Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nicodémus Red

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans un univers steampunk, une flopée d’aventuriers s’engagent dans une chasse aux dragons organisée par l’Empire, au fin fond de contrées glacières.


Dragons Steampunk

En 1870, alors que le peuple de Meriland s’appauvrit de jour en jour, l’Empire organise une gigantesque chasse aux dragons dans le pays glacé d’Hillrude. Mais même les locaux n’ont plus jamais vus de dragons depuis des générations. Alors : mythes ou réalités ? À Londonsburg, les équipages sont sur le pied de guerre pour aller chasser du cracheur de feu. L’idole des faubourgs et des gens modestes, le vaillant Nicodémus Red, est plus que motivé pour ramener la créature dans son sous-marin, devant le Zeppelin de sa grande rivale, la comtesse Petrovna. Pourtant, à Lodonsburg, les équipages sont prêts à en découdre et se lancent dans l’aventure. Parmi eux, des scientifiques, le Baron Noir, la diabolique Comtesse des glaces et le champion du peuple, le héros des faubourgs : le vaillant Nicodemus Red. Tous s’élancent vers la capture de la plus fabuleuse des chimères…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Avril 2013
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Nicodémus Red
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/08/2013 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Nicodémus Red nous plonge directement dans l'action avec un héros qui n'a peur de rien. On lui propose un nouveau défi d'envergure et il n'hésite pas à s'embarquer pour l'aventure. Ce premier tome introductif est plutôt réussi. Je regrette juste un manque d'audace qui aurait permis de sortir des sentiers battus. Tout y est hormis l'originalité. J'aurais bien conseillé l'achat mais pléthore de séries du même acabit existe déjà. Il est question de dragon dont on n'a plus entendu parler depuis des siècles et qu'il ne faudrait surtout pas réveiller. Crisse n'a pas perdu son talent de conteur d'histoires. Il s'éloigne de la mythologie pour entrer dans le steampunk. Les décors sont parfaitement soignés dans un style assez colorié et cartoonesque. Le dessinateur qui m'est inconnu s'en tire pas trop mal. En conclusion, une agréable histoire d'aventure qui respecte un certain classicisme du genre en mêlant steampunk et fantasy. Une BD qui pourra plaire aux ados. Cependant, il faut savoir qu'elle a été malheureusement abandonnée. C'est la dure loi du marché.

11/08/2013 (MAJ le 19/08/2018) (modifier)