Bobosse

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Un petit chien sympathique mène des histoires de détective.


Chiens & Chats Journal Spirou

Bobosse ?… c’est un petit chien fort gentil, sympathique et –surtout- intelligent. Curieux aussi, ce Bobosse. Il a deux très longues et grandes oreilles plates, et –surtout- une queue de même type, une sorte de fouet, qui se termine par une partie toute plate. Bobosse ?… Il ne parle pas la langue des hommes mais –par contre- il est capable de dialoguer avec tous les animaux. Il se sent aussi l’âme d’un détective. C’est ainsi qu’il va d’abord enquêter dans la forêt où tous les animaux ont quasi disparu. Que sont-ils donc devenus ?… Où sont-ils partis ?… L’enquête ne s’annonce pas facile. Heureusement il pourra compet sur l’aide d’une taupe, d’un lapin et d’un blaireau. Ensuite ?… il fera connaissance avec les « évadés de Trifoullis », où il aidera les animaux d’un cirque où se passent de nombreux problèmes…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2005
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Bobosse
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/10/2011 | L'Ymagier
Modifier


Par L'Ymagier
Note: 2/5

Bobosse fait ses premiers pas (du moins dans Spirou car il avait déjà fait l’objet d’une parution dans l’hebdo Risque-Tout, n° 19, en 1956) dans le n° 959 de la même année. Sa première histoire se terminera dans le n° 979. Seconde histoire en 1957, toujours dans Spirou, ce du n° 1020 au n° 1038. IL est à noter que ce brave toutou avait déjà fait l’objet de parutions, sous formes de strips, avant ses deux longues aventures. Il vivra encore le temps d’une vingtaine de gags avant de tirer sa révérence en 1958. Il faut dire qu’à ce moment, Remacle lançait sa série « Le Vieux Nick » qui allait vite faire oublier notre enquêteur canin aux yeux du lectorat. Bobosse ?… à vrai dire je n’ai pas beaucoup aimé. Série comique animalière, elle faisait pourtant l’objet d’un graphisme soigné et scénarios bien pensés. Seulement voilà, ce chien ne ressemblait à aucune race de chiens connue et c’est peut-être ce qui a fait que l’on ne s’est pas trop attaché à ce personnage. C’était divertissant, oui, dans des couleurs « basiques de chez basiques ». Mais, aussi gentil qu’il pouvait l’être, Bobosse tirait trop souvent –à mon estime- la couverture à lui ; ne laissant aux autres intervenants que des rôles de faire-valoir. Et ça, j’aimais pas. Qu’en dire ?.. une bonne série animalière pour laquelle je n’ai ressenti aucun réel attrait. Il aura fallu quasi 50 ans pour le voir édité en albums. Tant mieux pour lui.

30/10/2011 (modifier)