Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les 3 Fruits

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

Un conte de très bonne facture!


Diables et démons

Après 40 années de règne, le roi arrive au terme de sa vie. La peur de mourir devient son obsession. En échange de la vie éternelle, il promet sa fille à un mage démoniaque et devra manger la chair de son fils le plus valeureux...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Janvier 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les 3 Fruits
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

24/01/2015 | jurin
Modifier


Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Ce conte est avant tout très joliment dessiné et c’est ce qui fait son attrait principal. C’est vaporeux, sombre et coloré en même temps, envoutant il se marie parfaitement au genre. Par contre le scénario m’a nettement moins enchantée car je n’ai ressenti quasiment à aucun moment d’attachement envers les personnages, du coup qu’ils vivent ou qu’ils meurent m’a laissée de glace, en dehors de la mère peut-être. Ce qui m’a aussi gênée c’est la chute un peu abracadabrante, disons sans rien révéler ce que deviennent les trois fruits et la petite scène familiale qui suit. Par ailleurs la narration manque de charme et de poésie, elle se contente de faire son office d’information et très rarement laisse place au rêve, c’est frustrant. Cela dit ça se lit sans ennui d’où mes trois étoiles, mais je ne réitérerai pas cette lecture.

18/03/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un conte qui fut assez agréable dans sa lecture malgré la cruauté de certaines situations. J'ai toujours aimé les intrigues de palais. La moralité est que l'on souhaite toujours avoir ce qu'on n'a pas. Même le roi ne peut être immortel à part peut-être la reine d'Angleterre. Le roi qui avait apporté paix et stabilité à son royaume durant les 40 dernières années passe un pacte avec le démon et s'enfonce tout doucement dans la folie. Le récit est plutôt sombre avec des couleurs de circonstances. Les formes sont volontairement allongées. On est pris dans la tourmente de cette histoire. Zidrou est décidément un auteur qui arrive encore à nous surprendre dans un nouveau registre. Il s'en sort bien en respectant les codes du genre tout en apportant une touche personnelle. J'aime bien les contes adultes surtout lorsqu'ils sont réussis.

08/11/2015 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Nouvel album des auteurs de La Peau de l’ours. Cette fois, ils nous proposent un conte noir, très noir fustigeant la vanité et la soif de pouvoir des hommes. Bien que classique, avec les inévitables quêtes ou le pacte « faustien », l’intrigue de Zidrou est soignée et plaisante. L’univers médiéval fantastique teinté de christianisme est intéressant, d’autant que les dessins très singuliers d’Oriol renforcent avec talent le côté sombre et morbide de l’univers. Par contre, je trouve que l’histoire manque un peu de surprise, voire d’audace pour prétendre concurrencer les meilleurs albums du genre. La fin est également un brin convenue. L’ensemble est tout de même réussi. Un bon album à découvrir.

23/10/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, ces dernières années Zidrou a sorti beaucoup de tomes. Il s'est aussi diversifié. Lorsque j'étais jeune je le connaissais uniquement pour ses séries jeunesse (c'est aussi à peu près le seul truc qu'il faisait) et puis maintenant il s'est diversifié et plusieurs de ses albums s’adressent à un public plus mature. Ici, c'est un conte assez intéressant sur la nature humaine. J'aime bien le roi qui est prêt à sacrifier ses enfants pour ne pas mourir et le fou qui le conseille, mais les autres personnages m'ont laissé un peu indifférent. Le scénario est bon et plutôt original quoique je trouve qu'il manque quelque chose pour rendre le tout passionnant. Le dessin est étrange, mais je l'aime bien. Quoique sur certaines cases j'avais un peu de difficulté à comprendre ce qui se passait et j'ai du regarder très bien pour comprendre ce qu'il se passait dans ses cases.

25/07/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

C'est quand même bizarre cette façon de dessiner ces personnages avec des nez dont Cyrano aurait pu être fier. Passé ce détail proéminent, nous avons là un conte plutôt bien ficelé qui se lit avec grand plaisir. L'histoire traite de la vanité et de l'orgueil des hommes qui au nom de chimères se mettent en quête d'un inaccessible rêve qui leur font commettre un bon nombres d'absurdités. Ici comme on le verrat aucun des personnages n'est épargné par cette soif de pouvoir. Au final une jolie parabole sur les affres de la nature humaine. Je reviens au dessin qui hormis cette histoire de nez possède des couleurs très riches et finalement l'on se fait assez bien à cette esthétique relativement atypique. Une lecture plaisante que je conseille.

22/04/2015 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Après La Peau de l'ours, Oriol et Zidrou conçoivent un nouveau one shot d’excellente qualité. Zidrou propose un conte très noir, assez déprimant et pourtant on tourne les pages avec passion et empressement. Il y a un peu de « Faust » dans cette histoire, ici une tragédie, un roi au seuil de la mort pactise avec le diable pour assurer son éternité, bien que le prix de son immortalité soit démesuré. Un scénario original, très bien cadencé et incontestablement un cran au-dessus de l’œuvre précédente. Le dessin est assez déroutant ,au premier regard le graphisme semble pas trop génial et pourtant au fur et à mesure de la lecture le dessin prend toute sa signification, en parfaite adéquation avec le scénario il rythme l’histoire avec beaucoup de force. A lire de toute urgence !

24/01/2015 (modifier)