La Dynastie Donald Duck

Note: 3.92/5
(3.92/5 pour 13 avis)

Angoulême 2012 : Prix du Patrimoine (tome 2) Retrouvez l’intégralité de l’oeuvre de Carl Barks, l’auteur le plus réputé et le plus talentueux des aventures de Donald, créateur de nombreux personnages dont l’incomparable Picsou.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées Animalier Glénat Journal de Mickey Les canards Les meilleurs comics Walt Disney

Aventures, mystères, magie sont bien sûr au rendez-vous de ces histoires, mais aussi humour, amitié et cacophonies familiales et toujours en position centrale: l'irascible mais très sympathique Donald Duck

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Décembre 2010
Statut histoire Histoires courtes 24 tomes parus
Couverture de la série La Dynastie Donald Duck
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

26/12/2010 | jurin
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Mes premières lectures en matière de bd lorsque j’étais un enfant se sont reportées sur Mickey, Donald et Picsou. J’étais un lecteur assidu du Journal de Mickey et de Picsou magazine grâce à ma grand-mère qui collectionnait chaque numéro. Quelle joie de retrouver une intégrale de Carl Barks, le meilleur auteur et illustrateur des comics Disney avec Don Rosa bien entendu. La dynastie Donald Duck est une très bonne initiative des éditions Glénat qui exploite le catalogue. C’est un retour en arrière et il y a forcément de la nostalgie. Donald, le canard colérique, n’était certes pas mon personnage préféré. Cependant, il a toujours un très bon fond : râleur mais sensible. Je suivais assidument ses aventures en compagnie de ses neveux Riri, Fifi et Loulou. Déjà 21 tomes qui reviennent en arrière après avoir fait un bond en avant. Le tome 1 commence avec l’année 1950 et le tome 21 revient sur les années 46 et 47. Je regrette juste ce manque de cohérence dans la chronologie. Ce n’est pas le top pour une collection. A noter que la mise en couleur a été refaite ce qui redonne un peu de souffle à cette œuvre déjà fort ancienne. Il y a également une explication du contexte en introduction de chaque volume qui apporte des informations intéressantes. Je regrette juste également que l’édition ne soit pas plus luxueuse avec un format assez petit ainsi qu’un prix tout de même assez onéreux. Quelques ratages également du côté de l’impression mais c’est noyé dans la masse et à peine perceptible sauf pour un méticuleux. Pour le reste, le vœu le plus cher de tous les fans de Carl Barks est enfin réalisé. Bref, c’est réservé à une certaine clientèle. Cela ferait en tout cas un beau cadeau de Noel que la collection entière.

28/11/2016 (modifier)
Par Miguelof
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Carl Barks... j'ai ignoré ce nom presque toute ma vie. Je savais seulement que quelqu'un devrait être le génie créateur de ces histoires et aventures si différentes! L'humour, la folie, les sentiments et émotions (compétition et haine, passion, obsessions, vraie amitié et héroisme aussi...), l'action, le mouvement et l'expression des dessins! Les personnages, bons et mauvais (tant de vilains géniaux!). Vous avez en français l'opportunité de lire ou d'avoir toute son oeuvre, ou presque...environ 6000 pages entre 1942(?) et 1968(?)...je crois. La morale de toute cette histoire: l'histoire n'a pas de morale!

