Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Soil

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Mais que se passe-t-il à Soil ?


Enterbrain Seinen

La ville de Soil, d’ordinaire plutôt calme, se réveille ce matin-là très agitée : une famille sans problème a soudainement disparu ! Cette petite banlieue résidentielle est sous le choc. Deux détectives, Yokoi et Onoda, sont alors dépêchés sur les lieux, chargés de trouver le fin mot de l’histoire. Mais cette enquête qui paraît banale, au premier abord, va rapidement tourner à l’énigme mortelle pour ces deux policiers… Car dans cette ville trompe-l’œil, rien n’est tel qu’il paraît ! Et quand la façade s’effrite, le décor ambiant n’est pas beau à voir ! (texte : Ankama)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Janvier 2011
Statut histoire Série terminée 11 tomes parus
Couverture de la série Soil

24/02/2011 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai abandonné ma lecture au cours du tome 4. C'est dommage parce que le résumé me donnait envie de lire cette série. J'aime bien les histoires où tous les personnages d'une ville sont anormaux derrière un apparence de normalité. Tout le monde semble cacher quelque chose et il y a plein de mystères. Sauf que je n'ai jamais réussi à rentrer totalement dans l'histoire. Malgré le fait qu'il se passe plein de trucs, je n'ai pas pu m'intéresser à ce qui se passait et j'ai lu dans une totale indifférence. Il faut dire qu'il y a un peu trop de personnages et que j'étais parfois un peu confus. Il y a une liste de noms au début de chaque tome, mais les noms ne sont pas rattachés à un visage comme c'est le cas dans plusieurs mangas donc cela ne m'aidait pas trop. De plus, je n'aime pas trop le dessin. Je ne dirais pas qu'il est moche, mais il ne me donnait pas trop envie de lire. J'aurais préféré que l'auteur soit capable de créer une ambiance glauque comme le fait Junji Ito.

23/10/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Dans une ville nouvelle japonaise apparemment sans histoire, une famille entière disparaît sans laisser de trace. La police mène l’enquête tandis qu’apparaissent des évènements de plus en plus inexplicables. Soil est clairement un manga atypique. L’auteur s’amuse à casser le modèle japonais. Derrière des apparences de normalité, les personnages cachent tous folie, névroses ou déviances. Le récit flirte constamment entre réalisme, fantastique et folie des témoins. La lecture en est déstabilisante car l’auteur joue avec la perception de la réalité, d’autant qu’il multiplie les fausses pistes et les rebondissements. L’histoire est très, très originale (trop parfois) où le côté mouvant de la réalité en est le fil d’Ariane. Je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher la surprise. L’ambiance et les dessins accentuent encore le côté oppressant, décalé et souvent loufoque du récit. J’ai apprécié ma lecture de Soil mais son scénario trop tordu, sa fin confuse et sa narration hachée ont parfois terni mon plaisir. A découvrir malgré tout.

07/06/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Bien étrange, ce manga... Dans le premier tome nous suivons l'enquête de deux policiers totalement improbables sur la disparition d'une famille. Une disparition qui semble faire les affaires des habitants de la ville Soil, mais les embarrasser plus que de raison également... Une petite ville qui a fait de l'ordre, la tranquillité et le calme sa raison d'être. Une ville où se croisent deux gamins membres d'un club des phénomènes paranormaux, un délégué très bizarre, ou encore une mamie qui perd un peu la tête, enfin en apparence. Pas de doute, on est dans le récit type "Blackhole", où tout est étrange. Kaneko mène bien sa barque, on est au minimum intrigué par cette entame qui distille les infos au compte-gouttes, et l'auteur a un style graphique lui aussi un peu surprenant, plus proche du comic par le trait et le découpage, et c'est la première fois que je vois des traits dépasser des cases dans un manga. Un dessin intéressant donc, au minimum. Je suis curieux de lire la suite.

24/02/2011 (modifier)