Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

The Lapins crétins

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Adaptation du célèbre jeu video.


Fanas de Jeux video Lapins Les petits éditeurs pendant la pandémie

Trois lapins crétins ont piqué la machine à souffler les feuilles mortes à un jardinier des espaces verts d'une grande ville. Leur forfait accompli, ils s'engouffrent dans une bouche de métro, histoire de mettre en pratique leur idée débile : attacher la machine dans le dos de l'un d'eux, ivre de vitesse, qui s'apprête à être propulsé dans un couloir. Or dès sa mise en route, la machine l'envoie immédiatement se fracasser sur le sol et le fait tourner sur place à vive allure, propulsant un vent puissant vers le haut... à travers une grille d'aération... ce qui soulève la jupe de Marylin Monroe.

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Juin 2012
Statut histoire Strips - gags 13 tomes parus
Couverture de la série The Lapins crétins
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

21/06/2012 | Spooky
Modifier


Par karibou
Note: 3/5

Ca se lit vite, c'est coloré, pas besoin de réfléchir et en plus c'est marrant. Contrat rempli pour cette série qui est évidemment commerciale mais qui fait passer un agréable moment. Et puis si l'on veut s'en séparer, on trouvera toujours quelqu'un qui voudra le lire. Ce genre de BD ne mérite que 2/5, mais les lapins crétins sont une sorte de plaisir coupable du même genre que Bob l'éponge alors hop on saute à 3/5.

01/02/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Lapins Crétins, petit phénomène de mode qui plait aux enfants et fait un peu rire les parents mais qu'on aura oublié d'ici quelques ans. En attendant, ce serait dommage de ne pas profiter du filon commercial et parmi les produits dérivés, pourquoi pas une série BD ? Car on est purement dans la production commerciale ici, mais les Lapins Crétins étant adaptés à des gags simples façon strips, le format pouvait convenir. Alors on a une charte graphique lumineuse et colorée, avec des jaunes pétants et autres rose fluo. On a un graphisme cartoon tout en rondeur assez agréable au final. Et on a des recueils de gags en strips, en une planche ou en une image. Certains sont tellement crétins qu'ils surprennent et font un peu rire. D'autres, beaucoup hélas, et de plus en plus au fil des tomes, sont simplement médiocres. Crétins certes, mais bof, et parfois même répétitifs malgré la diversité des sujets qui peuvent être traités avec ces Lapins délirants et capables de tout. A noter quelques jeux sur le format BD lui-même, où les Lapins jouent avec le bord des cases, tombent quand on retourne la BD ou encore font exploser les pages. Mais rien qui n'ait déjà été faits auparavant. Par contre, il y a quelque chose d'assez fort dans cette série, c'est un sorte de concours du meilleur remplissage de page. C'en est à un point tel que je ne peux pas croire que les auteurs ne s'amusent vraiment pas avec ça, l'objectif étant de faire en sorte d'en dessiner le moins possible tout en produisant un maximum de planches possibles en temps réduit. Les trucs sont vraiment variés et nombreux : pages noires quand la lumière est éteinte, blanche quand les cases sont "sales" et doivent être nettoyées, explosions, énormes dessins ultra zoomés pour remplir une page ou deux d'un coup, gribouillis recouvrant les pages et masquant tout le dessin... c'est un vrai florilège et presque un jeu pour le lecteur de repérer toutes ces astuces pour en dessiner le moins possible. Mais ce petit jeu ne suffit pas à compenser leur conséquence : ces albums se lisent à toute vitesse et il est bien difficile d'estimer qu'on en a eu pour son argent.

29/09/2014 (modifier)
Par Bawelt
Note: 4/5

Pour une BD à vocation commerciale, on a vu largement pire : - Effort sur plusieurs gags originaux - Cohérence générale qui donne à l'album un statut d'objet à part entière plutôt qu'une série bénigne de gags genre Les Blondes - Bonne diversité des genres d'humour (absurde, premier degré, jeux de mise en page...) Ce n'est pas de l'underground, ça se lit vite, c'est du tout public stricto-sensu mais ça change des "franchises à sous" qui pondent leurs produits sans respect des auteurs et de leur public. Bonne expérience.

08/10/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon... Je ne suis pas contre les adaptations de jeux video célèbres, ni contre les BD d'humour. Mais quand l'un donne l'autre, le résultat est assez médiocre. Thitaume, le scénariste, a dû mettre beaucoup de coeur dans ses gags, qui sont des déclinaisons toutes plus débiles des différentes situations vécues par les Lapins crétins... Ce qui à mon avis, correspond bien à l'esprit desdits jeux video, mais avec moi... Ca ne prend pas. Après, j'avoue que je n'ai pas compris tous les gags... Bon, côté graphique, le boulot de Romain Pujol est tout à fait correct, il maîtrise bien ces fameux lapins, un peu moins les humains qui les entourent, et sa mise en page est assez simpliste (ce qui est relativement normal dans une série de gags). Une déclinaison commerciale (un tirage "crétin" de 80 000 exemplaires est annoncé...) sans grand intérêt.

21/06/2012 (modifier)