Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Psychometrer Eiji (Saikometoraa Eiji)

Note: 2.6/5
(2.6/5 pour 10 avis)

Eiji Asuma est un lycéen qui possède le don de psychometrie. C'est à dire qu'il peut lire les souvenirs d'un objet ou d'une personne par simple contact de sa main. Il sera officieusement recruté par la très sexy inspectrice Shima, profileuse aux techniques d'enquête non reconnue par ses chefs, afin de de l'aider à résoudre certaines affaires.


Kodansha Shonen Super-pouvoirs

La psychométrie est un pouvoir que peu de personne possède, cela consiste à pouvoir voir le passé ou des fragments de mémoire de gens ou d'objets rien qu'en touchant des choses ou en se concentrant. Ce pouvoir, un lycéen du nom d'Eiji Asuma le possède. Il garde cette particularité secrète de peur que ça lui attire des ennuis mais bientôt il va devoir l'assumer et commencer à s'en servir de plus en plus fréquemment. L'inspectrice Ryôko Shima enquête sur une série de meurtres particulièrement difficiles à déjouer. Un homme enlève des jolies lycéennes en uniforme et les tue avant de les déposer dans un autre endroit et en ayant mis les vêtements de la jeune fille à l'envers, il signe son acte en laissant un cercle de Moebius c'est d'ailleurs ce qui lui vaut le nom de code de Moebius. L'enquête piétine et le nombre de victime ne cesse d'augmenter. C'est alors que Shima va rencontrer Eiji et va s'apercevoir rapidement de ses pouvoirs, elle décide de le convaincre de l'aider. S'il était réticent au départ, le sex-appeal de la jeune policière et son influence dans la policeval'inciter à répondre positivement et il va finalement y prendre goût. Désormais Eiji le psychometrer et Shima la professionnelle du profiling vont faire équipe afin de déjouer de nombreuses enquêtes de meurtres toutes plus dangereuses les unes que les autres.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2001
Statut histoire Série terminée 25 tomes parus
Couverture de la série Psychometrer Eiji
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

06/07/2002 | sousoune
Modifier


Par Jérem
Note: 1/5

J’ai (très) péniblement lu les deux premiers volumes de Psychometrer Eiji et je ne compte pas lire la suite tant la série est mauvaise. Si l’idée d’utiliser la psychométrie dans une saga policière est séduisante, cela ne suffit pas à sauver du naufrage ce manga. L’humour lourdingue et vulgaire est omniprésent et casse complètement la tentative de l’auteur d’instaurer par moment une atmosphère de tension et de suspense. Les personnages sont d’une pauvreté psychologique affligeante, les rendant, dès le départ, aussi inintéressants qu’horripilants. Les différentes enquêtes sont plates et convenues, la faute à un scénario se contentant d’étaler les clichés du genre. Bref, Psychometrer Eiji est l’exemple type du mauvais manga qui n’aurait jamais dû sortir des frontières de l’archipel nippon !

28/04/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est certes une histoire à la Monster cependant sans égaler ce chef d'oeuvre du manga polar. Pour le reste, il faut bien avouer que la lecture de ce récit de thriller psychologique a été plutôt haletante et plaisante. Néanmoins, il faudra tout de même fermer les yeux sur toutes les invraissemblances à commencer par l'idée de départ de l'alliance entre un lycéen et une enquêtrice de la brigade criminelle. La très jolie inspectrice parvient à voir le don dont il est question chez ce jeune et beau garçon pour l'aider à retrouver un dangereux psychopathe qui s'en prend à de jeunes filles innocentes. Bref, une fois qu'on aura accepté tout ceci, on ne pourra que se laisser entraîner par un scénario passionnant avec cette enquête minutieuse avec ses raisonnements plutôt surprenants. Un peu d'humour, un peu d'action et un peu de réflexion : le tout forme un bon cocktail savamment dosé. Dommage que cela s'éternise ...

