Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Svoboda !

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

Tout à fois récit historique et épopée romanesque, svoboda ! est le carnet de guerre imaginaire d'un combattant de la Légion tchèque, racontant une réelle et véritable odyssée ferroviaire, qui se déroula au milieu du chaos de la Révolution russe.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale Autour du rail Prague Russie

C'est l'histoire d'une armée sans pays, la Légion tchèque, composée des 70 000 prisonniers de guerre Tchèques et Slovaques, qui a un projet fou : revenir « chez elle », grâce au chemin de fer transsibérien afin d'obtenir la création d'une république tchécoslovaque. C'est l'histoire d'une nation en marche, au sens propre comme au figuré. Au bout de la voie, leur cri de guerre deviendra réalité : « svoboda ! Liberté ! ». Kris et Pendanx nous entraînent dans une véritable odyssée ferroviaire, au milieu du chaos de la révolution russe de 1917. Prague, automne 1938. Josef Cerny dit « Pepa », professeur d'arts plastiques, apprend les accords de Munich et imagine sans peine la suite : la mort de la Tchécoslovaquie, son pays et cette république qu'il a contribué à faire passer du rêve à la réalité, vingt ans auparavant. Alors, il ressort ses vieux carnets de croquis et les écrits de son compagnon, l'écrivain Jaroslav Chveïk. Tcheliabinsk, 14 mai 1918. Parti de Samara, le régiment de Jaroslav rejoint enfin les éléments avancés de la 1re division tchèque, parmi lesquels se trouve Pepa. Mais la joie de leurs retrouvailles va bientôt s'effacer devant les événements dramatiques de cette journée noire. Cette journée où, pourtant, pour ces milliers de soldats perdus loin de chez eux, tout a vraiment commencé.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Juin 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Svoboda ! © Futuropolis 2011

10/06/2011 | Miranda
Modifier


Par Puma
Note: 4/5

Graphisme réussi, scénario très bien charpenté sur trame historique respectée, personnages attachants .... Une des meilleures réalisations de Kris ! Très vivement la suite ...

16/12/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série sur la guerre avec un scénario pas vraiment original et avec des personnages qui ne sont pas attachants pour moi, mais j'avoue que je m'y attendais. Je ne suis pas un grand fan des histoires de guerres, mais j'ai emprunté cette série parce que je trouve le dessin merveilleux et surtout parce que cela traitait d'un conflit durant la première guerre mondiale que je ne connaissais pas du tout. Je me suis donc éduqué en lisant cette BD et j'en ai appris des choses ! Bon, parfois il y avait un ou deux trucs que je ne comprenais pas trop parce qu'il me manquait sûrement des références, mais globalement c'est bien fait et j'ai appris plusieurs choses intéressantes. Le scénario est sympathique, mais il ne faut pas s'attendre à un truc qui va révolutionner le genre.

05/03/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ouch ! J'ai entamé le premier tome de cette série sans aucun résumé préalable et j'ai galéré pour comprendre le contexte. En effet, elle se situe dans un contexte historique particulièrement complexe et en plus dans une zone géographique que je connais très mal. Une introduction explicative avec une carte m'aurait franchement aidé. Ce n'est qu'au second tome en effet que j'ai réussi à enfin comprendre la situation et les enjeux de chacun ou presque. Et pourtant, ça reste franchement compliqué comme l'était indubitablement la situation chaotique dans la Russie de l'époque. Le moins qu'on puisse dire c'est que le sujet est instructif puisque je ne savais rien de ces transports de l'armée Tchécoslovaque le long du Transsibérien en 1918. Ça parait assez incroyable d'imaginer que toutes ces troupes avaient fait le choix d'aller jusqu'à Vladivostock pour ensuite revenir par la mer pour rejoindre... le front Français. A cela s'ajoute la découverte pour moi que c'était durant la première guerre mondiale que les Tchèques avaient fait sécession de l'Empire Austro-Hongrois et qu'ils étaient donc en conflit avec les Hongrois. Puis le fait que les relations difficiles entre le nouvel état Russe et ses dangereux voisins vont mettre les Tchèques en porte-à-faux. Sans parler ensuite du fait que parmi ces derniers, certains avaient fait le choix de se lier aux Révolutionnaires Bolcheviques tandis que les autres se retrouvaient par la force des choses rangées du côté des Russes Blancs. Un véritable chaos, propice à l'aventure mais difficile à la compréhension. Au final, je n'ai que peu apprécié la lecture du premier tome du fait de ma difficulté à bien estimer la situation et les enjeux. Les personnages, et notamment le héros, ne m'ont pas tellement touché non plus. Avec le second tome, les choses deviennent plus claires et j'ai davantage pu apprécier l'ensemble, le côté aventure et l’imbroglio géopolitique de l'époque et de chacune des parties. Mais là encore je n'ai pas été tellement enthousiasmé de suivre ce héros trop grande gueule. Côté graphisme, je ne suis pas non plus tellement tombé sous le charme. Les personnages sont correctement dessinés mais ne me séduisent pas. Par contre, j'ai beaucoup aimé certains paysages russes du second tome, nettement plus jolis à mes yeux. Je garde donc de cette lecture son côté instructif sur le plan historique malgré un manque évident d'explications préalables et de cartes. Mais je n'ai pas tellement hâte de lire la suite.

