Markheim

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Dans un pays d'Europe Centrale à la veille d'un conflit que l'on pressent ravageur, un personnage mystérieux tente de renouer les fils de son passé.


Rêves Rodolphe

Ans est un agent secret. Il revient à Markheim, une ville dans un pays de l'Est dont on ne saura jamais le nom. C'est un soir d'hiver, les flocons tombent abondamment sur la ville. Il semble tout découvrir autour de lui, alors que tout semble si familier, comme cette maîtresse avec qui il a rendez-vous. Or Ans n'est pas en ville pour cette femme : il a une mission. Mais les choses sont étranges : il fait des cauchemars, dans un monde éteint dans lequel il se voit vieux. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Février 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Markheim
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

21/02/2013 | Alix
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le concept de cette histoire est assez original avec ce rêve inversé qui semble concerné la même personne à deux époques différentes. Reste un lieu commun à travers cette ville de Markheim située en Europe de l'Est et vraisemblablement détruite au cours de la Seconde Guerre Mondiale sous un déluge de bombes. Comme dit, ce récit m'a intrigué du fait de cette linéarité du temps qui semble être inversé. Cette vision du futur pour un jeune et bel homme dans la force de l'âge peut faire peur. C'est une prise de conscience que le temps avance et qu'il peut détruire tout ce qui nous entoure jusqu'à une ville. C'est une belle métaphore qui trouvera bien entendu une explication finale. C'est doux-amère à la fois. Ce n'est pas forcément une lecture qui revigore.

21/01/2017 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

A force de traduire le catalogue d’auteurs Italiens, Toppi en tête, on en oublierait presque que Mosquito publie aussi des nouveautés. « Markheim » (a priori aucun lien avec la nouvelle éponyme de Robert Louis Stevenson) est un one-shot réalisé par deux géants de la BD franco-belge. On ne présente plus Rodolphe (L'Autre Monde entre autre), mais l’œuvre de Philippe Marcelé est malheureusement beaucoup moins connue. Ce dernier avait d’ailleurs déjà travaillé avec Rodolphe sur Gothic. « Markheim » propose une histoire onirique construite sur un concept intriguant : un personnage jeune rêve qu’il est vieux, et le vieux rêve qu’il est jeune. Où se situe la réalité ? Qui rêve l’autre ? Je me garderais bien d’en dire plus, mais sachez que plus l’intrigue avance, plus on y voit claire, jusqu’à un final extrêmement bien vu. J’ai trouvé la lecture stimulante et jubilatoire, impossible de reposer l’album (enfin l’iPad sur le coup) avant de l’avoir terminé ! L’histoire elle-même n’est pas en reste et nous présente un pays (d’Europe de l’Est ?) où une guerre est sur le point de débuter (ou qui fut gagnée il y a longtemps, en fonction du « point de rêve »). L’univers mis en place est intéressant, même si l’intrigue reste simple et se focalise surtout sur le personnage central. Le graphisme en noir et blanc de Marcelé est magnifique, je vous laisse admirer les planches dans la galerie. Une histoire qui m’a beaucoup marqué, j’ai fini ma lecture hier soir, et j’y repense beaucoup depuis. Un coup de cœur !

21/02/2013 (modifier)