Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les forums / Sarkoshow au Sarkoland

Par Maître Méchant Le 20/01/2008 - 23:35 (Modifier)

Message supprimé sur demande du posteur.


Par zeb, Spooguin Lapiste Le 18/01/2008 - 23:13 (Modifier)

3 pages et seulement 3 participants au sondage... Sourire J'ai dit une bêtise (au moins une) dans ma litanie de lieux communs: le démantèlement du code du travail, c'est pas par notre président (enfin, pas que lui), vu que les ordonnances ratifiées récemment par le parlement remontent à mars dernier, donc, pas sous son mandat... que voulez-vous, on est tellement habitué à le voir partout, depuis si longtemps. Hô-Behnit, si t'as de bonnes lectures ("nombre d'articles de fond critiques sur la politique du gouvernement"), je suis preneur. C'est la plaie, faut faire le tri de ce qu'on lit, tenter de tout recouper, et c'est usant et bientôt j'aurai plus le temps: si je pouvais trouver des sources sympas (droite, gauche, m'en fous) qui me mâchent le travail et à qui on peut faire confiance... (Politis est payant, pareil pour le Monde DiploPleure).


Par Ottonegger Le 18/01/2008 - 20:13 (Modifier)

je suis au regrés de penser que, dans les voix prises par sarkosy à lepen, il y a énormement de voix que lepen avait piquées à l'extrème gauche, les vrais lepenistes lui sont resté fidèles. Penser que sarkozy a pris des voix "édition originale" à lepen n'est pas juste. Le plus grave c'est que ce qoit une personne de droite qui récupère les brebis perdues de la gauche et de l'extrème gauche qui ne se reconnaissaient plus dans leurs partis. Pour finir sarkozy n'a jamais parler de mettre l'armée en permanence dans les bnalieux, de rendre responsables des enfants en primaire ... mais bien la madone des sondages, la présidente du chabichou, la drolesse des médias, la ségogobobo. Bref la personnalité politique la plus à droite en France au cours des dernières élections présidentielles n'était pas forcément celui que l'on croit.


Par Hô-Behnit Le 18/01/2008 - 18:37 (Modifier)

En fait je ne suis pas en capacite de regarder les JT francais, maintenant ce que tu me decris la, ne m'etonne pas. Cette complaisance avec le pouvoir personnellement je l'ai toujours constate dans ce type de media. Alors oui Chirac a ete qq peu bouscule lors d'interview, en meme temps c'etait essentiellement a la fin de son deuxieme mandat lorsque tout le monde le savait fini et ou toutes ses "affaires" remontaient inexorablement a la surface. A voir quel traitement aura droit Sarko a la fin de son mandat (ou a la fin de son second mandat Clin d ). Sinon, un exemple un peu bebete mais qui me parait tout de meme revelateur... Le fameux jour, ou Sarko a fais allusion a France Television lors de sa conference de presse, j'etais en France et je me suis retrouve devant le 20h de Fr2. Resultat, premier ou second reportage, une enquete sur le pouvoir d'achat des francais qui n'augmente pas, temoignage d'une caissiere qui esperait TANT de Nicolas Sarkozy mais qui expliquait qu'en 6 mois son salaire n'avait pas augmente, que sa vie restait la meme et qu'elle etait decue de la politique du president. Je me suis dis : "Tiens ils n'ont pas apprecie les propos du President chez Fr2 et ils lui font comprendre" Donc, la question qui se pose aussi (ce n'est evidemment pas la seule) c'est l'integrite des journalistes qui peuvent, la preuve en est, se montrer critique meme sur un grand media. "Non, sérieux, il y a apparement un vrai problème... il y a des analyses et des observations qui se disent dans les journaux télévisés étrangers (en Belgique notament) qu'on n'entend plus du tout sur les télé françaises... " Encore une fois je ne me souviens pas d'avoir vu un travail journalistique de grande qualite sur Fr2 ou Tf1 (en meme temps traiter l'information en 30 minutes ca aide pas). Cependant je pense qu'il existe de tres bonnes emissions ou l'on offre une reelle reflexion (je pense a C dans l'air sur Fr5, l'emission de Taddei sur Fr3, et de nombreux debats que l'on peut voir sur certaines chaines publiques ou du cable). Qui veut, trouve facilement de quoi se renseigner meme sur les chaines francaises, ce n'est p-e pas suffisant mais bon.


