Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le père des étoiles (Père ou Impairs)

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Cet album – un recueil de gags en demi-planche – raconte les relations d'un père tendance geek avec sa petite fille, Mathilde, laquelle n'est pas toujours au diapason mais, évidemment, pense qu'il est quand même le meilleur papa du monde !


Geeks Maternité / paternité

Cet album – un recueil de gags en demi-planche – raconte les relations d'un père tendance geek avec sa petite fille, Mathilde, laquelle n'est pas toujours au diapason mais, évidemment, pense qu'il est quand même le meilleur papa du monde ! Une vision drôle et tendre de l'enfance, celle d'un père qui revit sa jeunesse à travers sa fille. (texte de l'éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Mai 2015
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Le père des étoiles (Père ou Impairs)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

19/08/2015 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Rien de révolutionnaire ni d’hilarant dans cet album, qui rassemble un très grand nombre de gags sur le même thème : un père essaye de s’occuper de sa petite fille de 4 ans (rejointe vers la fin par une petite sœur). La maman fait de courtes apparitions, mais c’est bien le père et sa fille qui monopolisent les pages. Les gags jouent parfois sur le côté « débordé » du père. Mais surtout sur le fait que c’est une sorte de geek, ou d’adolescent attardé, qui prend très souvent prétexte d’une activité avec sa fille pour jouer, ou rejouer avec des robots, des figurines (de Star Wars par exemple), imaginant des aventures fabuleuses, alors même que sa fille n’adhère pas forcément à son univers nostalgique et préférerait clairement jouer à Barbie ou à la dinnette. Mais si cela se laisse lire, les gags autour de cet éternel grand enfant, ce père immature, manquent de percussion. On sourit parfois certes, mais cela reste trop convenu à mon goût (et doit donc je pense être plutôt réservé à un lectorat relativement jeune). A noter que j’ai lu la réédition (à la pagination largement augmentée) dont le format à l’italienne convient mieux à ce genre de recueil de gags. Note réelle 2,5/5.

01/07/2019 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Sans pourtant rien attendre de cette bd, j’ai été agréablement surpris puis conquis par ce couple père/fille plutôt singulier. Il est question ici de partage intergénérationnel par le jeu, un papa souhaitant immerger sa fille dans son monde de geek peuplé de super-héros, de star wars et autres Goldorak. Evidemment ce monde est peu compatible avec celui des princesses et autres barbies. L’auteur joue sur ce décalage pour amener des situations cocasses, tendres ou encore amusantes. La construction des strips me fait penser à ceux de Calvin et Hobbes où les objets inanimés prennent soudain vie dans l’imaginaire des protagonistes. Il y a un peu de running gag mais c’est suffisamment frais et varié que pour ne pas lasser. Quant au dessin, il est relativement dépouillé mais assez percutant dans le style. J’aime. Une belle découverte. A noter que cet album a été réédité en format à l’italienne et enrichit de 48 pages sous le titre plus explicite "le père des étoiles".

18/06/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne suis pas du tout convaincu par cette série de gags qui ne m'a même pas fait sourire. Le dessin est correct quoique souvent il n'y ait pas beaucoup de décors. C'est un style sympathique sans être genial. Pour ce qui est du scénario, j'ai trouvé cela mauvais. Les gags tournent autour d'un père parfois immature et de sa petite fille qui aime bien poser des questions. On les voit souvent jouer ensemble et cela donne des gags prévisibles du genre le papa il veut jouer à un autre jeu et cela emmerde sa fille. J'ai trouvé que le tout était trop banal et convenu et je me suis vite ennuyé. Peut-être que cela va plaire aux pères qui pourraient se retrouver dans certaines situations, mais pour moi qui n'ai pas d'enfants et qui ne compte pas en avoir, c'est une série sans intérêt.

21/12/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Recueil de gags en demi-planche ou, plus rarement, sur une planche entière, cette série est finalement plus mignonne que vraiment drôle. En tous les cas, à titre personnel, si j’ai parfois souri, je n’ai jamais vraiment eu le rire aux lèvres. Par contre, j’ai apprécié le côté tendre et sincère de ces petites saynètes. J’ai vraiment eu le sentiment que plusieurs de ces gags s’inspiraient directement du vécu de l’auteur. Le père est un gentil geek, parfois de mauvaise foi, constamment prêt à jouer avec sa fille. Cette dernière est mignonne, en admiration devant son père, et insupportable à l’occasion. Le profil-type d’un couple père/fille de notre époque. Mon problème vient peut-être de là : c’est trop normal, trop classique, trop gentil. Niveau dessin, celui-ci va à l’essentiel sans trop s’encombrer de décors. Il est suffisamment expressif pour ce genre de série (on est un peu dans l’esprit « Le Guide du Mauvais Père » ou « Adam ») et certainement pas maladroit. De quoi passer un agréable moment… mais je n’ai rien vu ici de suffisamment mémorable pour vous en conseiller l’achat.

19/08/2015 (modifier)