Agence Quanta

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Ses origines sont mystérieuses, son destin exceptionnel.


Voyages dans le temps

Qui est cette jeune femme qui semble être à l’origine de phénomènes étranges ? En sa présence, des hommes disparaissent et réapparaissent dans des conditions dignes d’un film de SF… On l’appelle la fée Clochette. En réalité, elle s’appelle Iona. Elle est la passeuse, la magicienne capable de transporter de riches clients dans le temps et l’espace… Mais les conditions d’un tel voyage sont complexes et précaires, et un seul grain de sable pourrait faire de cette incroyable aventure un terrible fiasco. Ce grain de sable sera un homme venu pour se venger. Il pourrait bien gripper la belle mécanique du projet Quanta et changer la vie de Iona…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Janvier 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Agence Quanta
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

13/01/2014 | pol
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il n'y a rien de vraiment très original dans cette Agence Quanta mis à part le fait de pouvoir se payer un voyage dans le temps comme un riche milliardaire se payerait un petit tour dans l'espace. Le dessin ainsi que l'esprit est proche d'une série à succès intitulée Seuls. Cependant, on trouve ici beaucoup de fraîcheur ainsi qu'un peu d'humour. J'ai adoré le passage de l'héroïne qui débarque dans sa bulle spatio-temporelle dans la salle de bain du Sofatel pendant qu'un homme libidineux très puissant se prélasse. Il y a de ces pointes d'humour qui mettent tout de suite de bonne humeur. La lecture a été très agréable. Par ailleurs, au niveau du thème, c'est une critique à peine voilée de la société du tourisme de masse. 25 millions de touristes en 1950 pour bientôt un milliard. Quelle planète laisseront-nous derrière nous ? Le second tome offre une vraie fin tout en laissant le champ libre pour se construire en série. On verra bien ce que le futur nous réserve.

04/08/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Voici donc une nouvelle série parlant de voyages dans le temps. Aux manettes, et seul, Jean-Marc Krings, qui s'était illustré précédemment pour la reprise graphique de La Ribambelle. Cet univers-ci en est bien évidemment très éloigné, on est plus dans du récit d'aventure et d'anticipation pour adolescents et jeunes adultes. Pas de détails techniques sur le voyage dans le temps, ce qui est privilégié ici c'est véritablement l'action, un peu au détriment de la psychologie des personnages. De l'action des explosions, avec en prime une héroïne délicatement galbée : pas de doute, c'est du pur divertissement. le dessin de Krings s'y prête bien, il est rond, assez classique de l'école de Charleroi, mais en même temps propice à de nombreuses déclinaisons. En résumé, Krings peut probablement tout dessiner, pour peu qu'il soit bien motivé. Et là, on sent que cette série lui tenait à coeur, car la qualité est présente. Seul hic, il me semble qu'au départ elle devait être plus longue, et qu'il a dû la boucler plus tôt que prévu, ce qui explique cette "fin" un peu précipitée.

28/03/2015 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

L’agence Quanta permet à ses quelques clients fortunés triés sur le volet de partir pour des vacances d’un nouveau genre totalement unique. Un voyage dans le temps rendu possible grâce aux compétences d’une équipe de scientifiques combinées aux pouvoirs de Iona, une jeune fille qui permet de basculer d’une époque à l’autre. Bien sûr quelques contrariétés sont au programme pour pimenter cette histoire. Le dessin est dynamique et très lisible. Il a un petit côté classique, passe partout, qui me plait bien. Mon ressenti sur le scénario est plus mitigé. Globalement ce premier tome se lit bien, la fin donne plutôt envie de lire la suite. Il y a des clins d’œil sympas mais il y a aussi pas mal de petits détails par ci par là qui me gênent un peu. A commencer par le patron de l’agence Quanta qui est insupportable, son comportement m’énerve et j’ai du mal à croire que ses collaborateurs n’aient pas démissionné 50 fois en 20 années de collaboration. Il y a également quelques orientations de l’histoire que je trouve un peu grosses. Je pense au mec interné en psychiatrie depuis 20 ans. Rien de dramatique, mais au final je me dis que cette série est probablement plutôt destinée aux ados. Je reste sur la même impression après la lecture du tome 2. A savoir une histoire avec une bonne idée de départ, du rythme et un dessin sympa et dynamique, mais quelques détails qui empêchent malgré tout de mettre plus que 3 étoiles. Je pourrais citer les quelques ficelles un peu grosses, ou encore la psychologie des personnages. J'avais pointé du doigt le proprio de l'agence Quanta dans le tome 1, ici c'est plutôt Iona qui m'a désagréablement surpris. Sa façon de se rebeller et de se montrer insatisfaite de son sort mais de continuer à tout donner pour l'agence, c'est moyennement crédible. La fin est aussi un peu expéditive. Et malgré ces points un peu négatifs, la lecture des 2 tomes s’enchaîne vite et bien, ce voyage dans le temps est plutôt original et cela donne une série sympa.

13/01/2014 (MAJ le 06/06/2014) (modifier)