L'Histoire secrète du géant

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Comme son titre l'indique...


Bêtes de foire

Marge est une femme mélancolique qui a perdu son mari, mort en France durant le débarquement. Elle se retrouve seule avec son fils, Craig, avec lequel elle ne partage pas grand chose. Mais le vrai drame de sa vie, c'est la taille anormale de Craig : à 10 ans, il est déjà aussi grand qu'un arbre ! Malgré ce handicap, il s'est pourtant très bien intégré parmi les autres, devenant une sorte d'icône pour sa ville (sa taille étant d'ailleurs un fameux avantage pour l'équipe de basket locale...). Adulte, Craig atteint donc la taille d'un immeuble de 3 étages, mettant définitivement, au sens propre et figuré, encore plus de distance entre lui et sa mère, qui suit désormais sa vie à travers la presse. À l'université, il fait la rencontre de Jo, une jeune femme qui accepte de l'aimer tel qu'il est. Pour financer ses besoins quotidiens compliqués et dispendieux (maison, vêtements, etc, faits sur mesure), il réalise des peintures (les plus populaires étant ses empreintes de main géantes), pose pour des publicités, expose ses affaires personnelles... Puis il est très vite recruté par la CIA, qui l'aide médicalement. En réalité, il est manipulé par l'agence d'espionnage, et il ignore encore à quel point ils vont détruire sa vie... (texte : Futuropolis)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mai 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Histoire secrète du géant
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

22/05/2011 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Enfin, on découvre l'histoire secrète du géant. A-t-il simplement existé ? Cela s'inspire un peu de la vie de l'homme qui a été catalogué le plus grand du monde. J'ai bien aimé cette narration en trois parties qui nous livre le point de vue de chaque femme ayant partagé sa vie: sa mère, son épouse et sa fille. Certes, certaines situations manquent singulièrement d'authenticité. Cependant, on est quand même pris dans ce tourbillon d'un homme qui prend de la place. De belles couleurs réalisées en aquarelle ne gâchent rien à la lecture de cette oeuvre.

05/06/2016 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Cet album est un cran au-dessus du précédent de Matt Kindt, Super Spy, que je trouvais bancal et inutilement complexe. Ici son système narratif a nettement progressé, il est même simplifié par le fait qu'il est linéaire. L'astuce réside dans le fait qui l'histoire de ce géant, Craig Pressgang, est racontée par les trois femmes de sa vie : sa mère, sa femme et sa fille. Chacune avec sa sensibilité, ses émotions propres. Bonne idée, même si j'aurais aimé que Kindt aille un peu plus loin dans l'introspection des trois narratrices. L'album est toutefois plutôt bien construit, on suit le lent isolement du géant au fil de sa croissance, qui ne s'arrêtera jamais. Une belle description psychologique, pas mal menée. Graphiquement le style de Kindt est assez agréable, même si j'ai un peu l'impression d'un manque de maîtrise sur les visages des protagonistes. Le format, la moitié de la taille d'un album européen standard, mais avec près de 200 pages, permet au récit de bien respirer, de prendre son temps. Il en ressort une lecture mélancolique et plutôt agréable, qui fait un peu réfléchir sur la différence et la place de la famille.

22/05/2011 (modifier)