Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Mary Kingsley - La Montagne des dieux

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Elle est venue pour mourir, et va réapprendre à vivre !


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Afrique Noire Pionnières

Lorsqu'elle débarque en Angola au milieu de l'année 1893, Mary Kingsley n'a connu que trois choses : son quartier de Londres qu'elle n'a jamais quitté, sa mère malade dont elle s'est occupée et les écrits de voyages africains d'un père toujours absent. Pourtant, à la mort de ses deux parents, elle embarque aussitôt pour une Afrique où sauvagerie, violence et horreur se côtoient selon les récits des explorateurs. Une Afrique dont elle ne connaît rien, mais qui lui a volé son père ! Elle est venue pour mourir. Ce qu'elle va vivre lui en coupe l'envie ! Dans la forêt tropicale, sur des fleuves ou des montagnes, elle apprendra les rudiments de la survie en milieu hostile, rencontrera des tribus « cannibales et sauvages » pourtant si riches, et ira plus loin que nul n'a encore été. Au travers du regard d'une femme qui deviendra l'avocate infatigable du mode de vie africain, ce voyage, parfois au cœur de l'enfer, est un hymne aux échanges culturels et à la tolérance.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Mars 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Mary Kingsley - La Montagne des dieux © Glénat 2012
Les notes
Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

13/03/2012 | pol
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

La couverture résume à elle seule la teneur de cet album. Une jeune femme anglaise engoncée dans des vêtements totalement inadaptés et surnageant dans un cours d'eau au beau milieu de la jungle. On y sent cette petite point d'humour que l'on retrouve ensuite au fil des pages. Mary Kingsley, fuit l'Angleterre victorienne et ses codes étriqués pour ce lancer à la recherche ou du moins refaire le parcours de son père au sein de terres quasi inexplorées. Totalement novice en matière de voyages et à fortiori d'expéditions dans ce types de contrées, elle lâche tout à l'âge de 30 ans pour s'enfoncer dans la jungle. Est ce sa naïveté, son insouciance ou une chance incroyable? toujours est il qu'elle parviendra au but qu'elle s'est fixé. Pa rapport aux autres titres de cette excellente collection, c'est ici une sorte de compilation d'explorations qui nous est proposer. Et cela fonctionne car ce qui se dégage avant tout c'est la personnalité de la dame qui à aucun moment ne se place en juge avec sa culture occidentale, mais plutôt en une personne profondément humaniste et à la recherche de la connaissance de l'autre. Pour preuve, mais ce n'est pas exhaustif, elle a des relations sexuelles avec un chef de tribu, ce qui pour l'époque dénote tout de même un ouverture d'esprit que bien peu de ses voisines anglaises devaient posséder. Hormis ce point nous avons donc là un récit original, dynamique, teinté d'humour mais surtout d’où ressort une grande empathie et soif de découverte de l'autre. Encore bravo à cette série qui sait être intéressante et riche d'enseignements sans être didactique et saluons encore la présence d'un dossier final qui replace ses évènements dans le contexte de l'époque.

26/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette collection Explora semble jusqu'à présent très intéressante, la lecture de Burton et de Tenzing m'ayant déjà donné satisfaction. D'autant plus qu'elle aborde des personnages d'explorateurs moins connus, et ici avec cette Mary Kingsley, c'est encore plus étonnant de suivre son parcours africain en cette fin de XIXème siècle, où les femmes (anglaises de surcroît) étaient reléguées dans un rôle social très confiné. Son exploration n'est ici montrée que partiellement, mais de façon suffisante pour faire ressentir au lecteur la difficulté d'affronter une nature hostile remplie de dangers, qui plus est pour une femme, car dans cette Bd, elle n'est pas passive à l'image des Anglaises qu'on voyait dans certains films d'aventure exotiques (je pense notamment à la version 1950 des Mines du roi Salomon) ; elle affronte les périls et la nature seule ou presque. Ce qui est très intéressant, c'est le dossier de fin d'album qui est même hyper instructif au sujet de l'Angleterre impérialiste et colonialiste, du contexte historique d'époque et des colonies britanniques, de la condition des femmes, et bien-sûr de Mary Kingsley, personnage dont j'ignorais l'existence. Un bon album donc, qui cerne bien le sujet, aidé par un très solide dessin au trait très épais et chargé ; j'aime bien ce style qui donne un côté oppressant à la jungle.