30/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

15 albums, c'est vraiment trop (et c'est pas fini), je n'en ai lu que 5 et ça m'a suffi ; ceux consacrés à Picsou et à d'autres personnages autres que Donald, Daisy ou les neveux, ne m'attirent pas autant, mes goûts ont évolué, je n'ai plus envie de lire du Donald, tout ceci est quand même très enfantin. Comme je l'ai déjà signalé dans d'autres avis, je n'ai jamais été trop fan de l'usine à rêves Disney, n'ayant lu que ponctuellement les anciens pockets Mickey Parade ou le Journal de Mickey ; je préfèrais de loin les dessins animés classiques comme Blanche Neige, Merlin l'enchanteur ou les Aristochats... et en BD enfantine, j'étais beaucoup plus client de la maison Pif le chien que de celle des canards disneyens. Il faut bien reconnaître que au-dela de l'univers Disney, Carl Barks est un excellent auteur de BD, non seulement grâce à un dessin particulièrement expressif, dynamique et clair, mais aussi à une qualité scénaristique exceptionnelle. Peut-être plus que d'autres dessinateurs de l'univers Disney, Barks a su s'approprier l'univers de Donald, créant une multitude de personnages emblématiques comme Picsou, les Rapetou (ceux que je préférais), Géo Trouvetou, Miss Tick etc...Le plus intéressant, c'est qu'il entraîne tous ces personnages dans des histoires très variées, allant de la petite aventure du quotidien jusqu'à l'épopée, avec toujours cette incomparable maîtrise narrative. Néanmoins, les récits de ces recueils s'adressent avant tout à un jeune public, mais aussi pourquoi pas à des adultes qui peuvent y trouver leur compte dans la drôlerie nostalgique des histoires souvent surprenantes, et étonnamment humaines, car derrière les canards, l'auteur dépeint avant tout les hommes. De mon côté, je ne suis pas trop de cette trempe d'adulte ayant été bercé par les personnages Disney, aussi tout ça me lasse vite, et ça ne m'éblouit plus du tout comme j'ai pu l'être étant gosse, d'autant plus qu'il y a une grande part d'histoires inégales en qualité. J'ajoute que ça n'a pas été un calvaire de lire ces albums, mais je n'y prend plus goût c'est tout. Cependant, je sais reconnaître l'excellence de cette entreprise sur le plan éditorial, avec de jolis recueils avoisinant les 400 pages, un contenu historique bien recadré avec les petites intros, et une mise en couleurs discrète et bien étudiée. Tout ceci est plein de charme. Bref, à moins d'être un nostalgique invétéré, ces ouvrages ne sont plus essentiels, et je ne conseille pas l'achat, cette collection c'est quand même ruineux par le nombre, mieux vaut l'emprunt.

06/12/2014 (modifier)

J'ai exactement le même sentiment sur cette série que vis-à-vis de La Grande Epopée de Picsou (La Jeunesse de Picsou). Cela a un charme certain, mais qui est surtout présent du fait de la nostalgie qui s'en dégage. En effet, la lecture de ces petites histoires me rappelle mon enfance. A l'époque, j'étais un lecteur acharné et assidu de ces aventures, et nul doute, qu'alors j'aurais mis 5/5 sans hésiter. Cependant, à l'heure actuelle, de l'eau a coulé sous les ponts, et le charme n'opère plus vraiment... Ça reste agréable à lire, mais sans réel intérêt, juste se replonger quelques instants dans sa jeunesse. Les histoires sont assez inégales en qualité, certaines vraiment pas mal eu égard du public visé, d'autres sont devenues franchement illisibles avec le temps, vraiment démodées, inintéressantes (cf. toutes les histoires de pseudo-espionnage à la sauce années 50...). Graphiquement, c'est le trait classique des studios Disney sur son papier à grain, avec ses tons clairs, exactement le même qu'à l'époque. Une lecture plaisante mais que je ne peux plus apprécier autant qu'il y a 20 ans, et franchement, le prix est vraiment dissuasif... (234)

25/06/2013 (modifier)
Par bab
Note: 3/5
L'avatar du posteur bab

C’est bien agréable de retrouver sous cette forme les aventures du pendant de Mickey chez Walt Disney. On a l’impression de lire un Picsou géant, avec en plus un petit rappel sur les précédentes publications et un petit topo sur le contexte de l’histoire. Du coup, j'ai ressenti une vraie impression de retomber en enfance et la lecture est vraiment très sympathique. En tout cas pour moi qui ai été élevé au journal de Mickey. Graphiquement, rien à dire. On est dans le style qui a fait sa réputation aux histoires de Donald et de ses compères. On est très centrés sur les personnages, les décors sont assez peu pris en considérations. Au scénario, sur la quantité, il faut bien se dire qu’il y a de tout. Du vraiment brillant à l’insipide, mais même dans ce cas, le côté madeleine de Proust fait son boulot. Un vrai plaisir de relecture.

