial, le best-of Goossens Magazine Fluide Glacial

Comme d'habitude, Goossens revisite le l'Histoire ou le banal de la vie quotidienne... ... en poussant jusqu'à l'absurde. C'est loufoque à souhait.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Août 2015
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Combats
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

12/09/2015 | Noirdésir
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Pas le meilleur album de Goossens, mais globalement c'est bon. Il faut dire qu'il a un humour particulier qui peut, selon les histoires, me faire rire, me faire uniquement sourire ou ne pas m'amuser du tout. Ici, la qualité des histoires est du niveau sympa. Je n'ai pas eu de grands éclats de rire, mais j'ai souvent souri. Goossens sait comment trouver des situations totalement absurdes et les raconter de manière totalement sérieuse. J'aime surtout les parodies de documentaires comme les moment oubliés de l'histoire de France. On retrouve parfois Georges et Louis, les personnages fétiches de l'auteur. Le dessin est du pur Goossens. À lire si on est fan de l'auteur. Ceux qui n'aiment pas son humour vont s'ennuyer à la lecture de l'album.

25/06/2016 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 4/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Le côté battant de Daniel Goossens n’a jamais vraiment sauté aux yeux. Désormais, avec cet album au titre percutant c’est chose faite. Il faut aussi admirer cette couverture tout en élégance et en glamour, en mode slip kangourou qui en a sous le capot… Ce nouveau recueil d’histoires courtes, avec ou sans Georges et Louis, cet encombrant mais ô combien incontournable duo alter e-Goossenien, nous emmène une fois de plus aux confins de l’Humour absurdien, une drôle de galaxie où l’auteur de cet objet à peine identifiable semble avoir dérivé trop longtemps… D’ailleurs, lorsqu’on a refermé le livre, on n’a pas vraiment compris où résidaient les fameux « combats » du titre, à moins que cela ne soit qu’une allusion à l’effort désespérément vain de Goossens de s’en tenir à un scénario cohérent se concluant sur une chute digne de ce nom… Et pourtant, il est difficile de résister à cet humour tout en flegme. Le rire surgit au détour d’une case sans qu’on s’y attende, à la vue d’un détail parfois insignifiant qui se dilate soudainement dès qu’on le fixe et finit par exploser en mille éclats de lune (car rappelons-le, Goossens pratique un humour lunaire capable de propulser le lecteur sur une orbite où il pourra se gausser en contemplant une insignifiante humanité se prenant pour ce qu’elle n’est pas). Avec toujours ce dessin réaliste aux visages grotesques et pleurnichards, souvent crispés à force de ne pas vouloir affronter la vérité tragique de leur destin dérisoire. Certes, Goossens fait toujours du Goossens mais il le fait bien, parvenant toujours à nous surprendre tant son humour est en décalage et ses gags inattendus. Cela pourra en dérouter certains mais une fois appréhendé l’univers délirant de notre chercheur fou, on devient éternellement inconditionnel. Ce "Combats" comporte même un invité surprise en la personne d’Edika, frère d’armes fluidien et double de l’auteur, version potache et gros nénés.

06/02/2016 (modifier)
Par Ned C.
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Avec son dernier album "Combats", Daniel Goossens ne déroge pas à la règle et nous livre encore un album de très bonne facture. Le grand format fait honneur à la qualité de son dessin, qui prend davantage vie grâce à la mise en couleurs. Comme d'habitude c'est hilarant, varié dans les thèmes abordés et généreux dans la façon de les aborder. Les habitations des héros de BD, la France attaquée par le Groland, la consommation abusive de littérature,... tout y est prétexte à s'amuser du grotesque des situations et des personnages. Nous y retrouvons évidemment Georges et Louis pour notre plus grand bonheur. Je conseille bien entendu l'achat, comme tout livre de Goossens.

30/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voici donc réunies dans cet album une quinzaine d'histoires plus ou moins courtes (d'une à six pages), dans lesquelles on retrouve l'humour complètement absurde de Goossens. C'est assez inégal, mais ça vaut globalement le détour. Les habitués de l'auteur ne seront pas dépaysés. Parce que le duo Georges et Louis fait quelques apparitions dans certaines histoires. Et parce que l'humour développé est toujours le même : pousser jusqu'au bout de l'absurde, avec des commentaires faussement sérieux, des raisonnements ou des situations de départ connus de tous. Tout n'est pas drôle, mais il y a quelques belles réussites. J'ai particulièrement aimé l'histoire expliquant pourquoi les femmes ne se vendent plus très bien (la couverture en est tirée), ou celle qui revisite quelques grands moments de l'Histoire. Quelques clins d'œil à des copains aussi (le personnage fétiche d'Edika s'invite dans une histoire), à des films célèbres (La planète des singes par exemple), et comme souvent, Dieu et Jésus à contre emploi... Bref, un album qui offre quelques bons moments de poilade ! Note réelle 3,5/5.

12/09/2015 (modifier)