Mince alors ! (The Big Skinny)

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

À 40 ans, Carol Lay tombe sur une photo d'elle. C'est le déclic. Elle réalise que, toute sa vie, elle a pesé 12 kilos de trop. Désormais, plus de demi-mesures ! Et après avoir passé des années à faire le yo-yo, pris des pilules, pratiqué l'hypnose, elle s'est finalement débarrassée de ses kilos en trop, sans jamais les reprendre. Elle fait partager sa méthode dans un récit graphique très inventif.


Problèmes de poids

À 40 ans, Carol Lay tombe sur une photo d'elle. C'est le déclic. Elle réalise que, toute sa vie, elle a pesé 12 kilos de trop. Désormais, plus de demi-mesures ! Et après avoir passé des années à faire le yo-yo, pris des pilules, pratiqué l'hypnose, elle s'est finalement débarrassée de ses kilos en trop, sans jamais les reprendre. Elle fait partager sa méthode dans un récit graphique très inventif.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mars 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Mince alors !
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/11/2010 | Ems
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je me sens personnellement assez concerné par les problèmes de Carol (38 ans) pour évoluer comme elle de façon anarchique au niveau du poids. C’est un problème que rencontrent finalement beaucoup de personnes tous sexes confondus passé un certain âge. Quand on est jeune, on est plutôt beau et mince. C’est avec l’âge qu’on commence à prendre un peu de poids. J’avoue que je suis certainement dans le lectorat pour ce genre d’œuvre même si on a une bonne hygiène alimentaire. C’est une bonne idée que de décliner une sorte de guide pour aider à maigrir et éviter l’effet yo-yo. Je suis assez friand de ce genre de conseils (et recettes) qui fonctionnent parfois. Carol a également une obsession qui n’est pas propre qu’à elle. J’arrive bien à la comprendre. Une autre question est de savoir si on peut supporter et assumer son léger surpoids. Au niveau du graphisme, c’est assez avenant et inventif. Un dessin assez clair et didactique qui sert une œuvre assez pétillante et tout en rondeur. C’est traité avec légèreté et sans tabous. Il y a notamment des répliques savoureuses et percutantes. A noter que la bd a inspiré un film dans le registre comédie réalisé d’ailleurs par Charlotte de Turckheim. C’est une lecture assez amusante avec une dose d’humour qui nous permet d’apprendre des petites astuces pour régler l’éventuel surpoids.

08/11/2019 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

C'est la première fois que je lis une BD de ce type. L'auteure fait part de son obsession : le poids. Elle a toujours vécu en sur-poids et a fini par se remettre en cause pour finir par trouver une méthode qui lui convient et qu'elle défend bec et ongles comme si elle avait quelque chose à se reprocher. Cette méthode est simple : le calcul des calories avec une limite journalière. Au fil des très nombreux chapitres elle aborde le sujet du rapport à la nourriture, cette BD régime se veut également scientifique de vulgarisation avec ses nombreux chiffres et statistiques qui émaillent le récit. Il y a des propos intéressants, des observations justes mais j'ai surtout eu l'impression de redondance dans la première moitié de la BD. Par la suite les chapitres sont mieux gérés par thèmes et du coup mieux structurés au niveau des idées. Carol Lay va au bout de sa logique (névrose ?) et ajoute plein de compléments en fin de BD tels que des récettes, des fiches diverses, etc... Le dessin est très faible (pour un auteur qui vit du graphisme), les couleurs sont mornes mais au final la partie graphique reste simple d'accès et traduit correctement les propos en allant au plus simple. Cette BD est un ovni dans le monde du 9ème art, son intérêt ne vaut que pour les personnes intéressées par le problème de poids (problème public dans le pays de l'auteure : les USA) ou tout simplement curieuses. Un emprunt suffit car il y a tout beaucoup d'évidences dans ce guide séquentiel et donc un intérêt minime.

07/11/2010 (modifier)