Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Chaos Team

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 6 avis)

Après l'attaque d'une race extra-terrestre, la Terre n'est plus qu'un champ de ruines... Comment survivre dans ces conditions ?


Après l'apocalypse...

Près de 4 ans après une frappe extra-terrestre qui a détruit la majorité des forces armées et mis à genoux les gouvernements des différentes nations du globe, la Terre n'est plus qu'un vaste terrain de jeux pour ses nouveaux maîtres, anciens mafieux, criminels ou autres fanatiques religieux. Ces derniers, devenus de véritables seigneurs de guerre font souvent appel à une entreprise de mercenaires et d'armement, ayant survécu à l'invasion et à même de fournir hommes, armes et munitions, voire produits de première nécessité : Blackfire Industries. C'est dans cet environnement de chaos et de guerre que nous découvrons la Chaos Team, une unité de mercenaires liée à Blackfire et dirigée par John Clem, en mission de protection à Grenade, auprès du nouveau Pape. (texte : Akileos)

Scénaristes
Dessinateurs
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Février 2013
Statut histoire Série en cours (Première saison terminée en 2 tomes) 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Chaos Team
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2013 | Spooky
Modifier


Par Yann135
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yann135

Je suis mitigé sur Chaos team saison 1 et pourtant il y a tout ce que j’apprécie dans une BD d’actions. Nous retrouvons dans cette série de la testostérone, des coups tordus, de belles bastons, de l’hémoglobine, des coups de feu – oui messieurs dames ça sent la poudre - de la corruption bien évidemment, un peu de décadence et un zest de sexe. De la bagarre oui et du suspens oui. Et j’allais oublier … de la finesse bien évidemment ! Non je déconne sur le dernier point. Pas un soupçon de délicatesse à travers les 236 pages. Une série qui n’est pas destinée aux mauviettes ! Notre planète a subi une invasion extraterrestre. C’est le chaos le plus complet. Plus de lois. Plus d’ordre. Le pouvoir est entre les mains des cartels, des gangs ou encore de fanatiques religieux. Chaos team offre ses services aux plus offrants sans une once de moralité. Ce qui me gène dans le scénario de Vincent Brugeas, c’est qu’à aucun moment nous avons rendez vous avec les extras terrestres, les coupables de tous nos maux. Ok ok il y a bien à deux trois reprises, des attaques de soucoupes volantes qui surgissent un peu comme un cheveu sur la soupe. Ce n’est pas suffisant à mon goût. De plus nous avons droits à de très nombreux flash-back qui font que la lecture est un peu laborieuse. Le graphisme de Ronan Toulhoat est magnifique même si l’utilisation de Photoshop est criante pour certaines planches mais cela donne des effets de lumières plutôt intéressants. Pour résumer, cela reste un bon moment de lecture, à la découverte des missions de nos "expendables", avec une petite dose de manque concernant le scénario.

28/08/2020 (modifier)
Par Canarde
Note: 3/5
L'avatar du posteur Canarde

Pan Pan Boum Boum tralala! Le premier tome est seulement bourrin, avec les méchants extraterrestres qui ont tout détruit, et une soupe de gangs et de mercenaires qui se tirent dans les pattes. La chaos team est ce qui se fait de mieux dans le genre gros bras et grosse artillerie qui tonnent partout et nous fatiguent les yeux d'éclairs, avec une jolie nénette à la peau mate pour faire joli. Effectivement les titres à rallonge genre "44 mois après l'invasion, Lima république démocratique du Pérou" sont extrêmement agaçants.. Le deuxième tome modifie un peu la perspective, puisqu'on approche ses fameux extraterrestres; ils cessent d'être l'image du méchant et prennent une place dans le scénario, on découvre des liens avec le chef de la chaos team... La couleur change un peu à partir de là, et cela devient un peu plus intéressant. j'hésite à en dire plus parce que ce serait vous priver du seul intérêt de la BD. Le tome 3 qui s'appelle 2.1, (ça aussi ça m'agace!!!! saison 2. premier tome) part sur une autre aventure post-soviétique, où on retrouve un méchant sans épaisseur, décidément c'est bien pratique quand on veut taper dur. Je déconseille de lire ce tome trois sans avoir lu les autres, une bonne part de l'intrigue va vous passer sous le nez (d'où l'agacement, ce n'est pas un cycle indépendant du tout) Ce que je retiens, c'est une grande qualité dans le dessin et les lumières, dans le genre hyperréaliste mais avec aussi des effets d'aquarelle, de pastelle, d'encre de chine ou blanche, bref une image qui fait feu de tout bois. L'acheter... Peut-être pas, mais jeter un œil, oui.

13/10/2015 (MAJ le 13/10/2015) (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Avis sur le tome 1.1 et 1.2 Quelle déception, je salivais d'avance à l'idée que les auteurs du Block 109 nous sortent une petite série de derrière les fagots se passant dans un futur un peu guerrier qui mettrait en scène des extraterrestres. Alors guerrier ça l'est. Ce n'est même que cela. Swharzy, Expendables tout y est et qu'on ne me dise pas que cet aspect est compensé par la psychologies des personnages. Là aussi nous avons droit à tous les poncifs. Les extraterrestres sont invisibles et n'amènent pas grand chose au récit. Sur Block 109 j'avais beaucoup apprécié le style du dessin avec ce ton monochrome qui donnait une unité à l'ensemble. Là nous avons une couleur assez particulière, différente d'une case à l'autre alors que c'est la même chose qui est dessinée. Perturbant! La suite se fera sans moi en tous cas pour l'achat, j'attendrais de voir dans ma médiathèque.

