Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

The Authority - Kevin le magnifique (The Authority - The Magnificent Kevin)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Kev Hawkins a vu sa part de choses horribles lorsqu'il faisait partie du S.A.S. et des services secrets britanniques, mais c'est la mort d'un ami proche qui lui fait prendre conscience de la vie qu'il a menée. Quand on lui confie une mission impliquant Authority, l'équipe de super-héros qu'il adore détester, Kev se retrouve dans des eaux encore plus troubles qu'à l'accoutumée, face à un choix très difficile. The authority : Kevin le magnifique recueille les cinq épisodes de la mini-série écrite par Garth Ennis (Preacher, Punisher) et dessinée par Carlos Ezquerra, le cocréateur de Judge Dredd.


Auteurs britanniques DC Comics Super-héros Univers des super-héros Wildstorm

Authority, la dernière ligne de défense de la Terre, a plusieurs fois sauvé la planète... en battant d'anciens dieux ou en repoussant des invasions d'autres dimensions. Mais ces actes de bravoure ne lui ont pas toujours attiré les bonnes grâces des pouvoirs en place... particulièrement aux Etats-Unis. Aujourd'hui, le Président américain a activé un terrible plan qui pourrait briser l'équipe, en attaquant son point le plus vulnérable: sa propre humanité. Cependant, loin de résoudre le problème, la manoeuvre pourrait aboutir à la destruction de la réalité! (C) Panini Comics Devant le succès des premiers story arcs ayant vu l'apparition de Kevin Hawkins, Garth Ennis propose ici une nouvelle mini-série en cinq épisodes complètement décalée avec au dessin Carlos Ezquerra. Les choses vont mal, très mal pour le groupe The Authority. Ils se sont fait décimer et leur dernier espoir réside dans Kevin Hawkins, un agent du S.A.S. homophobe aussi crétin que psychotique. Ainsi, Kev va au fil du récit nous en apprendre un peu plus sur sa vie et sur les aléas qui régissent la vie d'un agent spécial.. Kev, l’antihéros lâche, vulgaire et homophobe découvert dans l'album The Authority : Kev revient dans une aventure qui dévoilera les aspects les plus sombres de la vie d'un agent du S.A.S. Ne vous attendez pas à un album trop sérieux, le très caustique Ennis nous réserve de grands moments de comédie !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Août 2010
Statut histoire One shot (Mini-série) 1 tome paru
Couverture de la série The Authority - Kevin le magnifique

06/03/2011 | Ems
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une autre mini-série d'Ennis sur le personnage de Kev. On retrouve donc l'humour noir d'Ennis et il sait comment mettre le pauvre Kev dans la merde. On retrouve les mêmes qualités que dans l'autre album le mettant en vedette à savoir que j'ai trouvé que le récit était un bon divertissement sans être un immanquable. Le point fort selon moi est la relation entre Kev et Midnighter qui donne droit à de bons moments de rigolade et même aussi à des moments touchants. En fait, je pense que la seule chose nouvelle est que le dessinateur est différent et que j'ai plus apprécié son dessin que celui du précédant dessinateur. Bref, c'est à lire si on aime bien l'univers de The Authority et/ou Garth Ennis. On retrouve ses tics comme le gore et la vulgarité, mais ça m'a semblé soft comparé à d'autres œuvres du même scénariste.

09/04/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette mini-série de The Authority joue essentiellement la carte de l'humour, même si Garth Ennis ne peut pas s'empêcher d'y ajouter comme à son habitude une dose de gore et d'irrévérencieux quoiqu'il soit plus sage ici que dans ses oeuvres les plus connues. Le scénario n'est pas très crédible quand on en connait le fin mot, mais son déroulement est assez amusant. Le personnage de Kevin ne m'a pas tellement enthousiasmé car il n'a pas vraiment ici un statut de loque humaine tel qu'annoncé dans le résumé de la série. Il ne vaut pas un bon Spider Jerusalem (Transmetropolitan) dans ce genre. Son interaction avec Midnighter est cependant appréciable même si ce n'est pas cela qui m'a fait le plus rire au cours de cette lecture. D'autres points m'ont davantage amusé, notamment la chanson digne d'une comédie musicale de Swift ou encore le démon lanceur de tartes à la crême. La lecture de cette série ne marquera pas vraiment ma mémoire mais j'ai passé un moment plutôt agréable.

30/07/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Le succès de The Authority - Kev a poussé Garth Ennis a faire une autre mini-série avec ce personnage de Kev dans l'univers de The Authority. Carlos Ezquerra prend la place de Glenn Fabry au dessin mais ce dernier a assuré les couvertures. Chronologiquement, cette série suit The Authority - Kev mais est totalement indépendante. Au centre du récit on retrouve Kev et Midnighter que tout oppose. The Authority se fait presque complètement décimer par un extraterrestre, et Midnighter, dernier rescapé, se retourne vers Kev pour l'aider malgré leurs différents. L'histoire est complètement décalée mais intègre des sujets sérieux et graves. J'ai trouvé que ce récit manquait d'équilibre, allant du comique au drame mais manquant de liant sur la durée. Cependant il est plaisant, Ennis utilise ses recettes classiques à bon escient, offrant une mini-série à ne pas mettre entre toutes les mains. Cette histoire a tout pour être la dernière avec le personnage de Kev car tout ce qui fait sa vie est plus ou moins détruit au fil des pages. Ezquerra ne m'a pas convaincu au dessin, c'est moyen, passe partout mais sans aucun charme. Pourtant c'est un dessinateur confirmé et reconnu. Il a la sale tendance à réduire les arrières plans au strict minimum. Je ne vais pas bouder mon plaisir car je suis fan de l'univers de The Authority ainsi que des productions de Ennis. Je conseillerai tout de même de commencer par la mini-série The Authority - Kev dans le même ton mais bien mieux réussie.

06/03/2011 (modifier)