28/01/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il n'y a rien à faire car j'aime franchement le style de Kris. C'est un beau conteur d'histoires qui s'imprègne de réalités historiques plutôt méconnues du grand public en l'occurrence la transhumance d'une armée tchèque à travers la révolution russe pour rejoindre leur patrie à créer sur les restes de l'empire austro-hongrois. L'intérêt est de découvrir des pans d'une histoire non étudiée et qui sort alors du lot conventionnel. J'ai également apprécié le trait tout en douceur du dessinateur ainsi qu'une colorisation plutôt réussie. Bref, cela fait plaisir quand il y a cette harmonie entre le fond et la forme. Les personnages sont sympathiques et on s'imprègne assez rapidement de leur psychologie. C'est une grande aventure humaine dans une Europe marquée par la guerre. Il faudra faire attention à des flash-back qui situent le récit en trois temps : début de la première guerre mondiale, pendant cette première guerre mondiale et à l'aube de la seconde guerre mondiale où l'on devinera la disparition de l'un des trois héros. Le regard sera sans complaisance et je reconnais bien là le style de l'auteur. On suivra avec plaisir cette nouvelle série qui promet.

07/10/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Kris et Pendanx nous emmènent dans des territoires qu'ils n'avaient jusque-là explorés ni l'un ni l'autre. Le sentiment qui prédomine une fois le premier tome refermé, c'est celui d'une grande densité. Il se passe beaucoup de choses, à tel point que j'ai cru lire un album double, alors qu'au contraire, quand on regarde la tranche il paraît tout fin. Nous suivons des soldats de la légion tchèque, mais pour l'heure aucun coup de feu n'est tiré, le récit se concentre sur trois personnages dont les destins vont se lier, peut-être à jamais. Au deuxième tome le récit se déploie, nous amenant à Iekaterinbourg à un moment crucial de son histoire. C'est bien amené, d'autant plus que quelques éléments historiques accréditent la thèse de Kris. Le scénariste est au meilleur de sa forme. Les dialogues sont brillants, pleins d'esprit, d'à propos et de justesse. Son scénario, sans doute basé sur de nombreuses recherches, est réellement ambitieux. La montée en puissance est réelle, j'ai hâte de lire la suite. Son complice Pendanx, avec lequel l'association paraît évidente, est lui aussi en grande forme, avec un dessin très agréable, aux teintes ocres mesurées (grâce au travail d'Isabelle Merlet, même si je trouve l'encrage un peu écrasé dans le tome 2), c'est donc une belle série en cours. Un petit 3,5/5 pour l'heure.

19/06/2011 (MAJ le 06/07/2012) (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Je ne suis pas fan de l’Histoire des pays de l’Est, ça m’a toujours incroyablement ennuyée, on ne peut pas tout aimer dans l’Histoire. Je me suis laissée tenter par cette série presque uniquement pour le dessin de Pendanx. Quant au scénariste je découvre ici un Kris qui se montre sous son meilleur jour, celui d’un foutu hâbleur, qui offre des dialogues rehaussés d’une répartie inégalable et ce dans la grande majorité des bulles. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il m’a fait subitement apprécier cette partie de l’Histoire mais tout au moins m’a un peu guérie de ma répulsion. J’avoue que je me suis plus attachée à la partie romancée du récit et à la destinée des personnages, ainsi qu’à leurs personnalités bien tranchées et hautes en couleurs. L’histoire est très équilibrée et se calque à la perfection aux évènements historiques. Il faudra tout de même que je me penche d’avantage sur l’Histoire si je veux profiter de tous les tenants et aboutissants de ce superbe récit. Au dessin, ce cher Pendanx que j’affectionne particulièrement, est capable d’adapter un style un peu changeant voire totalement différent d’une production à l’autre. Ici on est plus proche de ses Corruptibles que de Jeronimus. Les couleurs sont magnifiques, avec une prédominance du jaune, couleur que je n’apprécie pas beaucoup, pourtant ici elle sublime l'ensemble. De plus, la qualité de l’ouvrage coutumière de Futuropolis et son grand format rendent hommage au talent du dessinateur et nous propulsent immédiatement dans l’histoire.

10/06/2011 (modifier)