Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jade

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Tibet, 1959, durant l'invasion par la Chine. « L'important, c'est ce qu'on choisit de croire. » Harry, lui, il croit en lui, et il croit en jade. Il est venu de son Angleterre natale jusqu'au Tibet pour rencontrer cette femme mythique, comme son père des années auparavant... Il veut se prouver que la magie peut exister, que son père n'a pas disparu en Himalaya pour rien ! Peu importe s'il doit s'opposer à des dizaines de Tibétains et de Chinois communistes en chemin.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Gobelins, l'École de l'Image Tibet

Tibet, 1959, durant l'invasion par la Chine. « L'important, c'est ce qu'on choisit de croire. » Harry, lui, il croit en lui, et il croit en jade. Il est venu de son Angleterre natale jusqu'au Tibet pour rencontrer cette femme mythique, comme son père des années auparavant... Il veut se prouver que la magie peut exister, que son père n'a pas disparu en Himalaya pour rien ! Peu importe s'il doit s'opposer à des dizaines de Tibétains et de Chinois communistes en chemin. La route sera périlleuse, et sa rencontre avec la culture tibétaine, si riche et si spirituelle, l'emmènera dans une aventure qu'il n'aurait pas imaginée... Ulysse Malassagne nous emporte, par la force de son découpage et le dynamisme de son dessin, dans un voyage initiatique violent et éclairant, évoquant à merveille l'invasion du Tibet et son incomparable spiritualité...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Juin 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Jade
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

13/11/2013 | Ro
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Bon, c'est franchement bien parce que le Tibet et son histoire a toujours été un truc qui m'a passionné comme tout ce qui touche au monde asiatique en BD. Ici un occidental nourri aux livres de Rudyard Kipling et à la recherche de son père s'engage dans une quête improbable pour retrouver la Daikini, réincarnation d'une sagesse millénaire Le héros sûr de ses certitudes d'occidental arrive dans ce pays au moment d'événements dramatiques pour le pays qui est en passe de devenir une nouvelle possession chinoise. Beaucoup de manichéisme dans la BD qui heureusement est atténué dans l'appendice final pour nous expliquer la situation et les événements tant chinois que tibétains qui ont amené à la situation que nous connaissons aujourd'hui. Vraiment à découvrir et passons quelques erreurs de jeunesse, finalement assez rafraîchissantes au vu du sujet.

15/11/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Jade nous conte le parcours d'un occidental dans le Tibet lors de l'invasion chinoise en 1959. L'action démarre très fort, un peu comme si on avait loupé le début d'un film. On ne saura rien sur la relation entre Harry et Pema, comment ils se sont rencontrés etc... Il y a un peu un côté Indiana Jones mais sans le côté fantastique. Par contre, Harry n'est pas un sentimental avec les armes car il n'hésite pas à tuer de sang froid. On est finalement très vite happé par cette bd grâce à son découpage plutôt dynamique. J'ai bien aimé cette exploration de la culture tibétaine. Il y aura également une grosse part au fantasme des occidentaux de voir de la magie à ce qui est loin et qu'ils ne connaissent pas. Jade sera tout un symbole. A noter également un dossier de notes de 8 pages de l'auteur en fin de volume qui sera très intéressant pour nous exposer le problème des relations entre la Chine et le Tibet. Dommage que le format d'édition soit si petit car ce n'est pas judicieux ainsi qu'une bonne mise en valeur. C'est un bon one-shot à découvrir. Le dynamisme du jeune auteur (24 ans) nous emporte vers l'aventure. J'ai franchement senti de grandes potentialités et donc un grand talent. Jade est l'une de ses premières bd et c'est déjà impressionnant de maturité. Il a été lauréat jeune talent en 2008 à Angoulême. J'espère qu'il percera.

16/02/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Jade est un petit cocktail d'aventure et de spiritualité que j'ai trouvé relativement mal équilibré. Son décor est original. Il s'agit du Tibet de 1959 en pleine invasion Chinoise. Il y a deux héros. Tom Harry, jeune aventurier Britannique, en quête d'une femme aux pouvoirs magiques, la fameuse Jade. Et Pema, prisonnier Tibétain que Tom va libérer et emmener de gré ou de force dans sa quête. Le premier est fougueux et violent, ultra déterminé. L'autre est plus fin et sensible, presque plus éduqué. Par le biais de cette aventure mouvementée, on va découvrir une petite partie du Tibet et de sa spiritualité bouddhique grâce aux tentatives un peu vaines de Pema de les faire comprendre à Tom. Cela aurait pu être sympathique mais je n'ai pas réussi à entrer dans le récit. Le dessin oscille entre deux chaises, entre des visages presque enfantins et caricaturaux, et des scènes d'action souvent sanglantes et morbides. Les personnages sont peu attachants, entre l'occidental borné et brutal et le Tibétain dont on a du mal à croire à son esprit aussi moderne et à son anglais aussi parfait. A l'écouter, on dirait plutôt que c'est l'auteur qui parle par sa bouche, s'offusque de l'ignorance des Européens de l'époque et nous présente le Tibet et le bouddhisme comme un jeune français bien éduqué pourrait le faire de nos jours. Ça sonne artificiel. En un peu plus de 80 pages, l'intrigue se développe relativement peu et se termine un peu trop vite. Au final, ce n'est pas beaucoup plus qu'une grosse course-poursuite avec beaucoup de coups de fusils et un peu de visite touristique et historique. Et même si la narration est fluide et la lecture plutôt plaisante, c'est un récit qui file entre les doigts de la mémoire et s'oublie relativement vite à mes yeux. Heureusement, le dossier de quelques pages en fin d'album, qui présente le Tibet de l'époque en textes et en sympathiques illustrations redonne un peu plus d'intérêt et de profondeur à l'ensemble. Mais pour le reste, cela manque d'émotion et de force narrative. Peut-être un manque de maturité à vrai dire, en tout cas à mes yeux...

13/11/2013 (modifier)