Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bone - Big Johnson Bone contre les rats-garous (Stupid, Stupid Rat Tails: The Adventures of Big Johnson Bone, Frontier Hero)

Note: 2.82/5
(2.82/5 pour 11 avis)

Les aventures de Big Johnson Bone, le créateur de Boneville.


Bone Image Comics Spin-off

Pour la première fois est ici révélé l'in des plus formidables exploits du grand aventurier que fut Big Johnson Bone. Voici comment, avec pout tout alliés une mule, un dragon lanceur de cailoux, une bande de petits animaux et un singe particulièrement couard, cet explorateur à nul autre pareil, aussi téméraire que bavard, entreprit de délivrer une paisible vallée du joug des infames rats-garous. Et si cette histoire vous paraît incroyable, sachez bien que Big Johnson Bone ne ment JAMAIS (mais il lui arrive d'exagérer un peu).

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2000
Statut histoire One shot (A lire après Bone) 1 tome paru
Couverture de la série Bone - Big Johnson Bone contre les rats-garous
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

13/06/2002 | Thorn
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C’est un hors-série de la série Bone que j’avais grandement apprécié lors de ma lecture il y a déjà plusieurs années. C’est plus précisément un spin-off car l’action se situe avant les évènements contés dans la série mère. Encore une fois, j’ai beaucoup aimé les aventures de l’intrépide Big Johnson accompagné de son âne et de son singe dans une vallée où les rats-garous sèment la terreur. On retrouve avec joie ce qui a fait les merveilles de cet univers avec sa faune et sa flore. Le dessin reste toujours dans la simplicité et tout en rondeur. Cependant, le scénario m’a tout à fait convenu avec son lot de surprises. On aura un bon one-shot qui est à conseiller aux fans de Bone.

16/01/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

C'est la première fois que je pénètre dans l'univers de Bone, créé par Jeff Smith. Et c'est par ce one shot, premier à m'être tombé sous la main. Mon impression est plus que mitigée. Les aventures de ce hableur de big Johnson Bone se laissent lire. La confrontation entre la vantardise gouailleuse de Bone et les commentaires plus sceptiques du singe Pip donne une touche d'humour bienvenue. Mais je n'ai pas été emballé plus que ça. C'est peut-être que je n'ai pas les références de la série mère ? En tout cas, que ce soient le dessin ou l'histoire, cela m'a paru décevant par rapport aux critiques dithyrambiques que j'ai pu lire sur Bone sur ce site. Si l'occasion se présente, je jetterai un coup d'oeil, sur Bone, mais je n'en ferai pas une priorité, car je n'ai pas trouvé ici de quoi m'enthousiasmer.

01/12/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Voici l'exemple parfait de l'épisode inutile réservé qu'aux grands fans qui veulent tout savoir sur une série qu'ils aiment bien. Je me demande l'intérêt de ce one-shot car l'humour ne m'a pas du tout fait rire et l'aventure ne m'a pas captivé car on n'apprend rien à part un ou deux trucs parfaitement inutiles. Big Johnson Bone n'est pas un personnage très original ou réussi. Il m'a fait penser à Picsou quand ce dernier était au Yukon, mais si le Picsou de cette période était attachant, Big Johnson Bone, lui, me tape sur les nerfs. J'ai trouvé les deux animaux qui l'accompagnent totalement ennuyants et je me demande bien qu'elle est leur utilité dans le récit à part faire des blagues pas drôle. En revanche, les animaux de la forêt sont attachants, mais c'est pratiquement la seule qualité que j'ai trouvée à ce one-shot.

