Les Taches du Léopard

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Adaptation d'un conte fantaisiste de Rudyard Kipling. Vous y découvrirez pourquoi le léopard est, de nos jours, couvert de tâches... et, l'air de rien, c'est le principe même de l'adaptation au milieu qui vous est expliqué.


Auteurs espagnols Emmanuel Proust Éditions Les Fauves Rudyard Kipling

Il y a bien longtemps, le léopard n'avait pas de têches sur son pelage. Ce qui le rendait invisible aux yeux des autres animaux... Un énooorme avantage pour ce cruel chasseur ! Pour fuir le redoutable prédateur, zèbre, girafe et antilope se réfugièrent au cœur de la forêt. Catastrophe pour le léopard : comment allait-il les capturer pour son diner.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Mai 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Taches du Léopard
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

13/10/2013 | Mac Arthur
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'adaptation en BD de conte de Rudyard Kipling est un peu courte et vite lue mais elle est sympathique et les auteurs font l'effort d'y inclure une part d'humour de manière un peu originale. L'histoire est toute simple : alors qu'avant les animaux étaient tous de la même couleur unie, les proies du léopard et de l’éthiopien ont un jour reçu par magie des zébrures et des taches pour mieux se camoufler, alors l'éthiopien va devenir noir et le léopard se peindre des taches aussi pour mieux les attraper. Le graphisme est agréable quoiqu'un peu trop aéré à mon goût. On a droit à 3 ou 4 grandes cases maximum par planche. Le public visé est clairement la jeunesse et ça se lit trop vite pour un adulte mais l'ensemble est tout de même plaisant. Et c'est au niveau narratif que les auteurs ajoutent une part d'humour avec des échanges entre les animaux personnages du récit et le narrateur qui leur dicte ce qu'ils doivent faire. C'est amusant quoique parfois un peu étonnant car j'ai parfois tendance à lire les dialogues des animaux avant de lire le texte narratif alors qu'ils se répondent les uns aux autres. Bref, une sympathique lecture quoique trop courte pour un lectorat adulte.

14/10/2014 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Voilà un album jeunesse plus que sympathique ! Drôle, vif, pétillant, ce récit adapté d'un conte animalier de Rudyard Kipling, même s'il est vite lu pour un adulte, n'en reste pas moins très plaisant et agréable à la lecture. Les auteurs ont su trouver le ton juste, un graphisme très expressif et bien adapté au propos, et quelques astuces qui interpellent d'emblée le lecteur pour le plonger au coeur de l'histoire. C'est malin et ça fonctionne très bien ! Un album dont je recommande chaudement la lecture ! (3.5/5)

05/03/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Little Miss Giggles

Petit conte animalier de Kipling sur l'évolution (que je ne connaissais absolument pas - le conte, pas l'évolution), très bien revisité par Sean Tulien et Pedro Rodriguez. J'aime beaucoup l'interaction entre les personnages et le narrateur (qui énerve royalement les animaux), ça amène un petit plus comique à l'histoire. Le dessin de Pedro Rodriguez est très dynamique, expressif et enfantin. La bonne bouille de ses personnages peut faire penser aux dessins animés. Un album pour enfants (très bon moyen de leur faire aborder les classiques) mais qui peut très bien plaire aux adultes qui cherchent à passer un petit moment agréable. En tout cas moi j'ai passé un bon moment en le lisant. J'ajoute un coup de coeur pour le mettre un petit cran au dessus de l'autre titre dans la même série, La Peau du Rhinocéros.

23/10/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Sympathique petit album qui devrait ravir plus d'un jeune lecteur. La narration est enjouée et l'humour est bien présent. Le récit est dynamique et les personnages n'hésitent pas à interpeller tantôt le narrateur, tantôt le lecteur pour accentuer encore ce sentiment de complicité : on est entre amis ! Le dessin de Pedro Rodriguez convient très bien au sujet. On sent qu'il s'amuse à illustrer les différents animaux et la mise en page lui procure beaucoup d'espace, au point de nous offrir régulièrement de grandes illustrations très cartoonesques. A l'image de La peau du rhinocéros, la maquette du livre est bien pensée avec, dès celui-ci ouvert et juste avant de le fermer, la présentation de l'animal avant et après transformation. Un petit plus ma fois fort sympathique. Un petit bouquin que l'on ne peut que conseiller pour de jeunes lecteurs. Il ne lui manque qu'une morale plus intéressante pour totalement me convaincre, mais c'est sympa !

13/10/2013 (modifier)