Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Blonde

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Un grand maître de la BD érotique revient : Franco Saudelli, le maître du fétichisme !


Auteurs italiens BDSM Le sexe (pour de rire)

LA BLONDE, somptueuse créature masquée, est une sorte de super-héroïne à la Catwoman qui évolue, à la recherche d’un élixir de jeunesse, dans le monde de Babylonia et de son Bondage Palace. On y rencontre son ennemie jurée, Papessa, secondée par deux petites frappes, Gary et Sue, ainsi que la vicieuse Anita, Milly la doctoresse sadique ou Sonia, la baby-sitter à la poitrine-choc ! Un monde délirant où la sensualité est omniprésente. COUP DOUBLE, paru chez Dargaut en 1988 et, bien sûr, épuisé depuis, est le premier volume d’une série de quatre. Franco Saudelli est reconnu dans le monde entier comme un maître incontesté du dessin. Associant une maîtrise du corps humain, un humour joyeux et un trait souple, rapide et précis, il dessine des aventures rocambolesques dans lesquelles, de jeunes ou moins jeunes dames se pourchassent dans la quête d’un pouvoir qui leur échappe. Ponctuées de scènes de bondage (ligotage) qui ne semblent déplaire à aucun des personnages, de jolis pieds dans de non moins jolies chaussures à hauts talons, Franco laisse libre cours à son goût pour le fétichisme. Surfant sur les vagues du désir, ses aventures glissent avec contrôle sur la sexualité suggérée mais jamais montrée. Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1990
Statut histoire Une histoire par tome (4 tomes prévus) 2 tomes parus
Couverture de la série La Blonde
Les notes (2)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

03/11/2010 | Alix
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Amateurs de bondage, voici la BD qu'il vous faut ! Loin du porno parfois hard que peuvent proposer certaines séries ou albums de chez Tabou, on est plus ici dans l'érotisme et le fétichisme. Les haut talons tiennent ici le haut du pavé avec en prime de quoi ficeler tout ce beau monde ! De surcroit, on a le droit à un traitement graphique des plus réussi ! Dans un style réaliste tirant sur le comics, Franco Saudelli a vraiment du talent, tant dans son trait que dans le découpage et le cadrage. Cet atout graphique lui permet de donner dans l'humour et la fantaisie tout en s'amusant à nous proposer des corps de femmes sous tous les angles, sans donner dans le vulgaire. Ici, les touches d'humour sont bien amenées, et le loufoque fait même son apparition avec le fils du général (qui est une femme) qui est complètement bargeot ! L'intrigue, si elle n'est pas des plus originales (dans le 2e tome La Blonde est en mission pour récupérer un élixir de jouvence) est bien construite, et totalement assumée dans sa légèreté et ses références au comics américain. Alors après, les amateurs de bondage et les fétichistes y trouveront certainement plus leur compte que moi, mais j'ai passé un bon moment de lecture avec un album déjà très réussi et travaillé au niveau du dessin. Moi qui suis un fan de noir et blanc, j'ai beaucoup apprécié, et le réhaut de jaunes en camaïeu qui vient colorer par touches les cases de l'album est plutôt réussi et original.

03/06/2015 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

J’étais un peu gêné quand j’ai reçu ce service de presse :8 Je connais un peu cet éditeur (voir notre interview), et je m’attendais à une histoire très pornographique. Et bien non, il s’agit en fait d’un mélange d’érotisme, de polar et surtout d’humour. L’auteur est un amateur de fétichisme et en particulier de bondage et de chaussures à talon. Il se sert donc d’une intrigue policière un peu déjantée pour nous présenter une galerie de personnages féminins entrainés dans des aventures pas possibles. Elles se kidnappent les unes les autres, se ficellent comme des saucissons dans des positions en toute genre, et dans des accoutrements souvent légers… bref, je ne suis pas un spécialiste en la matière, mais je pense que les amateurs de bondage devraient apprécier. Surtout que le coté graphique est superbe. Le découpage est intéressant, mais surtout le dessin en noir et blanc est magnifique. Je vous laisse admirer des planches dans la galerie. Bon, les saucissonnages fréquents (presque un par page !) sont amusants au début, mais un peu usant à la longue (surtout que l’intrigue devient un peu confuse sur la fin). A réserver aux amateurs de nœuds en tout genre ;)

03/11/2010 (modifier)