Tony Chu Détective Cannibale (Chew)

Note: 3.47/5
(3.47/5 pour 19 avis)

Will Eisner Award 2010 : Best New Series Will Eisner Award 2011 : Best Continuing Series L'inspecteur Tony Chu possède un don pour le moins étrange : il est cibopathe. Cela signifie qu'il est capable de retracer psychiquement la nature, l'origine, l'histoire, et même les émotions, de tout ce qu'il mange. Ce qui ne l'empêche pas d'être aussi un policier tout à fait respectable... lorsqu'il ne goûte pas à la victime d'un meurtre afin de découvrir l'identité du coupable et ses motifs.


Cannibalisme Image Comics Les mediums Will Eisner Awards

L'inspecteur Tony Chu possède un don pour le moins étrange : il est cibopathe. Cela signifie qu'il est capable de retracer psychiquement la nature, l'origine, l'histoire, et même les émotions, de tout ce qu'il mange. Ce qui ne l'empêche pas d'être aussi un policier tout à fait respectable... lorsqu'il ne goûte pas à la victime d'un meurtre afin de découvrir l'identité du coupable et ses motifs.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Septembre 2010
Statut histoire Série terminée 12 tomes parus
Couverture de la série Tony Chu Détective Cannibale
Les notes (19)
Cliquez pour lire les avis

10/09/2010 | Miranda
Modifier


Par Ju
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ju

Voilà un comics qui m'aura franchement fait beaucoup, mais alors beaucoup délirer. Tony Chu est un cibopathe qui peut, rien qu'en mangeant un aliment, tout savoir sur celui-ci (la façon dont il a été produit, ou tué si c'est un animal ou ...autre chose de vivant). Ses pouvoirs seront extrêmement utiles pour contrecarrer les plans de divers personnages ayant eux aussi différents pouvoirs en lien avec la nourriture. Ah, et la population mondiale a été drastiquement réduite par une (soi-disant?) épidémie de grippe aviaire. Interdiction donc totale de manger du poulet. Vous l'aurez compris, on est ici dans du bon gros délire. Les auteurs s'amusent et ça se sent. On note de très belles réussites, notamment au niveau des personnages (mention spéciale pour la partenaire de la fille de Chu et les doubles pages de Poyo). Au fil des albums, la série devient cependant un peu plus sombre, et l'équilibre entre humour et drame est plutôt bien trouvé. Le dessin, quant à lui, sert très bien le scénario barré. Dans les bd d'humour, ce qui est le plus important selon moi, ce sont les trombines des personnages. Et Rob Guillory croque ses protagonistes de façon tordante et très nette, leurs expressions sont vraiment très drôles. Les scènes d'action sont également très bien rendues. Bref, du très bon boulot. "Tony Chu Détective Cannibale" n'échappe tout de même pas à certains petits défauts, le plus prégnant étant la caricature des personnages : Tony est de plus en plus déprimant au fil de la série quand Colby devient un peu agaçant, étant sans cesse de moins en moins responsable par opposition à Tony. Mais dans une bd où l'humour repose beaucoup sur l'exagération, difficile d'y échapper. Et à ce titre, on peut reconnaitre le mérite aux auteurs d'avoir tout de même réussi à garer un certain aspect dramatique (la mort est assez présente). De plus, au bout de 12 albums, il était temps que ça se finisse. J'étais moins captivé à la fin, et la conclusion est arrivée, à mon avis, au bon moment ; il n'aurait en tous les cas pas fallu attendre encore. Cela est encore dû au type d'humour : au bout de 12 albums, ça devient un peu lourd. Mais c'est génial quand on ne tire pas trop sur la corde, et c'est le cas in extremis ici. Tony Chu s'est arrêté au bon moment, quand je me commençais à me demander si, en définitive, ce n'était pas en train de devenir plus "pas mal" que "franchement bien". Mais non, Tony Chu Détective Cannibale est bien un petit bijou d'humour que je recommande à tous.

04/04/2019 (modifier)
Par Loupgris
Note: 3/5

J’ai découvert cette série à la bibliothèque où le concept m’a paru original et intéressant. Le héros, Tony Chu, est « cibopathe » : cela signifie qu'il est en mesure de retracer l'histoire des aliments qu'il mange. Sachant que Tony exerce le métier de policier, cela ouvre des perspectives « alléchantes ». Ceci se confirme dans les deux premiers tomes qui sont très bons, le récit est bien mené, l’humour fonctionne très bien et on se dit qu’on ne va pas être loin de la série culte. J’ai vite enchainé sur le troisième tome et là j’ai trouvé que l’on s’éloignait de la trame principale et pas forcément dans le bon sens. Cela se confirme dans les trois tomes suivants. De nouveaux personnages sont introduits (gentils, méchants, …) sans trop toujours savoir ce qu’ils font là et pourquoi. L’humour devient aussi un peu lourd. Je m’arrêterai après le tome 6 où cela se transforme plus en une série de mini-histoires plus très drôles et où la trame de fond n’avance plus trop. Pour ce qui est du dessin, il est en revanche très bon, il colle parfaitement au ton et à l’univers de la série. Il est de qualité constante sur tous les tomes, ce qui est très appréciable. Donc en résumé, un concept intéressant, bien mis en forme, qui démarre très bien mais qui se perd un peu au fil des tomes.