06/03/2013 (modifier)

Comme le disent les précédents lecteurs, il s'agit là d'une belle œuvre au format atypique et dont la réalisation est à la mesure du monument qu'a créé Carl Barks. Le premier tome m'avait laissé un peu sur ma faim, car étant abonné au journal de Mickey et à Super Picsou Géant quand j'étais plus jeune, j'avais trouvé les histoires peu fouillées, voire simplistes par moment... Je comprends mieux ainsi le parti pris des auteurs de ne pas débuter par les premières réalisations de Barks qui pourraient déstabiliser certains lecteurs (prémices de Donald). Les tomes 2, 3 et 4 m'ont largement réconcilié avec les souvenirs que j'en avais lorsque j'avais une dizaine d'années. On découvre avec plaisir les premières histoires consacrées à Picsou et son incommensurable richesse. Des personnages cultes comme les Rapetout, Géo Trouvetou ou encore Daisy font ainsi leur apparition et les caractères de chacun commencent à s'affiner. L'atmosphère si particulière des récits de Donald se ressent nettement plus que dans le 1er tome. Une belle collection à posséder (si on en a les moyens!), rien que pour la faire partager à ses enfants. SCENARIO (Originalité, histoire, personnages) : 8/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 8/10 NOTE GLOBALE : 16/20

06/06/2011 (MAJ le 05/03/2012) (modifier)
Par gruizzli
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Ah, la dynastie Donald Duck... Je crois bien que Donald restera un de mes héros préférés même si on me dit que j'ai passé l'âge de ces âneries. Donald, c'est un héros parfaitement humain mais représenté en canard (curieux paradoxe) à qui il arrive tellement de choses qu'à côté Indiana Jones ou Tintin peuvent se rhabiller. Mais dans la foison d'auteurs qui en écrivirent des histoires, celles de Carl Barks restent mes petites préférées, par leur côté très insouciant, leurs aventures pleines de fraicheurs et d'imagination, et la plupart du temps très documentées. La réunion des histoires est une excellente idée, surtout quand on voit la quantité (je vous laisse calculer : 380 pages fois 24 tomes !), et surtout dans une collection aussi bien faite ! On a toutes les histoires avec des pages d'explications, des précisions et des petit apports qui sont vraiment agréables, et qui donnent un aperçu du travail fourni par Barks. Outre l'inventivité des histoires, dont Donald est le héros ou le dindon de la farce, variant sur un large panel de thèmes (tranches de vie, petits boulots, chasses au trésor, situations loufoques, rencontres avec des personnages irréels, ...), on pourra noter le dessin, très rond et frais, qui se laisse parfaitement regarder, très agréable à l'œil. Et toujours on a cet univers si particulier, cette ville de Donaldville si semblable à n'importe quelle ville, ces personnes tellement normaux qu'on croirait parfois que ce sont nos voisins, ces têtes typiques : Gontran Bonheur, Grand-mère Donald, Gus, Géo Trouvetou, Riri, Fifi, Loulou, l'oncle Picsou... Une galerie de portraits types qui eux aussi ne sont pas figés dans les mêmes caractères : il évoluent dans cet univers, changeant au cours des histoires. Et au coeur de tout ça, Donald, le héros parfait : colérique, courageux, lâche, inventif, fainéant, bosseur, maladroit, surprenant, ingénieux, incapable, acharné, amoureux... Toutes les émotions sont présentes à tel point qu'il parait tel n'importe quel humain. Une collection qui me ravit personnellement, vu que je désespérais de pouvoir un jour voir l'ensemble de l'œuvre de Carl Barks réunie. A lire, et à relire en boucle, on ne se lasse pas de ces histoires. Un 5/5 et un gros coup de cœur !

