Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Popotka le petit Sioux

Note: 3.14/5
(3.14/5 pour 7 avis)

Angoulême 2004 : Prix jeunesse 7-8 ans (ex-aequo) pour le tome 3 Popotka est un jeune petit sioux qui vit avec ses amis dans une paisible tribu. Il leur arrive différentes aventures s'achevant le plus souvent sur une morale pleine de sagesse.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées David Chauvel Indiens d'amérique du nord

Popotka est un jeune petit sioux qui vit dans une paisible tribu. Son jeu favoris: La toupie. Mais lorsque un "grand" se moque de lui et ses camarades, Popotka n'hésite pas à préparer une vengance. Popotka est un jeune garçon d'une tribu sioux. Alors qu'il joue avec ses amis à la toupie, Hoka, un garçon plus âgé leur fait une mauvaise farce. Humilié par cette boutade, Popotka et ses amis décident de se venger. Chez Istakpe, une vieille indienne spécialisée dans les farces, la petite bande espère bien recevoir quelques conseils. La vieille femme leur raconte alors l'histoire d'Iktomi l'homme - araignée, qui fut à ses dépend l'arroseur, l'arrosé ! Une véritable petit fable qui prouve bien que "A malin, malin et demi".

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2002
Statut histoire Une histoire par tome 7 tomes parus
Couverture de la série Popotka le petit Sioux
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

06/06/2002 | Cedricval
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Immanquablement, cette série « enfantine » est comparée à Yakari. Et je trouve que, malgré ses qualités, elle souffre un peu de cette comparaison (même si elle s'en distingue). Contrairement à la série de Derib, Popotka joue moins systématiquement la carte de la nature et le côté animalier – il est vrai plutôt porteur vu le public visé. On est ici plus dans une sorte de réalisme enfantin, qui utilise les légendes indiennes pour donner du rythme à l’intrigue. Et je trouve justement que cela manque de rythme, cela se laisse lire – vite, mais sans que l’on s’attache à l’intrigue ni aux personnages je trouve. Le dessin, un peu plus « anguleux » que celui de Derib, est plutôt bon par contre. A emprunter en bibliothèque plus qu’à acheter je trouve. Et à réserver à un public très jeune.

16/01/2014 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

Un tout petit 3*. Popotka, que je viens de découvrir est une série BD jeunesse plutôt bien faite. Le dessin est d'excellente qualité, dans un style réaliste un peu arrondi. Sans être exceptionnel, c'est néanmoins très professionnel et ne souffre d'aucun défaut majeur. L'autre bon point de la série, c'est que les histoires sont basées sur les qualités humaines, avec des rappels de conte et légendes, renvoient à un respect global (entre personnes, vis à vis de la nature). Par contre, là où je suis vraiment tombé des nues, c'est que finalement, cela n'a pas la moindre once d'originalité et que des BD de mon enfance (je pense ici à Buddy Longway, Spirou et Fantasio par exemple) sont des lectures bien plus intéressantes. Outre le fait que là ça se lit extrêmement rapidement, c'est mièvre et sans relief. Certaines œuvres jeunesse plus que trentenaires sont plus modernes que ça. C'est une série vraiment dispensable à mes yeux.

11/01/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Tiens, une autre série pour gamin avec une morale à la fin et qui ne dure que 30 pages. Bon, dans ce genre-là c'est assez bien fait. Les histoires et les personnages manquent d'originalités, mais ce n'est pas totalement ennuyeux parce que le découpage est bien fait et que contrairement à 'Octave', Chauvel varie ses histoires. Je trouve que les meilleurs parties sont les contes amérindiens que se racontent les personnages. Je trouve que le dessin est bien mieux (surtout au niveau du couleur) et je trouve que ses contes sont imaginatifs et intelligents même s'ils sont au final simpliste. J'aurais bien aimé que la série ne soit qu'une suite de contes de ce niveau.

