Loin des yeux... (Everything we miss)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Tout ce qui est caché...


Auteurs britanniques Bichromie Comix

Juste au-delà de notre regard, il y a des choses qui sont cachées, et qui nous scrutent... Les Anurids omniscient sont des créatures étranges maladivement fascinées par les êtres humains, et son omniprésentes... mais cachées. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Février 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Loin des yeux...
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

30/12/2013 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Loin des yeux, loin du coeur dit le dicton. Ce titre est à lire à deux niveaux: celui de la séparation d'un couple qui n'arrive plus à communiquer et celui du monde invisible où il se passe des choses extraordinaires. La coexistence entre ces deux mondes fait toute l'originalité de cette bd. Cependant, c'est mal agencé. Ce n'est pas très crédible. Il manque quelque chose dans la mise en scène pour que cela passe véritablement. Bref, il faudra une haute dose d'imagination. Ceci dit, le travail de l'auteur ne m'est pas étranger notamment avec Hilda. On retrouve son univers si particulier. Cette fois-ci, il s'adresse à un public plus adulte. Le thème ne sera guère réjouissant surtout pour ceux qui vivent en couple. Mais bon, il faut bien passer par là.

30/06/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Cet album est un peu un OVNI. D'une part par son sujet, les choses cachées qui nous observent et influent sur notre quotidien et sur la marche du monde, mais aussi par sa forme, puisqu'il n'y a pas vraiment d'histoire, plutôt une suite d'anecdotes tendant à montrer l'existence de ces créatures, en utilisant comme fil conducteur la déchéance amoureuse d'un jeune couple. C'est assez finement construit, Luke Pearson émaille son récit de détails apparemment sans importance mais qui vont réapparaître par la suite. pas énormément non plus, l'album ne comportant qu'une quarantaine de pages en demi-format, avec toutefois une construction diversifiée et aérée. Son style semi-réaliste, avec une dominante orangée pour les couleurs, permet une lecture assez aisée. Une curiosité assez sympathique.

30/12/2013 (modifier)