04/04/2019 (modifier)
Par bab
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur bab

Je commencerais simplement en remerciant Paco dont la critique de cette BD m’a donné envie de la lire. Cette série est simplement énorme. Les auteurs sont à mon avis complètement barrés pour imaginer un truc pareil, mais j’y adhère sans mesure. On sent que les auteurs sont vraiment relâchés dans ce qu’ils font, le rythme du récit colle parfaitement aux aventures de ce détective cibopathe. Ces dernières sont servies par un trait dynamique et des dessins riches en détails. A ce sujet, la version française est bien faite avec un vrai travail sur la qualité des traductions. Côté scénario, pas évident d’en parler sans trop en dire, car découvrir cet univers fait partie des plaisirs de la lecture. Mais les « épisodes » s’enchainent sans baisse de rythme et chaque tome de l’édition française nous laisse dans l’impatience de lire la suite. Et les auteurs semblent ne rien se refuser. A découvrir. Mise à jour après la lecture des 12 tomes de la série : Je me tate à aller jusqu'à culte, mais on est au moins à 4,5/5. Peut être quelques légers essoufflements à noter de temps en temps, mais l'ensemble reste quand même puissamment génial. Sans rien spoiler, la conclusion est sans concession et montre toute la détermination des auteurs à mener leur barque où ils le souhaitaient. Le dessin reste riche et plein de détails tout le long de la série. On voit apparaître de-ci de-là (pas facile à placer celui là!) des privates jokes assez ouvertes pour être comprises par le lecteur. Du ton très léger du début, on suit l'histoire petit à petit vers un univers un peu plus sombre. Les personnages s'étoffent au fur et à mesure que l'histoire avance de façon construite, leurs relations gagnent en profondeur. On n'est pas dans de la bande dessinée hautement psychologique, mais l'ensemble reste cohérent du début à la fin. Je recommande les yeux fermés (pas facile pour lire une bd) cette série, qui manie humour et originalité avec une finesse suffisamment rare pour être notée. Mangez du poulet et lisez Tony Chu!

05/11/2012 (MAJ le 10/10/2017) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Les couvertures et l'idée de base de ce comics me laissait croire à une série assez noire, avec un héros désabusé et des situations glauques. Mais nous sommes ici plutôt dans un mélange de déconne, de fantastique et de polar. Et le ton est léger même si un peu grinçant quand même. C'est une lecture plaisante, souvent drôle, qui met en scène des personnages assez originaux et des idées qui sortent des sentiers battus. J'aime bien ces différentes capacités faisant le lien entre les pouvoirs psychiques et la bouffe. Et je trouve amusant ce cadre d'Etats-Unis où la volaille est prohibée comme peuvent l'être la drogue ou l'alcool avant elle. Sur la base de chapitres en histoires presque indépendantes se met en place une intrigue divertissante et agréable. Le dessin est lui aussi du même acabit, plein de personnalité et sympathique. Le seul reproche que je pourrais faire tient dans la longueur de la série car les idées originales du départ s'épuisent au fil des tomes et je pense que j'aurais préféré une série plus courte.

25/02/2016 (modifier)
Par Jaydee
Note: 3/5

Voilà une Bd qui avait commencé sur les chapeaux de roues. Primée à de nombreuses reprises aux Eisner Awards, la série était reconnue comme faisant partie des plus prometteuses de ce début de décennie. Il faut dire que les premiers tomes sont jouissifs, avec au programme des personnages déjantés, un univers loufoque et un humour noir et crade particulièrement efficace. J'ai énormément apprécié la narration innovante et le dynamisme des premiers tomes. Les tomes suivants (à partir du 5 environ) sont quant à eux bien plus décevants. Là où la série m'avait initialement ravi par son inventivité, les tomes récents sont archi conformistes, voire bâclés. On a l'impression que les auteurs ont compris la recette de leur succès et le déclinent à l'infini. C'est malheureusement au détriment de la cohérence de la série. Je suis vraiment ennuyé, lassé voire insensible aux nouveaux enjeux que rencontrent les protagonistes. Les dessins sont quant à eux corrects mais pas que quoi me faire sauter au mur. Bref une série très prometteuse qui s'est avérée décevante.

