Nancy in Hell

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Nancy se réveille en Enfer...


Diables et démons Image Comics La Mort

Nancy est une jeune fille comme toutes les jeunes Américaines : joueuse, sexy et légère. Comme tous les jeunes gens, elle se croit immortelle mais, un jour, la mort frappe à sa porte. On dit que les filles pures vont au Paradis mais où vont les autres ? Nancy, elle, se réveillera dans un lieu peuplé de créatures effrayantes : âmes perdues, démons et ombres maléfiques, zombies, monstres en tous genres. Dans sa quête pour s'échapper de l'Enfer, Nancy trouve un allié inattendu : Lucifer lui-même. Ange déchu qui considère avoir purgé sa peine, il se liera à Nancy pour passer les épreuves qui les mèneront hors de l'Enfer. Armée de sa tronçonneuse, elle combattra toutes les créatures qui oseront se mettre sur leur chemin ! (texte : Tabou Editions)

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Février 2015
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Nancy in Hell © Graph Zeppelin 2015

25/03/2015 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Il est vrai que l'auteur assume son héroïne aux formes généreuses et tout l'univers heavy metal trash. Je n'ai pas trop apprécié cette ballade un peu poussive en enfer où des monstres peuvent surgir aux détours d'un saloon façon western spaghetti. Les auteurs n'ont pas développer leur récit pour le rendre vraiment original. Il y a tout juste une surenchère horrifique qui ne m'a absolument pas convaincu. On oubliera vite Nancy mais visiblement, il y aurait des adeptes dans le monde qui s'habillent comme elle dans les festivals de comics. Je demande à voir. :|

11/08/2016 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Amis de la Série B, bonsoir ! Nancy Sinatra chantait "My baby shot me down"... La Nancy d'El Torres s'est aussi faite buter, mais joue maintenant de la scie électrique... Ici "bain de sang" prend tout son sens, dans sa forme la plus littérale : welcome in hell mes poulots ! Notre barbie girl sapée plus que court pour ses mensurations, rehaussée d'un mèche violette façon poney magique, n'est pas du genre à se la laisser compter et compte bien sortir de ce merdier qu'est l'enfer par tous les moyens possibles, et surtout grâce à sa tronçonneuse ! Elle trouvera un allié plutôt inattendu en la personne de Lucifer. Ange déchu perturbé, notre Lulu est quant à lui plus à la recherche du libre arbitre qu'il n'a jamais trouvé que d'une sortie proprement dite... C'est ce duo improbable que nous allons suivre à travers le labyrinthe qu'est l'enfer, avec ses pièges et ses créatures infernales... Tout cela nous est proposé dans un dessin très comics, où Juan José Ryp est très à l'aise. Ce délire d'enfer lui permet de laisser libre cour à son imagination, que ce soit pour les créatures ou pour les décors fantasmagoriques et cauchemardesques que nos protagonistes vont traverser. Certains des personnages secondaires sont assez intéressants même s'ils demanderaient à être plus poussés (Peut-être sera-ce le cas dans la suite prévue). Le dessin est bon, les cadrages et les découpages recherchés. Je regrette juste que nos deux personnages soient à peine assez distinguables dans les gros plans - merci la mèche poney magique pour reconnaître Nancy dans certaines scènes ! :P ). Au final, un bon divertissement bien gore, riche en plaquettes et en globules rouges, où l'action et l'horreur se tirent une bourre bien menée pour une premier tome. La conclusion de celui-ci donne plutôt envie de lire la suite, histoire de savoir comment la belle et farouche Nancy va se sortir de là...

27/03/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Les Editions de l'Eveil, qui ont fait leur trou dans la niche étroite de la BD érotique avec Tabou, tentent une ouverture dans un autre domaine, la BD sexy, mais grand public. C'est l'orientation de la marque éditoriale Graph Zeppelin, qui ouvre le bal avec ce "Nancy in Hell". Scénarisé par El Torres, probablement un pseudonyme, mais surtout dessiné par Juan José Ryp, qui a fait ses gammes avec quelques comics de super-héros (il a travaillé notamment avec Warren Ellis). Il est aussi l'auteur de plusieurs bandes pour adultes, déjà publiées en France par Tabou. L'orientation choisie ici est différente : Nancy est sexy, se balade la plupart du temps en mini-short en lambeaux et soutien-gorge, mais on n'en verra pas plus. pas le moindre téton ni un petit bout de minou. Il faut dire que cela ne se justifiait pas forcément. Nancy, femme forte (et je ne parle pas que de sa poitrine), va donc tenter de trouver une issue dans cet Enfer dans lequel elle se réveille, avec un allié inattendu : Lucifer. Ange déchu, celui-ci souhaite racheter sa faute initiale, mais aussi se révolter contre cet Enfer qui est personnifié... C'est agréable à lire, le savoir-faire de Ryp est manifeste, surtout dans les scènes avec des monstres (et Nancy en petite tenue). J'ai juste une réserve sur les visages de ses personnages, qui manquent de maîtrise et surtout de permanence. Heureusement que Nancy a une mèche violette, sinon on la confondrait avec l'ange déchu... Curieux de lire la suite, qui découlera d'un énorme cliffhanger à l'issue de ce tome 1.

25/03/2015 (modifier)