Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

SequenceX

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

10 histoires courtes aux situations souvent cocasses et érotiques...


Auteurs espagnols Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Le sexe (pour de rire)

SequenceX, ce sont dix histoires courtes, comme autant de tableaux dépeignant des situations cocasses et croustillantes. Elles mettent en scène des héroïnes exubérantes et voluptueuses, d'une étonnante beauté et sans complexes. Cette nouvelle bande dessinée d'Azpiri est hautement distrayante et peut se mettre entre toutes les mains. On y reconnaît immédiatement le style de l'auteur : une colorisation à l'aquarelle douce et lumineuse pour des aventures coquines et jamais vulgaires

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Novembre 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série SequenceX
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/03/2014 | PAco
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je découvre je crois cet auteur avec cet album. Et je dois dire que, malgré quelques caractéristiques qui ne m’attiraient pas forcément au départ, je ressors de ma lecture satisfait. On est là dans de la BD érotique, c’est clair – et les jeunes femmes dessinées par Azpiri, peu vêtues, ne cachent pas beaucoup de leurs formes généreuses, et se retrouvent toutes dans des situations plus que scabreuses. Mais il n’y a là rien de vulgaire, ni de pornographique. Pas non plus grand-chose de très explicite (c’est même la plupart du temps assez soft !). Azpiri développe dans la dizaine d’histoires regroupées ici (généralement de 4/5 pages chacune) des univers très différents (elles se situent dans des lieux, des époques très divers). Mais elles ont comme point commun d’être conclues par une chute amusante, ironique. C’est du coquin cocasse et la plupart du temps c’est réussi (une seule m’est apparue quelconque). Le dessin et la colorisation sont originaux et surprenants. Des couleurs pétantes, presque psychédéliques parfois (on dirait que certaines planches datent des années 1970, alors que d’autres font années 1980). Le style graphique d’Azpiri – pas forcément ce que j’attends dans le genre érotique – est lui aussi très personnel, et je m’y suis fait facilement sur cet album. On ne peut en tout cas que reconnaitre du talent à cet auteur espagnol, qui développe un dessin quelque peu exubérant et dynamique, presque caricatural (mais heureusement pas trop). Avec ce qu’il faut d’humour et de sensualité pour attirer l’œil du lecteur curieux, c’est une lecture sympathique.

14/09/2020 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Après Carpe Diem que j'avais déjà bien apprécié, j'étais curieux de retrouver le travail d'Alphonso Azpiri. J'aime son trait, la sensualité des femmes qu'il dessine dans un style pourtant assez caricatural, le tout toujours un peu coquin et sensuel, mais sans jamais verser dans la vulgarité. Alphonso Azpiri s'amuse ici avec une dizaine d'histoires courtes à nous faire partager des scènes qui vont aller piocher dans tous les registres, avec pour seul dénominateur commun, érotisme et humour. Vie quotidienne ennuyeuse, science-fiction, fantasy... tout y passe ! Alors dans ce genre d'exercice, on a forcément toujours nos préférences, mais l'ensemble a plus que de la tenue, surtout que son graphisme et sa colorisation révèlent un coup de patte très personnel et qui a vraiment de la gueule. Les constructions et les découpages qu'il propose sont magnifiques et donnent un élan et un dynamisme impressionnant à ses planches. Alphonso Azpiri ? Ça a vraiment de la gueule ! De la très bonne BD érotique à mon goût.

07/03/2014 (modifier)