Par ArzaK Le 18/01/2008 - 17:53 (Modifier)

>>Hô-Behnit avait écrit: ...j'ai pu lire nombre d'article de fond critique sur la politique du gouvernement. C'est pour cela que je ne pense pas (c'est une opinion personnelle et j'ai le droit de me tromper) que la liberte de la Presse soit reellement en danger, ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas certains abus de la part du President, mais face a la richesse quantitative des medias je vois mal comment il pourrait avoir un controle reel et total de l'information. Ah mais... j'ai jamais dit que Sarko avait ou voulait un controle total sur l'info... bien sûr qu'il reste des organes de presse d'oposition... mais tu sais comme moi que ce n'est pas la presse, et encore moins dans la presse d'opinion qui a un réel poids sur l'opinion publique... la vraie info, non par sa qualité de traitement, mais par le nombre de gens qu'elle touche, ce sont les journaux tv, TF1 et France 2... et là, laisse-moi te le dire mais... c'est lamentable... on croirait que tous ces journalistes qu'ils soient de TF1 ou de France télévision, sont devenus de gros couillons... quand j'entends les questions à la con que Chabot et PPDA ont posés à Sarko lors d'un direct il y a trois quatre mois d'ici, c'était d'une complaissance assez incroyable... Aucune question vraiment embarassante, des tournures de phrases sans cesse complaisantes, qui suggèrent presque toujours à l'interlocuteur le meilleur moyen d'y répondre (comme si Sarko ne savait pas se débrouiller tout seul...). Non, sérieux, j'avais le souvenir que ces mêmes journalistes n'hésitaient pas à poser les questions qui dérangent à Chirac il n'y a pas si longtemps que cela... Non, sérieux, il y a apparement un vrai problème... il y a des analyses et des observations qui se disent dans les journaux télévisés étrangers (en Belgique notament) qu'on n'entend plus du tout sur les télé françaises...


Par Hô-Behnit Le 18/01/2008 - 17:43 (Modifier)

Et puis bon, ce n'est tout de meme pas un phenomene nouveau le lien entre politique et media, on ne va pas parler des annees Mitterrand et Chirac mais tous deux ont profite des largesses d'une presse tres complaisante. Les politiques et journalistes d'aujourd'hui se sont cotoyes pour beaucoup sur les bancs de Sciences PO, ils se cotoient au quotidien depuis des annees. Mon discours n'est pas de dire c'est parfait, je trouve juste hypocrite ou naif de pointer du doigt le dangereux Sarkozy.


Par Hô-Behnit Le 18/01/2008 - 17:32 (Modifier)

>>Doña Hermine avait écrit: >>>>Hô-Behnit avait écrit: >>>>La liberte de la presse n'est pas remise en cause a mon sens meme s'il est toujours bon de rester attentif. Je lis regulierement des journaux francais qui crachent litteralement sur Sarko, il y a de nombreux debats, a la tele, a la radio, ou tout le monde est en droit de s'exprimer. Honnetement je ne m'inquiete pas outre mesure. Apres le traitement de l'information dans les medias est assujetti a une ligne editoriale, et ca encore une fois ca n'a rien de nouveau, libre d'etre d'accord ou non. >> >>Tiens, lis ça Euuuh..oui, c'est gentil. Sourire Mais je n'ai jamais dis que Sarkozy ne controlait pas son image, ni l'information qui sortait sur son gouvernement. Mais simplement, il me parait y a voir en France une presse dites de "l'opposition" suffisament importante et independante pour etre en capacite de faire son travail. D'ailleurs cet article confirme, je pense, ce que j'ai dis precedemment quand a la politique spectacle de Sarkozy, tout y est pour le mieux encadrer et policer, c'est un show qu'il a prepare. A savoir tout de meme qu'en France, l'exercice qu'est la conference de presse est un fait rarissime pour un president de la republique (Qq se souvient d'une conf de presse de Chirac ou Miterrand?), il ne faut pas s'etonner de la strategie mediatique mis en place par Sarkozy il ne va pas sciemment se mettre en danger politiquement dans ce genre d'evenement. D'ailleurs, comme le signale l'article il n'y avait pas de follow up, certains journalistes etaient tout a fait au courant et ont decide de ne pas, encore une fois, s'engouffrer dans la breche mediatique ouverte par Sarkozy. Les journalistes etrangers se montrent virulents envers la politique du gouvernement Sarkozy, les journalistes francais n'en seraient pas capables? Pourtant tous n'appartiennent pas aux groupes Bolloret ou Bouygues. D'ailleurs certains font tres bien leur travail, et ne se focalisent pas uniquement sur le personnage Sarko, j'ai pu lire nombre d'article de fond critique sur la politique du gouvernement. C'est pour cela que je ne pense pas (c'est une opinion personnelle et j'ai le droit de me tromper) que la liberte de la Presse soit reellement en danger, ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas certains abus de la part du President, mais face a la richesse quantitative des medias je vois mal comment il pourrait avoir un controle reel et total de l'information.