18/02/2012 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Premier tome composé de 18 histoires avec Donald Duck comme principal protagoniste, 384 pages pour se ressourcer dans cet univers magique. Chaque histoire est précédée d’une fiche d’identité bibliographique qui permet de la replacer dans le contexte de la première publication. Bien que les histoires datent des années 1950-1951 la lecture est très agréable, le dessin magnifique n’a pas pris une ride, bref une œuvre intemporelle. Il faut noter l’excellent travail de l’éditeur qui a en plus documenté l’ouvrage de façon intelligente. Tome 2,3,4,5 : Le principe de la série n'est pas changé et le niveau reste excellent , une BD très agréable qui permet de se délasser de façon optimale sans trop se casser la tête. La fraîcheur est toujours au rendez-vous !

26/12/2010 (MAJ le 18/02/2012) (modifier)
Par js
Note: 4/5

(4.5/5) Dans les nombreux 'recueils Disney' que Glénat propose, la Dynastie Donald Duck sort du lot. Pourquoi ? Déjà par son format, qui fait plus livre que BD, sa couverture de bonne facture et bien présentée avec des couleurs variées au fil des tomes. Dans cette série, chaque histoire est précédée d'un petit historique du récit, des dates de publications dans tous les magazines (US+France) et parfois même, des planches inédites. C'est très bien fait, concis, et certains clins d'oeil ou certaines explications sont les bienvenus. Puis l'idée de reprendre l'intégralité des récits de Carl Barks est brillante car c'est toujours un plaisir de retrouver des auteurs aussi talentueux que lui et ayant marqué l'histoire de Disney ! Carl Barks est un scénariste accompli et ses récits sont toujours agréables à lire, jamais de prise de tête, de longueurs, de temps morts... Même les histoires qui ne sont pas forcément trépidantes se lisent bien et vite. Et puis l'avantage, c'est qu'à 7 ans ou à 77 ans, on lit "un Donald" en gardant toujours ce même sourire un peu candide ! Et la force de ces récits est de rester innovants malgré leurs redondances dans l'ensemble. Le dessin est archi-connu et les personnages ne sont plus à présenter. J'adore les expressions des personnages et les histoires nous font voyager d'un bout à l'autre du globe, dans des régions parfois inventées, parfois réelles ! La Dynastie Donald Duck est une très bonne série et j'en conseille vraiment l'achat car l'ensemble est bien fait et est de qualité. Seul hic ... Le prix.... Assez cher tout de même ; surtout quand on voit le nombre de tomes prévus.... Personnellement, plus les tomes avancent, plus les histoires me passionnent. P.S : ma copine opte pour un 5/5 et elle qui n'achète jamais de BD s'est empressée de faire la collection de cette série.

16/01/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Depuis l'obtention des licences Disney, Glénat propose plusieurs anthologies ou sélections ; parmi celles-ci, la très belle collection consacrée à l'oeuvre de Carl Barks, créateur de Picsou, sort du lot. Grâce, en premier lieu, au choix de publier intégralement, ou presque, les travaux de ce fantastique auteur. Car c'est véritablement lui qui donne un nouveau souffle aux personnages de canards qui vont faire la joie de plusieurs générations de lecteurs. Ses histoires étaient d'une diversité incroyable, d'une inventivité presque sans équivalent et d'un rythme réellement bluffant. Sur le plan du dessin, je crois que c'est lui qui a figé à tout jamais un style vraiment adorable, avec des personnages très expressifs et une mise en scène redoutable. Mais, au-delà du plaisir de retrouver certaines histoires lues dans Picsou magazine et peut-être Le Journal de Mickey, j'apprécie énormément les introductions proposées pour chaque volume, mais aussi avant chaque récit. c'est une plus-value énorme ! Et si Carl Barks était le Franquin américain ?

06/08/2011 (modifier)