18/07/2008 (modifier)
Par Monu
Note: 3/5

Comme pour Rose, Big Johnson Bone est, à mon avis réservé aux fans de Bone avant tout. Le contexte m'a moins attiré que Rose, car cet album est moins lié à la série mère, mais là où c'est bien c'est que c'est Jeff Smith qui s'occupe des dessins et ça c'est plutôt agréable. Que dire sinon? L'histoire se laisse suivre, c'est pas palpitant, moins réaliste que Bone, c'est peut-être ce qui m'a géné, mais ce second degré est voulu, après tout c'est l'histoire de Big Johnson Bone, et les histoires d'explorateurs sont toujours trafiquées.:) Ya quelques moments assez comiques dans ce one shot, et le dessin de Smith est toujours d'une aussi grande franchise, vraiment je vois pas d'autres mots, ça parait simpliste mais ça ne l'est pas vraiment, et puis le noir et blanc c'est la grande classe quand même. Si vous aussi vous déprimez parce que Bone c'est terminé, lisez au moins ça, ça vous remontera le moral.:)

31/05/2005 (modifier)

J’ai poussé jusqu'au « franchement bien », justement parce que ce tome est celui que l'on peut prêter pour donner envie de lire la série: il contient la fantaisie, l'humour de la série originelle tout en pouvant se lire complètement en dehors de celle-ci.

23/05/2005 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Moi je vous trouve bien durs avec ce one-shot. J’ai passé un bon moment, j’ai bien rigolé, et il est toujours intéressant de découvrir les fondations d’un monde qu’on aime bien (celui de la série mère : Bone). Je trouve l’humour et le dessin du même niveau que le reste de la série (la tortue peureuse qui parle sans sortir de sa coquille me fait mourir de rire). Le scénario, lui, est un peu plus simpliste, mais n’oublions pas ne s’agit que d’un one-shot ! En fait, je me demande si une bonne partie de l’humour n’a pas été perdue lors de la traduction en français. Moi, j’ai lu la version anglaise, et l’accent de Big Johnson, la façon dont il s’exprime, est à mourir de rire (mais du coup difficile à suivre si on n’est pas habitué à lire de l’anglais « du pays »). En lisant la page de la galerie, je vois qu’en français, il parle normalement, pas d’accent débile. Bon, moi j’ai bien aimé, et je pense que si vous êtes un gros fan de la série principale, ce one-shot devrait vous plaire, à condition de ne pas attendre quelque chose d’aussi riche et développé. En plus comme la série mère est terminée (snif), ça fait toujours « du Bone » à se mettre sous la dent ! (Hop un 4/5 un peu généreux)

06/04/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Franchement, je n'ai pas retrouvé l'humour et la finesse des premiers tomes de "Bone". L'histoire ne m'a pas intéressé, pas plus que le personnage de Big Johnson Bone. Bref, médiocre comparé à la série originale.

17/12/2003 (modifier)
Par Bodème
Note: 3/5

Aucun regret. Big Johnson Bone n'est certes pas du niveau de Bone mais reste quand meme drole et tres sympa. Les personnages secondaires sont excellents (la tortue, le renard, le dragon...)

06/10/2002 (modifier)
Par BoF
Note: 3/5

Ce n'est évidemment pas du niveau de Bone mais je ne suis pas déçu de l'avoir acheté. Plus que Big-Johnson, tous les petits personnages secondaires m'ont vraiment séduit, avec une mention spéciale pour le dragon(net).

03/10/2002 (modifier)
Par Piehr
Note: 2/5

Moui... un poil déçu tout de même, pour le coup, là... j'ai lu ce tome après avoir dévoré les 9 opus du cycle de Bone, et je m'attendais une fois de plus à quelque chose de fort, vraiment fort, tout comme le reste de la série... mais j'ai été assez déçu !! Ok, c'est rigolo de connaitre l'origine du rituel des rats-garous qui se coupent leur queue le jour de leur premier anniversaire (je n'en dirai pas plus), mais je trouve tout de même l'ensemble un poil surfait, c'est bien dommage ! Distrayant, quoi, mais sans plus... L'humour est sympatique, et assez distrayant. Mais une fois de plus, ce volume souffre vraiment de la comparaison avec la série originale. Dommage !!! (car il est de toute façon nécessaire d'avoir lu Bone pour apprécier cette série à sa juste valeur). Le style graphique de Smith, par contre, est toujours aussi original et fun. Ces formes rondouillardes collent parfaitement au style de l'album, et le noir et blanc est assez sympa lui aussi. Un tome à réserver aux vrais fans de Bone, donc !

27/09/2002 (modifier)