09/05/2015 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 2/5

Assez déçu par ce titre qui aurait mérité un développement plus important. Dans un seul tome, tout se passe vraiment trop vite, et bizarrement certains passages trainent en longueur, je pense notamment au début qui relate l'arrivée de l'héroïne sur le continent africain. Une douzaine de pages que sur ce fait, qui en plus au final n’apporte rien de plus au récit. L’installation de l’ambiance aurait pu se faire sur 5 pages. Oui donc c’est étrange d’avoir quelques passages relativement long et d’autres hyper rapide sur ce voyage de Mary Kingsley. De plus, ce personnage n’est pas forcément présenté sous un bon jour. Elle parait obtus, peu soucieuse des autres et inconsciente. Portrait qui se trouve gommé par le court documentaire final. Après, le récit n’est pas inintéressant, mais l’intérêt vient surtout du petit dossier historique qui relate la vie vécue de Mary Kingsley. A ce niveau là, je préfère nettement lire un petit documentaire plutôt qu’un récit de fiction succinct et incomplet. Le seul mérite de la collection étant de nous faire découvrir des explorateurs historiques plus ou moins célèbres. Côté dessin, y’a du bon, avec effectivement un trait un peu épais. A noter que les cases s’agrandissent et se desserrent au fil de l’histoire. La visibilité se fait plus grande et du coup la lecture s’en trouve devenir plus agréable. Une lecture qui, je pense, ne restera pas dans ma mémoire !

21/07/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai plutôt bien aimé le récit des aventures basées sur des faits réels concernant la jeune Mary Kingsley au coeur de la jungle africaine. Après Magellan, voilà que la collection Explora chez Glénat nous conte les aventures de Mary Kingsley, une autre exploratrice un peu méconnue du grand public sauf peut-être au Royaume-Uni d'où elle vient. C'est une femme qui ne s'était jamais déplacée de Londres pour garder une mère malade jusqu'à l'âge de 29 ans où elle perd ses parents à deux mois d'intervalle. Elle se retrouve seule mais surtout libre. C'est alors que vont commencer ses voyages à travers l'Afrique, un continent considéré comme sauvage. Elle n'aura finalement que 8 ans de vie nous prévient la préface signée par Christian Clot de la société des explorateurs français. Elle mourra effectivement à 38 ans lors de la guerre de Boers en Afrique du Sud pour accomplir son devoir d'infirmière de guerre. Tout cela ne nous sera pas mise en image car les auteurs ont choisi une partie de sa vie seulement. En effet, le récit commence au moment même où elle met les pieds en Afrique. On croit qu'elle va trouver une idylle avec un jeune saltimbanque qui connait bien la région mais on se trompe. Bref, le récit va prendre une direction à l'opposé qui sera comme une exploration d'une Afrique dont on croyait tout connaître. J'ai apprécié également le dossier historique situé à la fin de l'ouvrage. On apprend beaucoup de choses intéressantes sur cette femme hors du commun mais qui restait tout à fait modeste.

13/05/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Deuxième album de cette nouvelle collection, celui-ci se centre sur une exploratrice dont je ne connaissais que très vaguement le nom. On entre rapidement dans le vif du sujet, qui se révèle fondamentalement être la découverte par l’exploratrice plus qu’inexpérimentée du continent africain. Un coup de foudre malgré des déboires et grâce à pas mal de chance et à son charme féminin. L’ensemble s’est avéré plaisant à suivre. Remise dans son contexte historique, Mary Kingsley ne manque ni d’intérêt ni de charisme. Les personnages secondaires sont très stéréotypés mais cela ne m’a pas rebuté. Le dessin est agréable au premier coup d’œil même si l’encrage manque de finesse. Le côté étouffant de la jungle est bien rendu et les personnages sont bien typés. L’ensemble manque de personnalité mais convient bien tant à la collection qu’au sujet et au ton employé. C’est de la bd tout public avant tout. L’album est complété par un dossier assez complet et bien vulgarisé, qui permet d’en apprendre plus sur le personnage et sur le contexte mondial de l’époque. Pas mal du tout. Je ne regrette pas de l’avoir acheté même si cet album ne révolutionnera jamais le genre.

30/03/2012 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Glénat lance une nouvelle collection, Explora, consacrée aux grands explorateurs de notre monde. Cet album raconte l'histoire de Mary Kingsley, une femme déterminée qui, à une époque où les jeunes anglaises ne quittaient pas leurs salons et leurs cuisines, traversait la jungle africaine. Je n'avais jamais entendu parler de cette exploratrice. Ce récit retrace son premier voyage qui l'a menée d'Angola au Cameroun. Bien construit, le côté historique n'est jamais pesant, et on suit sans ennui et sans temps mort ce voyage au milieu d'une faune et d'une flore particulièrement hostiles. Une lecture intéressante qui montre les difficultés rencontrées par la jeune femme et qui ajoute une touche de romance pas désagréable. Le dessin met bien en valeur ce backgound. Les personnages aussi sont réussis. Cependant, je trouve l'encrage un peu épais et cela assombrit inutilement l'ensemble.

13/03/2012 (modifier)