01/02/2016 (modifier)

A ma grande surprise je n'ai pas du tout accroché à cette série qui me faisait pourtant envie depuis longtemps. Je n'ai pas apprécié le caractère trop loufoque du scénario, pas sérieux, et un certain air de déjà vu avec le fameux "petit bleu" haï par son patron mais bien couvé par un "grand frère"... Pour moi, les graphismes ne sont pas en reste, avec ces dessins criards aux traits torturés, les couleurs parfois nauséabondes, et j'ai parfois trouvé que les polices utilisées dans les phylactères donnaient là aussi un sentiment enfantin et pas sérieux. J'ai également ressenti un profond ennui à la lecture des dialogues, aucune émotion ne se déclenche en moi à la lecture de cette BD, surtout que j'ai envie de mettre des claques à notre Tony Chu un peu mollasson. Mon premier essai n'a même pas abouti au bout de l'album. Evidemment, aucune envie d'aller feuilleter la suite. Tout simplement pas pour moi.... (297)

06/06/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Hop là que c'est bon! Mais alors vraiment bon! Ce détective qui en ingérant les aliments arrive à voir des choses, il fallait avoir l'idée, et avouons le le bougre voit des trucs carrément déjantés et qui nous procurent le plus grand des plaisirs. Voilà une série enlevée, joyeuse malgré les thèmes qu'elle aborde, ben oui c'est pas forcément gai parce qu'il y a des cadavres à la clés mais tout ça est amené avec tellement d'humour qu'on s'y laisse prendre avec grand plaisir. Au début j'avais un peu peur, comment diable les histoires allaient elles pouvoir se renouveler. Ben si et plus ça avance plus je me régale, même que si ça continue je vais sans doute augmenter ma note. Le dessin est super dynamique avec une colorisation que j'aime bien; cette série est incontournable! Allez y!!!

07/03/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Little Miss Giggles

Ames sensibles s'abstenir. Si vous vous sentez mal à la vue du sang, si les aliments bizarres et pas toujours très frais vous donnent la nausée, cette BD n'est pas faite pour vous. Et c'est bien dommage car vous allez louper un petit bijou d'humour ! L'histoire est très originale et je pense que le scénariste doit avoir un sérieux problème pour imaginer des situations et des personnages aussi déjantés. Le scénario est truffé d'humour (plus certains volumes que d'autres). Le dessin est clair, bien fait, rien à redire. Il fourmille de détails et n'hésitez pas à même lire les publicités et les titres des articles de presse collés sur les murs des décors. Vivement le volume suivant ! -------------------------------------------------- Après lecture du tome 5, ma note reste la même. Rien à redire, le dessin est toujours aussi expressif, plein de détails. Le scénario recèle encore quelques petites perles ce qui fait que la lecture est toujours aussi agréable et amusante. A quand le tome 6 ?

30/11/2012 (MAJ le 25/02/2013) (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Un gentil petit polar qui flirte avec le fantastique, avec un postulat de départ très original mais qui reste trop soft à mon goût. Tony Chu inspecteur de police a un don particulier, il est capable de tout savoir sur une personne rien qu’en goûtant à son cadavre ou ses fluides, et l’originalité est appuyée par le fait qu’on se retrouve dans une société où la viande est devenu le premier produit de contrebande. Ce que je reproche principalement c’est que ce n’est ni vraiment humoristique ni vraiment sérieux ; soit il aurait fallu vraiment beaucoup plus d’humour, soit un scénario réaliste nettement plus noir et plus flippant. Cela dit le résultat est agréable et distrayant à lire, de plus l’enquête va crescendo, ce qui à la fin de ce premier tome donne vraiment envie de connaître la suite. Par ailleurs la lecture est assez longue, il y a pas mal de planches, c’est assez bavard et très fluide à lire. Graphiquement j'adore, j’ai cru reconnaître le style de Humberto Ramos auteur de Révélations, mais en fait non, c’est Rob Guillory, dont le style est très proche, au point que j'ai confondu les deux auteurs. Le découpage n’est pas spécialement original en dehors de quelques cases qui sortent du lot. Les couleurs sont bien choisies, douces mais pas délavées, un vrai plaisir pour les yeux. Tome 2 Ce second tome est de qualité égale ou supérieure au premier, aussi pour le dessin que pour le scénario. L'humour y est un peu plus appuyé, surtout en début d'histoire, par la suite il se délite un peu mais reste plus présent que dans le premier opus. L'histoire avance bien et est de plus en plus intéressante. Je passe ma note de 3 à 4 étoiles. Tomes 3 et 4 La qualité graphique est toujours au rendez-vous, par contre le scénario du troisième tome m'a laissée quelque peu indifférente, ainsi que le quatrième que je me suis contentée de survoler. J'ai trouvé ces histoires plus classiques et surtout l'humour moins présent, à moins que l'originalité du début de la série ne me fasse plus grand d'effet. Je ne lirai pas la suite, mais globalement j'estime que cette série est largement correcte, d'où mon 3/5 sans option d'achat, ce qui me paraît être un bon compromis.

10/09/2010 (MAJ le 20/02/2013) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série que j'ai trouvé sympathique et je n'ai même pas trouvé l'idée de départ dégueulasse ! Au contraire, je trouve le pouvoir du personnage principal original et bien utilisé. Les histoires sont pas mal et le point fort est sans aucun doute son humour délirant qui créé des situations hilarantes. J'aime aussi les deux personnages principaux dont la relation est à la fois drôle et dynamique. Il manque juste un petit quelque chose pour que je trouve cela extraordinaire. Pour ce qui est du dessin, je l'aime bien et ce n'est pas tous les jours que je dis cela pour un comics books américain récent.

24/12/2012 (modifier)