Jeanne la Pucelle

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Jeanne d'Arc, on connait ça par coeur. Mais est-ce seulement vrai ?


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans Guerrières Jeanne d'Arc Prix Gabriel du CRIABD

Jeanne d'Arc, on connait ça par coeur. Mais est-ce seulement vrai ? La véritable Jeanne d'Arc est cachée. Sous son armure. Dans ses hauts faits d'armes. Derrière un rideau de flammes. Certainement sous la somme assomante des récits qui lui ont succédé depuis 579 ans. Découvrez où est véritablement cachée Jeanne d'Arc. Elle est cachée dans son enfance. Jeanne d'Arc, cette immense figure de l'Histoire, est une petite fille de 6 ans...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Avril 2012
Statut histoire Série en cours (3 tomes prévus) 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Jeanne la Pucelle
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

12/04/2012 | Pasukare
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Après la vision académique vue dans Jeanne d'Arc (Glénat), j'ai continué dans le même sujet avec cette version qui propose une relecture du mythe Jeanne d'Arc quasi psychanalytique de sa personnalité en tant que jeune fille. S'agirait-il pour Jeanne d'avoir endossé l'armure et commandé l'armée royale que pour échapper à sa condition de petite paysanne molestée par son frère ? L'Eglise catholique nous ressasse depuis 6 siècles que l'héroïne d'Orléans s'est engagée dans cette voie pour répondre à l'appel de Dieu... voyez-vous la nuance ? elle est infime mais transparait légèrement sous la couche de bondieuserie que l'on connait tous. Certes, cette Bd semble adopter les grandes lignes historiques connues sur Jeanne d'Arc, mais l'angle choisi permet cependant au lecteur d'envisager un récit dans lequel les auteurs donnent de la grande Histoire une image moins conventionnelle, tel que le montre ce tome 1 qui s'attache à l'enfance un peu difficile et méconnue de Jeanne ; j'ai trouvé cet angle intéressant. Pour le reste, l'histoire est contée dans le détail de façon plutôt classique dans le tome 2, on retrouve les épisodes connus de cette épopée. Seul le dessin m'a un peu freiné au début, c'est un trait grossier et très épais, dans un traitement un peu sombre et avec quelques petites erreurs de proportions dans les corps, mais rien de méchant, il n'est pas laid et ça ne gâche pas l'intérêt de la lecture, il faut juste un peu de temps pour l'accepter. A noter que les dessins en pages de garde évoquent les différents âges de Jeanne. Comme je le disais, le tome 2 est moins intéressant par son côté plus conventionnel, je crois que l'audace légère de cette bande vient de l'enfance vue dans le tome 1, élément que je n'ai jamais vu dans les multiples adaptations en BD des aventures de la Pucelle d'Orléans, ni dans les biographies sérieuses écrites par les historiens, ni au cinéma (qui compte autant d'adaptations). Au final, parmi toutes ces versions, celle-ci n'est pas ma préférée, mais elle ne démérite pas.

27/05/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Visiblement et c'est un hasard, je me suis plongé hier soir dans la lecture de Jeanne la Pucelle après avoir découvert récemment la version délurée de Valérie Mangin. Ici, la facture sera un peu plus classique. J'ai bien aimé les passages concernant Jeanne durant son enfance. Il est vrai que c'est un aspect de sa vie plutôt méconnu. On se rend compte que c'était une fille très sage et très pieuse. Elle va construire petit à petit sa légende. Il est dommage que le récit soit aussi traditionnel avec un manque manifeste d'inventivité car nous connaissons tous l'histoire de Jeanne d'Arc. Par contre, un bon point concernant le contexte de l'époque à savoir cette interminable guerre opposant le royaume de France à celui d'Angleterre. Et puis, j'ai apprécié également le dessin aux traits réalistes avec de belles cases en perspective. Bref, au final, quelque chose de pas mal mais pas extraordinaire.

