Fanch Karadec

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

L'histoire d'un enquêteur Breton malgré lui, se retrouvant "embarqué" dans des aventures ayant toutes un lien fort avec sa Bretagne natale.


Bretagne

L’idée de départ revient à Régis Loisel et à Jean-Charles Kraehn. Cette idée c’est celle d’un enquêteur Breton, Fanch Karadec, qui, passé la soixantaine, retraité de l’éducation nationale, va se retrouver au centre d’aventures ayant pour trame des légendes de nos régions. Sa première aventure se déroule donc en Bretagne, plus précisément dans le « Trégor, Côte de granit rose ». Le mystère de Saint-Yves démarre le cycle des aventures de ce héros bon teint, chaleureux, fidèle en amitiés et en amour. Il coule des jours heureux à Paimpol partagé entre ses copains, ses parties de pêche et … Soizig... Sa curiosité et le hasard le conduisent à se mêler de choses dont il ne devrait peut-être pas. Le vol de la statue de Saint Yves est un premier événement, auquel il ne prête pas spécialement attention... Mais quand, quelques jours plus tard, un de ses anciens élèves est retrouvé crucifié à la roue d’une charrette, ça le met dans tous ses états, et il se dit que des choses étranges se passent près de chez lui. Et quand en plus, il reçoit un courrier de la part du mort, c’est le branle-bas de combat ! Aidé par ses potes Serge et René, sa soeur Léna et son fils Gérald il va résoudre ces premiers mystères. Au-delà de son enquête, notre héros, nous emmène visiter une Bretagne authentique, au détour d’une ballade en mer, d’un fest-noz ou d'une visite chez le rebouteux.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Juillet 2010
Statut histoire Une histoire par tome 4 tomes parus
Couverture de la série Fanch Karadec
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

24/07/2010 | EXORDE
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Pas mal mais vraiment sans plus. Attention c'est pas le truc le plus nul du monde mais disons, et ce n'est pas leur faire injures, que c'est digne d'une série policière de TF1 du dimanche après midi quand il fait pas beau, plus de bois à mettre dans la cheminée, bon puis c'était ça ou une visite à la belle mère, alors excusez du peu mais Fanch Karadec n'est pas pire que certaines bandes que nous vîmes passer par ici. Enquêtes pépères donc, rythmées par quelques très légers rebondissements et l'on s'achemine tranquillement vers une fin honorable. Le dessin est assez particulier tout en trait assez épais, certaines cases du coup ressemblent à du coloriage. Pas d'achat conseillé mais en emprunt ça peut le faire. Ne vous fiez pas à Fanch pour découvrir la Bretagne!!

21/03/2016 (MAJ le 21/03/2016) (modifier)

Quel dommage, ça part plutôt pas mal, et la lecture devient catastrophique sur la fin... J'ai trouvé les allusions à la culture Bretonne trop présentes, lourdes, et forcées, comme si, en Bretagne, région qui pourtant tient une bonne place dans mon coeur, tout le monde s'appelait Gwenn, Loïc, Soizig, bouffait des crêpes, et jouait du fifre et du biniou tous les soirs ! J'aurais préféré que les références à la culture celtique soient mieux distillées... Graphiquement, on a un style crayonné très marqué, très appuyé, avec de belles couleurs. Etrangement je trouve les dessins individuellement pas mal, mais les coups de crayon m'ont laissé une amère sensation de brouillon. S'il n'y avait que ces défauts...à la moitié de l'album, je commençais à trouver cette enquête étrangement fluide et facile, comme si aucun obstacle digne de ce nom ne se mettait en travers de notre pourtant sympathique retraité. Au final, j'ai trouvé le dénouement pas clair du tout et un peu tiré par les cheveux. Quant à la façon dont il nous est présenté, c'est tout bonnement une catastrophe: notre bon Fanch qui raconte toutes les ficelles de cette histoire à sa Soizig sur deux pages...tout se passe en dialogues. J'ai vraiment eu l'impression que la fin était accélérée, bâclée, et qu'il y avait matière à faire deux albums, ce qui aurait peut être permis de soigner la narration. Une lecture dispensable. (184)

21/11/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Assez faiblarde cette série policière... En dépit de l'ambiance résolument bretonne (et revendiquée presque ad nauseam), je n'ai pas vraiment réussi à me plonger dedans... Il faut dire que les intrigues sont plutôt légèrement menées, qu'elles manquent vraiment de ressort. Et le fameux Fanch, qui se retrouve à enquêter sur de drôles d'affaires, est encore plus bluffant que Sherlock Holmes dans sa façon de résoudre les affaires. Mais trop, c'est trop. A côté de ça, le dessin d'Heurteau est chouette, ce côté crayonnés poussés sied bien aux récits, même si l'influence loisellienne est à mon avis trop recherchée. Ce n'est pas franchement mauvais, juste médiocre, malgré un dessin très agréable.

18/08/2012 (modifier)
Par jld
Note: 3/5

Pour avoir lu cet album hier soir, je suis exactement du même avis que le post précédent. Une gentille intrigue avec des personnages assez attachants mais une accumulation de clichés qui alourdit considérablement la lecture et peut irriter les lecteurs bretons. Dessins sympas qui rappellent quelque peu ceux de Magasin général. Achat pas forcément nécessaire.

27/08/2010 (modifier)
Par ben
Note: 3/5

Achat conseillé pour celui qui recherche "l'exotisme breton". Ayant la chance de vivre sur le littoral nord breton, comme le héros, j'ai retrouvé toute l'ambiance BZH avec cependant un petit excès de clichés (il n'y a pas que des fanch, katell, chouchenn, fest noz chez nous !). L'intrigue est quelque peu insipide, un polar trop poli... mais bon ça se laisse lire. Les dessins sont fort agréables (patte incontestable de Loisel).

24/08/2010 (modifier)
Par EXORDE
Note: 4/5

Les couleurs nous mettent tout de suite dans l'ambiance... Une Ambiance Bretonne, bien sûr... De la chaleur, du soleil, mais aussi bien évidemment, de la pluie. Le dessin est magnifique, original même, et les personnages principaux ont tous des "gueules" auxquelles ont s'attache rapidement. Le démarrage de l'histoire reste un peu long, et on attend avec impatience que l'intrigue se mette en place. Mais c'est aussi le prétexte à de superbes planches, où l'on se laisse emporter dans cette atmosphère champêtre, bucolique, maritime, en un mot, bretonne. Où l'on comprend et où l'on s'attache à ce héros, tranquille, cool, qui n'est pas préparé à vivre des aventures risquées. Pourtant son air malicieux et son cœur encore jeune (n'est-il pas amoureux de Soizig ???) vont le pousser à résoudre un mystère peu banal au prix de quelques dangers. Vraiment un premier album réussi...

24/07/2010 (modifier)