03/09/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Voilà une BD qui ne fait pas dans la dentelle, de l'action, toujours de l'action, rien que de l'action. Effectivement les deux auteurs de Block 109 et des autres titres situés dans le même univers, nous avaient habitués à ce genre de récits musclés et violents . Cette fois l'histoire se déroule 4 ans après une attaque extraterrestre qui a détruit une grande partie du monde tel que nous le connaissons. Maintenant notre charmante planète est devenue le théâtre d'affrontements entre groupuscules mafieux et fanatiques religieux. Et au milieu de ces symphatiques protagonistes on retrouve un groupe de mercenaires surnommé la Chaos Team qui vend ses talents guerriers au plus offrant. Je n'irai pas par quatre chemins, j'ai trouvé ce premier tome intéressant mais quand même décevant. Je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire de la part d'un récit post-apocalyptique. C'est pas si simple que cela à expliquer, mais pour moi ce genre de récit nous met en présence en règle générale avec des groupes de survivants totalement démunis de morale et de bons sentiments et qui s'entretuent gaiement. Là on n'est pas du tout confronté à cela car un semblant de civilisation s'est tout de suite reconstitué et ce n'est pas l'anarchie telle que nous avons pu la voir dans des séries comme Hombre par exemple. Mais vous me direz pourquoi pas ? C'est évidemment une approche différente du recit post-apocalyptique et nous verrons comment va évoluer l'histoire de cette sympathique série. Par contre je suis toujours épaté de voir, dans les oeuvres de Vincent Brugeas, des clins d'oeil à des films de science-fiction (ou d'autres genres) des années 1980-1990 et c'est pour moi un régal de les repérer et de se souvenir à quels films ils appartiennent. En ce qui concerne le dessin je le trouve réussi, dans la lignée de Block 109 - Ritter Germania. Les dessins sont donc à mon goût mieux réussis et plus détaillés que dans Block 109. Mais je suis d'accord avec Spooky quand il dit que Ronan Toulhoat à encore la possibilité de s'améliorer en ce qui concerne les visages. Je lirai donc la suite de cet album quand elle paraîtra (en septembre, octobre d'après mes sources) car la lecture du tome 1 a quand même été agréable, mais j'espère qu'on en saura rapidement plus sur ces fameux extraterrestres. Après la lecture du tome 2. Le cycle 1 touche à sa fin avec ces deux tomes et je reste tout de même sur ma faim. Effectivement on en sait un peu plus sur ces "fameux" extraterrestres mais ces nouvelles informations n'ont pas réussi à me passionner. Je suis de plus en plus déçu par cette série qui à mon avis n'arrive pas à la cheville de l'ensemble des one-shots de l'univers Block 109. Heureusement que quelques petits clins d'œil à des œuvres cinématographiques pointent leur nez . J'adore ce genre de détails dans les récits de ces deux auteurs. J'attends tout de même le second cycle , en espérant que celui-ci rehausse le niveau de cette série qui a tout de même du potentiel car l'action ne manque pas. C'est sûr que l'on ne s'ennuie pas , mais il manque quelque chose pour que j'arrive à accrocher avec cette série. On verra si les auteurs réussissent à me motiver dans le prochain tome.

17/02/2013 (MAJ le 14/09/2013) (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Cette histoire inspirée du film Word Invasion: Battle Los Angeles m'a apparu trop bourrin. J'ai très vite été gagné par l'ennui. L'originalité provient du fait que les extraterrestres après avoir tout détruit repartent pour laisser les hommes se déchirer entre eux. Par conséquent, on ne les verra pas. Le reste ne sera qu'une succession de flash-back intitulées 140 mois après l'invasion, 22 ans avant l'invasion, trois mois avant l'invasion, 45 mois après l'invasion... Cependant, ne vous y fiez pas: on ne verra rien de l'invasion mais juste les conséquences de ce monde apocalyptique. Les personnages sont stéréotypées à l'extrême. On reconnaître un Fidel Castro ou un clone de Che Guevara. La multiplication des références ne m'a pas impressionné. Cela tire dans tout les sens. Ce n'est pas mon genre de bd.

16/06/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Le duo gagnant de Block 109 est de retour ! Cette fois-ci avec un récit post-apocalyptique, la Terre ayant été dévastée par une attaque extra-terrestre. Celle-ci est donc livrée à elle-même, ou plutôt aux groupes de pouvoir "autres". Le récit baigne donc dans une ambiance d'urgence perpétuelle, de chaos et de jeux de pouvoirs. Le premier tome est une introduction dense (124 pages), on apprend à connaître les différents personnages, on connaît un peu leur passé, mais la situation de la Terre est encore floue, de même que l'identité des mystérieux extra-terrestres qui ont partiellement détruit le globe terrestre. A suivre donc. Côté graphisme Ronan Toulhoat a gagné en lisibilité, son style est plus fluide, un peu plus épuré, on sent même quelques tentations du côté de Moebius sur certaines cases, Damour étant aussi une influence ou une parenté stylistique. Il y a cependant encore du boulot à faire sur les visages, je trouve qu'ils manquent un peu de maîtrise. Les couleurs elles aussi évoluent, franchement sombres au début, elles s'éclaircissent au fil des épisodes pour être bien balancées à la fin de ce premier tome. Beaucoup d'adrénaline, du sang et de la sueur (et même un petit peu de sexe), un contexte géopolitique différent, des extra-terrestres... j'aime.

16/02/2013 (modifier)