Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Cadeau de l'Ange (Tenshi no okurimono)

Note: 3/5
(3/5 pour 6 avis)

Découvrez ou redécouvrez l’autre facette de Tsukasa Hojo, l’auteur des mythiques City Hunter et Cat’s Eye !


Consensus sur une BD Seinen Shueisha

Masahiro rêve de grandes histoires d’amour avec des princesses et des beautés lointaines, sans prêter la moindre attention à son amie d’enfance. Une petite fille mystérieusement tombée du ciel vient bousculer son quotidien et son regard sur celle qu’il côtoie depuis tant d’années… Un jeune photographe dans une mauvaise passe voit sa vie changer du tout au tout après avoir sauvé un chat errant… Cinq nouvelles du maître du manga, où vous retrouverez la toute première histoire publiée par Tsukasa Hojo ainsi que les aventures d’un certain nettoyeur nommé… Ryo Saeba ! Découvrez ou redécouvrez l’autre facette de Tsukasa Hojo, l’auteur des mythiques City Hunter et Cat’s Eye !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Janvier 2014
Statut histoire One shot (histoires courtes) 1 tome paru
Couverture de la série Le Cadeau de l'Ange
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

20/01/2014 | Pasukare
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Troisième et dernier recueil de l'auteur Tsukasa Hojo, réédité sous le titre "Les trésors de Tsukasa Hojo". Je situerais ce recueil entre La Mélodie de Jenny (qui reste le meilleur des trois) mais je l'ai préféré à Le Temps des Cerisiers. Tout simplement parce que certaines histoires sont vraiment meilleures. Pour le coup, ce recueil contient vraiment du bon et du (nettement) moins bon, avec principalement deux récits de ce qui deviendra ensuite la série City Hunter, mais aussi une histoire de chat que j'ai particulièrement aimé. C'est dans la veine de ce que fait l'auteur mais j'ai eu un petit plaisir personnel à découvrir celui-ci. Bref, pas de quoi s'étendre pendant vingt ans, si vous aimez l'auteur faites-vous plaisir en sachant qu'on est plus dans des oeuvres de jeunesse, sinon passez votre chemin. C'est de la gourmandise, pas du plat principal.

04/10/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Voici un recueil de cinq nouvelles écrites et dessinées par Tsukasa Hojo qu'on ne présente plus. Euh si, il faudrait quand même le présenter car son nom pourrait demeurer inconnu de la plupart des bdphiles. Il s'agit de l'auteur à succès de City Hunter et Cat's eye. Il met en valeur à chaque fois un couple qui se ressemble étrangement d'une nouvelle à l'autre. Du coup, on pourrait presque croire qu'il s'agit de la même histoire. Et pourtant, cela ne sera pas le cas car il y a des chutes fort différentes. J'aime beaucoup la qualité de son dessin et de ses traits. J'ai bien apprécié deux nouvelles sur les cinq à savoir le cadeau de l'ange et histoire de chats. Pour le reste, il faut être un grand fan de l'auteur. La seconde nouvelle est d'ailleurs la toute première de sa carrière. Le titre: je suis un mec, un vrai ! On n'en doutait point.

15/01/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Ce manga contient 5 histoires courtes. J'ai trouvé que les trois premières étaient un peu prévisibles quoique la première et la troisième se laissent lire sans problème. En revanche, j'ai trouvé que la seconde, après un bon début, devient vite ennuyeuse. Les deux dernières portent sur les deux premières histoires de City Hunter qui ont été écrites avant que cela devienne une série. C'est intéressant de voir la genèse d'un de mes mangas préférés. Par exemple, Ryu est déjà un pervers, mais il est soft comparé à ce qu'il fera plus tard. L'humour est très drôle. Le dessin de Hojo est toujours aussi dynamique et personnel. Je l'adore !

29/06/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Avec ce troisième tome Ki-oon boucle sa collection des trésors de Tsukasa Hojo. L'occasion aussi de (re)publier des inédits se raccrochant à City Hunter, l'une de ses séries phares. J'avoue, à part justement ces deux histoires, le reste manque particulièrement de liant. Certaines des histoires sont assez anciennes, et l'une d'elles est presque "honteuse", selon les mots de l'auteur lui-même. Quant au récit court qui donne son nom au volume, il est assez sympathique; oscillant entre comédie et fable, une habitude chez Hojo. Au niveau du graphisme, on va du balbutiant pour "Je suis un mec, un vrai !" (la fameuse histoire presque honteuse), au niveau atteint sur City Hunter, qui a fait son succès. A réserver aux amateurs de l'auteur.

21/01/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ce manga fait un peu office de "Pêchés de Jeunesse" pour Tsukasa Hojo. On y retrouve en effet des petites nouvelles en BD datant des débuts de celui qui allait ensuite devenir célèbre pour sa série City Hunter. Les 5 nouvelles de ce tome ne sont pas d'un très bon niveau mais sont relativement sympathiques. On y retrouve : - pour commencer un petit conte mêlant fantastique et romantique (mignon sans plus) - suivi de la première BD professionnelle de Hojo mêlant romance et affrontements moraux entre une bande de jeunes japonais traditionalistes et une bande de japonaises catholiques modernes (franchement moyenne cette histoire là, presque amateur) - un conte romantique dont l'héroïne est une femme qui se transforme en chat toutes les nuit à minuit (mignon mais un peu cucul-la-praline) - les 2 premières aventures de City Hunter quand celui-ci n'était pas encore un personnage bien défini et quand l'humour n'était pas au même niveau que dans la série définitive (sympa mais pas transcendant) En résumé, cet album est tout juste pas mal.

21/01/2014 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

"Le cadeau de l'Ange" est le 3ème et dernier tome de la série "Les trésors de Tsukasa Hojo" rééditée par Ki-oon. Personnellement c'est celui que j'ai le moins apprécié, j'y ai trouvé moins d'émotions que dans les autres. La première histoire est sympathique, mais use et abuse du même humour que l'auteur aime tant mettre dans ses séries habituelles. La seconde est clairement un péché de jeunesse, qui ravira sans doute les fans de l'auteur pour l'anecdote. La troisième est assez originale, avec cette histoire de photographe dont la vie bascule le jour où il savue un chat au lieu de faire ne photo qui devait lui assurer le scoop de l'année. Les deux dernières sont des aventures de City Hunter. Au final, seule la 3ème (et un peu la première) sont dans l'esprit de ce que j'attends de ces recueils qui nous montrent une autre facette de Hojo. Pas mal sans plus, à acheter pour la collec' et pour faire joli sur les rayonnages car une fois de plus l'édition est très soignée, mais dispensable tout de même.

20/01/2014 (modifier)