Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bidule

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Voici Bidule, le neveu de Cubitus. Non content de squatter la nouvelle série de son tonton, le poilu toutou a également droit à sa propre série. Des gags adaptés à un jeune public nous sont ainsi présentés par Michel Rodrigue, Pierre Aucaigne (tome 1) et Adeline Blondieau (tome 2). Bidule multiplie les bêtises en compagnie de ses amis… au grand détriment de ses maîtres, vétérinaires de leur état.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Chiens & Chats La BD au féminin Spin-off

Voici Bidule, le neveu de Cubitus. Non content de squatter la nouvelle série de son tonton, le poilu toutou a également droit à sa propre série. Des gags adaptés à un jeune public nous sont ainsi présentés par Michel Rodrigue et Pierre Aucaigne. Bidule multiplie les bêtises en compagnie des amis… au grand détriment de ses maîtres, vétérinaires de leur état.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Avril 2011
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Bidule
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

19/11/2012 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Voici donc le petit neveu de Cubitus. Et en parlant de « petit », tout est ici plus petit puisque outre Bidule (nom du neveu en question), le format de l’album, le prix de ceux-ci et l’âge moyen du lectorat visé le sont également. Pour tout vous dire, j’avoue ne pas avoir été sensible du tout à cette série. En fait, je ne la trouve ni drôle (malgré le fait qu’il s’agit de recueil de gags en une planche) ni poétique ni originale ni belle (pourtant, d’ordinaire, j’aime ce genre de dessin humoristique franco-belge tout en rondeur mais les yeux démesurément grands de Bidule et de ses petits amis me dérangent). Tout est très gentil, les gags sont construits sur des bêtises du mignon petit chien poilu sans qu’il n’y ait jamais de réelle confrontation (tout le monde s’entend très bien, on ne retrouve pas les oppositions de couples présentes dans Cubitus (Cubitus/Sémaphore ou Cubitus/Sénéchal)). Bidule est ici adopté par un couple de vétérinaires et rencontre une kyrielle d’autres animaux. Je trouve que beaucoup de gags sont mal construits, tout simplement. Pour exemple, dans un de ceux-ci, Bidule inonde la maison de ses propriétaires car il veut nager avec les poissons rouges. Vous me direz que, tout au plus, il a éclaboussé quelque peu le parquet en plongeant. Que nenni, vous répondrai-je (dans mon dialecte régional), car le poilu animal a branché un tuyau d’arrosage qui se déverse dans l’aquarium, faisant déborder celui-ci. Mais pourquoi ce tuyau d’arrosage ? L’aquarium n’était-il pas déjà rempli d’eau, me direz-vous… Et je ne peux qu’acquiescer. Il n'y a objectivement aucune raison qui justifie la présence de ce tuyau dans cet aquarium... A croire que les auteurs ont tant apprécié ce magnifique gag où Gaston Lagaffe inonde les escaliers de la rédaction du journal de Spirou afin de permettre à Bubulle d’imiter les saumons… qu’ils ont essayé de le transposer dans l’univers de Bidule, mais sans aucune cohérence. Cela ressemble à du pompage raté ! J’avoue n’avoir lu que le premier tome, celui-ci m’ôtant toute envie de découvrir les autres. A voir si un public très jeune et très naïf sera sensible à cet univers… mais je n’en suis pas convaincu.

19/11/2012 (modifier)