20/01/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Popotka est une sympathique série jeunesse, relativement fraiche dans son ton même si pas forcément très originale. Elle met en scène un petit groupe de quatre enfants sioux qui vivent de petites aventures autour de leur village, qu'il s'agisse de jeux enfantins ou de participation à la vie de leurs parents. Chaque histoire est ponctuée par un conte raconté par la sorcier du village, conte en lien avec leurs situations et mettant en scène un personnage de l'imaginaire sioux. Même si les récits sont sans grande surprise, ils se lisent bien et le ton est juste, aussi appréciable pour un adulte que pour un enfant. Ils font à chaque fois lieu d'une leçon de morale simple mais pleine de bon sens. Le dessin est plutôt épuré mais agréable. J'ai apprécié notamment la colorisation spécifique liée aux contes d'Iktomi dans les tomes les plus récents. Les tomes se lisent cependant un peu vite, le premier d'entre eux étant le plus succinct dans son contenu. C'est le principal reproche que je ferais à cette série qui, hormis cela, m'a bien plu.

25/02/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Les aventures d'un jeune indien dont chaque tome nous délivre une bonne leçon de morale. Destiné uniquement au moins de 10 ans (à moins de conserver une âme d'enfant). Cela sera pour les parents très agréable de leur conter ces récits divertissants et abordables au pied du lit juste avant le coucher. Le graphisme est d'ailleurs très agréable. Ces histoires humanistes et écologiques proches de la nature ne dépassent de toute façon pas la trentaine de page. C'est presque un récit initiatique aux valeurs universelles pour tous les enfants du monde. La mondialisation dans l'univers de la bd.

05/01/2008 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

j'etais curieux de lire ce que pouvait faire Chauvel pour les enfants, lui qui nous a habitué à des thrillers biens noirs... Popotka ne ressemble pas à Yakari, c'est deja un bon point :) en fait, le probleme que j'ai rencontré est que je ne pensais pas que j'allais lire une bd destinée à un public si jeune ! là, le public visé doit etre de 7 ou 8 ans, pas beaucoup plus. En temps normal, j'aime bien les BDs pour enfants, quand elle sont bien faites, mais là, je bloque un peu, c'est trop jeune. Ceci dit, je peux qd meme dire que c'est une bonne bd pour les 7 ou 8 ans. Les histoires se lisent agreablement (meme si c'est un peu fade parfois, un peu naïf) et le dessin et les couleurs sont plutot réussis. Très bien pour les enfants quoi.

27/01/2003 (modifier)
Par Cedricval
Note: 4/5

On connaît tous l'histoire de " L'arroseur arrosé ", l'eau qui ne sort plus du tuyau et le jardinier qui, tant bien que mal, essaie de cerner le problème, se retrouve sans crier gare avec le visage trempé. Nous sommes tous animés par un esprit de vengeance, aussi quand le jardinier arrose son farceur on ne peut que s'écrier " tel est pris qui croyait prendre ". C'est sur ce point que l'histoire de Popotka le petit sioux se base. C'est donc avec beaucoup d'assurances que les auteurs, Chauvel et Simon, entament ce récit frais et convivial que le lecteur cernera sans aucunes difficultés. A lui par la suite de méditer dessus, de l'analyser et de l'interpréter et pourquoi pas d'en tirer les leçons ? Enfin, outre ces points importants, il ne faut pas délaisser l'univers graphique de l'album. Fred Simon est bien loin de " Poisson Clown ", il nous offre ici un dessin plus souple au trait épuré. De plus, grâce aux couleurs (également de Simon), on découvre avec une certaine sensibilité des décors vertigineux, pleins de grâces et de beautés. Quant à Chauvel il nous prouve qu'il a plus d'un scénario dans son sac ! Bien loin de ses écrits traditionnels, ce scénariste prolifique semble vouloir prendre un peu de recul et ainsi s'offrir un " bol d'air frais " et cela, pour notre plus grand plaisir !

06/06/2002 (modifier)