Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Les chroniques jeux vidéo / The Walking Dead : Saison 2

Après une première saison de Walking Dead marquante, Telltale Games nous propose une suite directe dans laquelle le joueur prend en main la destinée de Clémentine. Émotions garanties !


La boîte de la version PS4
Disponible sur PC, Mac, Switch, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, Ouya, PS Vita, iOS et Android.

Une formule identique

L’histoire débute environ 20 mois après la fin de la première saison, et vous met dans la peau de Clémentine, accompagnée de Christa et Omid. Les évènements dégénèrent rapidement, et Clémentine se retrouve embarquée dans un tourbillon de violence assez inouï. Après quelques heures de jeu un personnage clé de la première saison fait un retour surprise, et devient un élément central des conflits internes de votre groupe. Le studio « Telltale Games » n’a pas pris de risques avec cette suite, et réapplique exactement la même formule, à savoir une expérience épisodique et principalement narrative, ponctuée de moments clés où vous devrez faire des choix difficiles en un temps limité : défendre tel ou tel personnage, décider d’une certaine marche à suivre pour résoudre une situation de crise, et parfois sauver des vies... ou pas. A noter une fonctionnalité intéressante : le jeu tente de localiser votre fichier de sauvegardes de la première saison pour importer vos données. Les choix effectués précédemment auront donc une incidence sur cette nouvelle aventure. Je n’ai toutefois pas pu profiter de la chose, ayant joué à la saison 1 sur PS3 et à la saison 2 sur Switch (le jeu se charge alors de générer des choix aléatoires).

Mon avis

[Vidéo] The Walking Dead Season 2 PS3 Trailer (VO)
[Vidéo] The Walking Dead Season 2 PS3 Trailer (VO)
Les critiques étaient assez partagées lors de la sortie de cette seconde saison. L’attente était peut-être trop grande. L’aventure contient certes quelques passages un peu mous, et le fait que les autres protagonistes demandent sans arrêt l’avis du joueur est peut-être moins crédible quand on contrôle une gamine de 9 ans. Mais pour moi, la mayonnaise a pris. Les différents chapitres m’ont scotché, certaines scènes m’ont marqué à vie (Sarah dans la caravane), et je suis en train de m’attacher au personnage de Clémentine comme jamais auparavant dans un jeu vidéo. Quel délice, mais aussi quelle torture de la voir grandir trop vite et souffrir des conséquences de nos choix souvent maladroits et parfois catastrophiques. Une chose m’a particulièrement marqué dans cette saison : le côté inexorable de nos erreurs. Le fait que, comme dans la vraie vie, il soit impossible de faire marche arrière quand on prend une décision qui cause la mort d’un autre personnage. Impossible de recharger une sauvegarde pour tenter de changer le destin. Il faut aller de l’avant, faire face au regard des autres, à leurs accusations parfois cruelles. Un immanquable pour les amateurs de Walking Dead. Je jouerai bien entendu à la saison 3. Verdict : Note : 4/5

Comment y jouer aujourd'hui ?

J’ai joué sur Nintendo Switch, avec un Pro Controller et un casque Bluetooth pour profiter de l’ambiance stressante !
J’ai joué sur Nintendo Switch avec un Pro Controller.

Le jeu, composé de 5 épisodes, est disponible sur de nombreux systèmes : Windows, Mac OS X, Nintendo Switch, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, Ouya, PlayStation Vita, iOS et Android. A vous donc de choisir la version qui vous convient.

J’ai personnellement joué sur Switch. La réalisation est satisfaisante, et la jouabilité parfaite (je trouve que les manettes de consoles fonctionnent mieux que la souris sur les scènes QTE). Les consoles plus puissantes (PS4 et Xbox One) proposent bien entendu des graphismes un peu plus léchés, mais ce n’est pas flagrant. Enfin, si possible, jouez sur la même console que pour la saison 1, vos choix précédents pouvant être importés dans cette saison 2 !

N’hésitez pas à me faire part de vos questions et de vos avis sur le forum.

Les liens utiles

Les images

Reportage réalisé le 14/07/2022, par Alix.