24/12/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne sais pas pourquoi, quelque chose dans le ton de cette BD historique ne m'a pas convaincu. Graphiquement, j'apprécie le trait moderne et maîtrisé de son dessin mais par contre je n'aime pas la colorisation que je trouve trop informatique. Je trouve qu'elle assombrit l'ensemble et le rend moins lisible. Cela vient aussi, je pense, de l'encrage qui est conservé un peu charbonneux, affectant la clarté et le contraste du dessin à mon goût. A vrai dire, découvrir la vie de Jeanne d'Arc, de sa naissance à sa mort, ne me passionnait pas trop car j'en avais déjà lu pas mal de visions, notamment dans l'excellente série Le Trône d'argile même si elle n'en est pas l'héroïne principale. Et ce n'est pas un personnage historique que j'apprécie tant je soupçonne de grosses manipulations politiques et religieuses entourant son action. Mais pourquoi pas si l'histoire est bien racontée ? Et il faut dire qu'elle ne l'est plutôt pas mal, avec un certain modernisme et en rendant la jeune Jeanne assez attachante. Par contre, l'intervention divine manifeste et l'intégration du fantastique religieux dans le récit m'a laissé circonspect. De ce fait, la crédibilité historique du récit est affecté et je n'ai pas su comment l'appréhender : comme une manière de dire que oui, Jeanne d'Arc a été un instrument de Dieu contre les mauvais Bourguignons et Anglais ? L'histoire telle qu'est racontée me donne une impression de manichéisme avec plein de méchants partout et l'envoyée de Dieu qui va se sacrifier pour le bien de tous. J'ai du mal à accrocher à ce message. Malgré ces reproches, cela reste une BD plus ou moins historique de qualité dont je n'en déconseille pas la lecture mais je ne l'achèterais pas.

24/12/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Contrairement aux précédents lecteurs, j’avoue être quelque peu resté sur ma faim avec ce premier tome de la biographie de Jeanne d’Arc. Certes le dessin est plutôt agréable à l’œil, avec cet aspect crayonné rehaussé d’une colorisation nuancée et douce. Mais, à titre personnel, je n’ai que peu apprécié les grandes illustrations. Bien réalisées d’un point de vue esthétique, elles me semblent surtout combler les vides laissés par le scénario. Bon, je l’avoue, Jeanne d’Arc n’est à proprement parler pas le genre de personnage qui me fascine. J’étais tout de même curieux de voir comment une paysanne avait bien pu influencer ainsi de grands dirigeants de l’époque en prétendant être guidée par Dieu… pour périr sur le bûcher en tant qu’hérétique. Ce parcours paradoxal et incroyable me semblait digne d’intérêt. Et, malheureusement, cet intérêt n’a pas du tout été nourri par ce premier tome. On tombe sur des lieux communs et la dimension « fantastique » explique certains événements historiques, facilité qui me déçoit grandement. J’ai donc peur de ne pas obtenir de réponses à mes interrogations. Par conséquent, je reste sur ma réserve. Le prochain tome m’incitera peut-être à conseiller l’achat mais jusqu’ici, malgré un beau rendu esthétique, je reste sur un petit « pas mal » sans conseiller l’achat.

13/06/2012 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Je partage entièrement l’avis de Pasukare. Cette bd est une belle surprise qui augure du meilleur pour la suite. L’histoire, certes connue dans les grandes lignes, est développée depuis la naissance de Jeanne. Le premier opus met l’accent sur l’évolution du caractère de Jeanne qui se forge avec l’oppression grandissante des voisins bourguignons et surtout grâce à sa "révélation". De jeune fille servile, elle devient déterminée pour mener à bien la mission divine qui lui est confiée. Je tire mon chapeau à la narration sobre et efficace qui va à l’essentiel sans aucune austérité. A cela s’ajoute une fluidité exemplaire entre les séquences qui permet de survoler la jeunesse de Jeanne en évitant l’écueil de la simple énumération de faits. Cela dénote d’une réflexion poussée sur les enchainements pour donner au lecteur un plaisir de lecture certain. Côté dessin, J-F Cellier nous régale avec un trait conservant toute la vitalité d’un crayonné poussé rehaussé par une mise en couleur avenante. Mon coup de cœur du moment !

08/06/2012 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pasukare

Cette nouvelle production Soleil est une très bonne surprise à tous point de vue en ce qui me concerne. Tout d'abord j'ai été séduite par le scénario qui nous présente (et personnellement c'est la première fois que je lis ça en BD) l'histoire de Jeanne d'Arc depuis sa naissance. On la découvre toute petite fille, bien avant la révélation qui la conduira où l'on sait. Le premier tome se termine juste au moment où elle s'apprête à prendre les armes. J'ai trouvé cette première partie de la série très justement dosée et intéressante. Elle permet également de s'atatcher aux personnages : Jeanne, mais aussi son frère ou le curé du village par exemple. Graphiquement c'est aussi très joli ! La technique semble artisanale, du genre crayonné amélioré réhaussé d'une colorisation réaliste douce et harmonieuse, jouant avec la transparence et des gros plans très esthétiques et expressifs. Si on peut obtenir ce genre de résultat à la palette graphique, je tire mon chapeau. Voici donc une série prometteuse à tous points de vue, vivement la suite !

12/04/2012 (modifier)