Les chroniques jeux vidéo / The Walking Dead (saison 1)

Sortie au plus fort du phénomène « The Walking Dead », l’adaptation en jeu vidéo, véritable succès commercial mais aussi critique, a propulsé le petit studio « Telltale Games » sur le devant de la scène vidéoludique… retour sur un jeu pas comme les autres.


Boîte du jeu PS3
Jeu disponible sur Android, iOS, Kindle Fire HDX, Microsoft Windows, Mac OS X, Linux, Ouya, PlayStation 3, PlayStation Vita, Xbox 360, PlayStation 4, Xbox One, et Nintendo Switch.

La BD, la série télé… et le jeu vidéo

Fondé par d’anciens employés de LucasArts, le studio « Telltale Games » s’est tout naturellement spécialisé en jeux d’aventure, souvent adaptés de licences connues : autres jeux vidéo (Monkey Island, Sam and Max), cinéma et télévision (Wallace and Gromit, Game of Thrones, Retour vers le futur et bien d’autres) mais aussi BD et comics, pour notre plus grand plaisir. Le coup de maître se produisit en 2011 avec la signature d’un accord lucratif avec « Warner Bros. Interactive Entertainment » pour l’acquisition des droits de Fables (dont nous reparlerons) et surtout de Walking Dead. L’équipe se met immédiatement au travail, et fort de ses années d’expérience propose un concept vraiment original. Le jeu se présente comme une série télévisée : saisons, épisodes (avec les petits résumés introductifs « previously on The Walking Dead »), mise en scène cinématique, et surtout gameplay innovateur pour l’époque. Le jeu propose une expérience narrative « modifiable » par les choix du joueur, avec beaucoup de scènes cinématiques, beaucoup de dialogues (interactifs), et assez peu d’éléments traditionnels (quelques scènes d’action QTE, un peu de points and click et d’exploration).

Une histoire inédite vraiment prenante

« The Walking Dead », le jeu vidéo, est donc avant tout une histoire, totalement inédite et écrite pour ce medium… et les scénaristes de Telltale ont clairement du talent à revendre (Robert Kirkman leur a d’ailleurs laissé une liberté presque totale - seule demande : ne pas parler de Rick). L’histoire se situe tout au début de l’épidémie : « Jouez Lee Everett, un criminel, qui se voit offrir une seconde chance dans la vie, dans un monde dévasté par les morts-vivants. Avec des cadavres qui reviennent à la vie et des survivants qui ne reculent devant rien pour rester saufs, protéger une fillette orpheline nommée Clémentine pourrait lui offrir sa rédemption, dans un monde voué au chaos. » (source : Steam) La force du jeu ? Vous devrez constamment prendre des décisions difficiles (les autres protagonistes se tournent souvent vers vous pour résoudre des conflits internes ou décider de la marche à suivre). Vos choix dans les dialogues et les scènes d’action ont un impact direct sur la suite des évènements, parfois minime (un personnage vous aimera plus ou moins), parfois majeur (la mort d’un personnage clé – les auteurs n’hésitant pas à faire tomber le couperet quand on s’y attend le moins). Certains choix sont vraiment difficiles et marquants, et effectués sous contraintes de temps. Les décisions sont donc souvent prises « à chaud », et le joueur se retrouve le premier surpris (« putain, pourquoi j’ai choisi de sauver la nana et pas le gosse ? c’est quoi mon problème ? »). Chaque chapitre se termine sur un écran de statistiques qui compare vos choix à ceux des autres joueurs… vraiment intéressant au niveau psychologique (« putain, seulement 15% des joueurs ont sauvé la nana et pas le gosse, C’EST QUOI MON PROBLEME ?! »)
[Vidéo] The Walking Dead: Episode 1 Launch Trailer (VO)
[Vidéo] The Walking Dead: Episode 1 Launch Trailer (VO)

Mon avis

Ce genre de jeu vidéo avec peu de gameplay et beaucoup de narration n’est généralement pas ma tasse de thé… mais je suis pourtant complètement conquis. « The Walking Dead » représente clairement la culmination d’années de raffinement de la formule « jeu d’aventure selon Telltale », après de nombreux coups d’essai plus ou moins fructueux. L’expérience est certes très narrative, mais offre suffisamment d’engagement pour qu’on se sente complétement investi, et affecté par les évènements souvent traumatisants. Voir un personnage disparaître soudainement dans la série télé est déjà difficile… mais en être responsable ajoute vraiment une dimension propre au medium interactif qu’est le jeu vidéo. L’histoire est intéressante et remarquablement écrite, et les personnages bien développés. La relation entre Lee et Clémentine est bien entendu centrale, et se développe différemment selon vos choix, votre façon de lui parler, de lui expliquer certaines de vos décisions, de la rassurer (ou pas). Notez qu’au même titre que le comics et la série télé, le jeu est à réserver à un public adulte : il est très violent, très gore, contient énormément de jurons, et de manière générale propose des thèmes vraiment déprimants (sur la nature humaine en situation de crise). La tension émotionnelle monte graduellement, et m’a personnellement pris à la gorge à partir du troisième épisode. La fin, elle, m’a bouleversé, tout simplement (attention aux spoilers sur le web – ne lisez pas la page Wikipédia !)
[Vidéo] The Walking Dead: The Game - Episode 2
[Vidéo] The Walking Dead: The Game - Episode 2 "Starving for Help" Trailer (VO)
La réalisation est correcte. Le moteur graphique « fait maison » n’était déjà pas révolutionnaire en 2012, et fait un peu vieillot de nos jours (ça se remarque surtout sur les textures et les expressions des visages, un peu sur-jouées), mais rien qui vienne gâcher l’expérience. La bande son est discrète mais réussie, et le doublage est parfait. « The Walking Dead » est à mon humble avis indispensable pour les fans du comics et de la série télé. Je jouerai très certainement à la saison 2 ! Verdict : Note : 5/5

Comment y jouer aujourd'hui ?

[Vidéo] The Walking Dead: Episode 3 - Long Road Ahead Story Trailer (VO)
[Vidéo] The Walking Dead: Episode 3 - Long Road Ahead Story Trailer (VO)

Le jeu est sorti sur une flopée impressionnante de systèmes en tout genre… voyez plutôt : Android, iOS, Kindle Fire HDX, Microsoft Windows, Mac OS X, Linux, Ouya (!), PlayStation 3, PlayStation Vita, Xbox 360, PlayStation 4, Xbox One, and Nintendo Switch. Il y a donc de fortes chances pour que vous soyez en mesure de le faire tourner aujourd’hui. Si possible je conseille bien évidemment les consoles plus récentes et donc plus puissantes (PS4 et Xbox One en tête). J’y ai personnellement joué sur PS3, et la jouabilité à la manette était agréable (je ne sais pas ce que cela donne à la souris ou sur écran tactile).

Notez aussi que vous pouvez acheter la saison entière, ou chaque épisode séparément… il est donc peu onéreux de tester le premier épisode, pour voir si ça vous plait. Notez enfin que l’épisode bonus intitulé « 400 days » est peu marquant et selon moi très dispensable.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions et de vos avis sur le forum !

Les liens utiles

Les images

Reportage réalisé le 27/11/2020, par Alix.