14/05/2011 (modifier)
Par mimix
Note: 4/5

Les avis divergent sur ce manga suivant ce qu'on a lu avant, nos préférences etc. Moi j'ai tenté le coup, j'ai acheté comme d'habitude tous les volumes d'un coup et j'ai tout lu dans la foulée. Je l'ai également lu bien avant GTO et Monster. Force est de constater que ce manga regroupe un peu les deux styles. Les dessins sont aussi fins, souvent comiques à la GTO, avec le même esprit déjanté et bêtes de baston ... Pour l'intrigue des enquêtes, on touche un peu l'univers de Monster tout en restant très light et éloigné... Je dirais plus, c'est le sentiment de surprise qu'on éprouve durant l'enquête à chaque retournement de situation qui se rapproche de Monster. Le mangaka a la bonne idée de varier le rythme en introduisant un personnage secondaire complètement loufoque, fan de cosplay et ayant manifestement la malchance d'attirer les ennuis, ou en racontant des petites histoires qui ne sont pas des enquêtes mais plus un développement de l'histoire des héros, une façon de s'attacher à l'univers. Bref il relâche la pression (chose que ne faisait pas Monster) et varie les plaisirs. Ce manga à défaut d'exceller dans une catégorie, se place dans le haut du panier des mangas que j'ai lus. C'est une très bonne série pour qui aime GTO et les enquêtes ou veut tenter un petit test de ce genre (car bon on n'atteint pas la complexité de Monster même si à la fin ça se complique un chouilla). D'un point de vue lecture, il ne faut pas se cantonner aux 5 premiers volumes pour tester le manga (tout du moins pour le développement de l'univers et des liens entre les persos) car l'univers de développe justement vers le volume 5 pour atteindre son paroxysme vers la quinzaine. Ca n'empêche que je les ai tous trouvés excellents hein ! C'est juste d'un point de vue instauration de l'univers et des relations entre les persos. Bref, moi je vous conseille de l'essayer sérieusement. Moi j'étais sceptique à cause des avis, et finalement je suis vraiment très surpris dans le bon sens ! D'ailleurs j'attends avec impatience la suite car même si la fin donne entière satisfaction, l'auteur à laissé volontairement une porte ouverte "au cas où"...

12/09/2009 (modifier)

Désolé ma sousoune, mais comme je te l'ai déjà dit, Psychometrer Eiji est une daube et une belle en plus! :( Les dessins ne sont pas du tout agréables, c'est pas qu'ils soient laids, ils sont juste pas beaux... raaah, et cette coupe de cheveux! des ciseaux, qu'on m'apporte des ciseaux!!! Nous disions donc: coup de crayon irritant, découpage désagréable, mise en scène toute pourrie... de quoi trouver cette "chose" peu attrayante. M'enfin, ça n'engage que moi. Les histoires sont particulièrement inintéressantes, on s'en détache relativement vite (ou bien les "enquêtes" durent-elles trop longtemps?), les personnages ne sont pas du tout attachants, l'humour est douteux... :( C'est simple, c'est l'unique manga que j'ai abandonnée en cours de route, et pourtant, je peux me vanter d'avoir lu des trucs innommables. :( La seule chose que je concède, c'est que l'auteur parvient à faire disparaître des personnages qui semblaient s'inscrire dans la durée, et ce, pour servir son récit (je pense en particulier à la petite amie d'un camarade du héros qui se fait déchiqueter dans une explosion)... là, je dis chapeau, c'était bien amené. Mais ça ne rattrape malheureusement pas la médiocrité de cette série. Pas très constructif comme avis me direz-vous, et vous aurez raison. On dira juste que c'est une réaction épidermique! A fuir...

09/08/2002 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Le moins que l’on puisse dire c’est que les avis sur ce manga sont très partagés. J’ai tenté ma chance, mais je n’ai pas vraiment envie d’aller au-delà des deux premières enquêtes que j’ai lues. En cause : le flagrant manque d’originalité et d’audace de ce manga. Les enquêtes ne sont pas mal racontées, on peut même trouver le scénariste plutôt doué pour gérer le suspense, mais on est en terrain connu du début à la fin. Ces histoire de serial killer et de pouvoir psy… Ca a déjà tellement été usé jusqu’à la corde par les séries télévisées américaines…J’ai eu ma dose… D’autant que dans le genre, cette série fait très pâle figure face à des réussites comme « Monster » ou « MPD psycho » (que je n’adore pas mais qui s’avère beaucoup plus troublant).

12/09/2005 (modifier)
Par dj philo
Note: 4/5

Honnêtement ce manga est vraiment très réussi, je vais m'efforcer d'être court car je ne pourrais entrer en détail vu que ça fait un petit moment que je ne l'ai pas lu (je me suis arrêté au Tome 16). Psychometer Eiji, c'est le genre de manga a évolué à son rythme, au bout de 16 tomes je trouve l'histoire toujours aussi attrayante. L'histoire ? Eiji un lycéen voyou qui étale n'importe qui en moins de 2, qui a des amis et une vie tout à fait normale mis à part le fait qu'il a un pouvoir... à partir d'un objet il peut visualiser les pensées des personnes qui l'ont touché. Et ce don il le met au profit de la police en assistant une inspectrice chargée d'enquêtes criminelles. Les tomes se suivent donc avec des affaires allant de viols à meurtres, avec la principale spécificité que les meurtriers sont des personnes vraiment atteintes du cerveau, enfin c'est l'impression que cela me fait, disons que c'est à lire pour comprendre l'ambiance un peu paranoïaque de ce manga. Rajoutons à cela les petites bastons de voyou et un perso secondaire qui se travesti et qui est à l'origine de bons fous rires lors de la lecture de ce manga... Conclusion : un bon scénar, une bonne intrigue, un trame réussie : que demande le peuple ?

29/05/2005 (modifier)
Par Wiizzzz
Note: 2/5

Psychometer Eiji Tome 1 à 5. Franchement, c'est plutôt une bonne surprise au niveau du scénario. Le manga se veut sombre, les idées ne sont pas mauvaises (pas toujours assez approfondies) et le découpage est pas mauvais du tout. Mais un énorme problème, les graphismes. Ils ne collent absolument pas à l'ambiance sombre. Trop clairs, trop joyeux. Un gars se retrouve avec le bras arraché de sa petite copine dans la main et le reste est atomisé qu'on ne ressent rien. Pire la page d'après on rigole. La tension est presque inexistante malgré un scénario plutôt glauque. Psycomoter Eiji 6 et 7 Bon, mon avis ne change pas, le dessin est toujours beaucoup trop gentil pour le scénario. Et après toutes les horreurs qu'ils ont vus, ces étudiants n'ont vraiment pas l'air plus perturbé que ça. Des bouts de corps, des membres arrachés, victimes de tentatives de meurtres, mais c'est pas grave, toujours la bonne humeur et l'insouciance. Psychometre Eiji 8 à 13 Ha ben ça s'améliore niveau graphisme, plus sombre, il colle mieux à l'intrigue qui commence elle malheureusement à devenir un rien répétitive. Méchant - tue les filles - psychométrie alors que copine/amie/connaissance du héros se fait attaquer - trouve le méchant - bat le méchant. Et ça bouge pas d'un poil. Par contre, les perso n'ont toujours pas l'air d'avoir de séquelle face à tout ce qui leur arrive. On dirait presque que c'est normal. Si c'est le cas, moi je vous le dis, le Japon est un pays bien glauque... Psychomotrer Eiji 14 à 20 Toujours cette impression de répétition au niveau du scénario. Une ou deux enquêtes qui sont pas mal. Les graphismes même s'ils s'améliorent sont toujours trop gentillets. Et comme précédemment, ces jeunes de 17 ans qui se font violer, assassiner, tabasser, tirer dessus, charcuter, torturer... et encore plein de joyeusetés de ce genre ne semblent souffrir d'aucune séquelle psychologique. En résumé, à lire si on vous les prête, mais ne pas acheter !!

13/05/2005 (modifier)
Par oui oui
Note: 4/5

Je suis un grand fan de polars noirs - c'est l'essentiel de ma culture littéraire - et je retrouve dans Eiji tous ce que j'ai pu trouver dans ces polars. Déjà, les meurtres sont carrément odieux - et je le pense vraiment. Les psychopathes sont de mise dans ce manga. Le scénario est en général assez bien fichu - j'ai déjà lu 6 enquêtes et je m'en porte pas plus mal... Il faut certes aimer le style mais bon, moi je trouve ça 'achement bien.

11/05/2005 (modifier)

C'est vrai que tout fan de manga doit arriver à cette conclusion : Eiji reprend tous les archétypes du manga de mauvaise qualité, les clichés et n'apporte rien d'original. Le scénar faiblard et l'humour en-dessous du premier degré ne font pas mouche chez moi désolé.

25/01/2003 (modifier)
Par sousoune
Note: 4/5

Ce manga est classé "public averti" comme nous le signale le logo "Dark Kana", et c'est justifié ! Là, on n'est pas dans le meurtre made in Détective Conan, mais bien dans des trucs louches voire malsains. Les tueurs sont quasiment tous des psychopathes à interner ! L'angoisse est aussi très bien représentée par des découpages percutants, je pense notamment aux visages des meurtriers pour la plupart affreusement bien dessinés. Pour parler des dessins en eux même, on remarquera qu'ils ne sont pas tous réussis, à travers les 6 volumes sortis à ce jour. Enfin toujours est-il que ce n'est pas le principal dans un manga. Car outre les dessins, il faut aussi que les découpages, les angles de vue dans la planche soient réussis, et P Eiji parvient tout simplement bien à réunir ces conditions, rendant ainsi la lecture plus dynamique. Les différentes enquêtes sont vraiment bien menées même si l'on a bien du mal à deviner la plupart du temps qui est le meurtrier tant les indices sont peu nombreux. On est plus porté par l'action qui s'enchaîne très vite mais qui parvient sans mal à tenir en haleine pour peu qu'on ne soit pas sensibles à quelques cadavres par-ci par-là, souvent dans des poses peu conventionnelles il faut bien le dire. L'une des différences avec les autres mangas de ce type est dans les meurtres, ici il est question d'agressions sexuelles. Tout ceci est agrémenté d'histoires comiques et souvent indépendantes ou encore de gags bien salaces des potes d'Eiji. Après un premier volume que j'ai trouvé plutôt bon, je dois avouer que la suite est carrément meilleure ! Les enquêtes s'enchaînent mais ne se ressemblent pas (l'affaire "Apple" est très prenante), l'intrigue est bien ficelé même si l'on a tendance à peu insister sur la découverte des indices, mais plus sur le don d'Eiji pour retrouver justement ces indices tombés du ciel, après tout c'est bien ça le thème principal, la psychométrie d'Eiji qui résout les enquêtes. Enfin, ce faisant, je ne peux que conseiller ce manga riche en rebondissements. Un très bon manga à ne pas manquer !

06/07/2002 (modifier)