Par Doña Hermine Le 18/01/2008 - 16:28 (Modifier)

>>Hô-Behnit avait écrit: >>La liberte de la presse n'est pas remise en cause a mon sens meme s'il est toujours bon de rester attentif. Je lis regulierement des journaux francais qui crachent litteralement sur Sarko, il y a de nombreux debats, a la tele, a la radio, ou tout le monde est en droit de s'exprimer. Honnetement je ne m'inquiete pas outre mesure. Apres le traitement de l'information dans les medias est assujetti a une ligne editoriale, et ca encore une fois ca n'a rien de nouveau, libre d'etre d'accord ou non. Tiens, lis ça


Par Hô-Behnit Le 18/01/2008 - 15:40 (Modifier)

Mentir me parait une pratique digne d'un politicien. L'UOIF a ete cree au debut des annees 1980 en Meurthe et Moselle par des musulmans n'ayant aucun lien de pres ou de loin a ma connaissance avec Nicolas Sarkozy et s'est developee activement grace a l'appui de l'UOIE. Ces organisations semblent effectivement dangereuses, elles ne se cachent ni de leur financement par des fonds saoudiens et algeriens islamiques ni de leur volonte de propager l'Islam par tous les moyens. Tu faisais p-e allusion au CFCM dont la creation a effectivement ete soutenu par Sarkozy en 2003 en tant que ministre de l'interieur, il n'en est pas l'instigateur et encore moins l'inventeur. Le projet du CFCM a ete initie par Chevenement sous le gouvernement Jospin puis repris par Vaillant, tous deux ministres de l'interieur. La creation en 2003 n'est qu'une evolution logique des precedentes consultations entre le ministere et les associations et dont le but etait justement de controler au maximum toute derive extremiste et tout obscurantisme quand a l'enseignement de l'islam et la designation des imams. Alors oui ce n'est surement pas totalement representatif, tout comme un gouvernement ne represente surement pas l'opinion de l'ensemble de la population, et oui il existe par ailleurs des zones d'ombres (l'UOIF est l'une des assoc representee par le CFCM) mais non ce n'est pas le vil et mechant Sarkozy qui est le responsable de l'evolution et de la politique d'une assoc de type 1901. En ce qui concerne les emeutes de 2005, il y a eut effectivement des propos deplaces et irreflechis de Sarkozy, le terme de mensonge d'etat me parait tout de meme un peu excessif, c'est tout de meme lui qui a diligente une enquete de l'IGPN, enquete qui l'a desavoue. Pour moi il s'agit plus d'un derapage verbal, non moins honteux, qui caracterise bien la personnalite de Sarko dans son desir de coller a l'evenement quitte a faire des declarations erronnees. Comme tu l'as dis l'objectif etait l'electorat d'extreme droite, il ne s'en ait jamais cacher et il a reussit. Mais il ne faut pas oublier que les emeutes ont commence la nuit meme de l'accident qui a cause la mort de ces deux jeunes, ce ne sont pas ces propos qui ont ete l'element declencheur, ceux-ci ont apporte une legitimite supplementaire aux emeutes. Encore une fois c'est totalement condamnable. "ses provocations permanentes envers les jeunes de banlieues quand il était ministre de l'intérieur..." Si tu fais reference au terme "racailles", je me permets d'esquiver un leger sourire... Sinon je ne vois pas ou sont ces "provocations permanentes" si ce n'est un evenement mediatique monte en epingle, et ressasser indefiniment. Politique du Fric... Bah oui, la real politik n'est pas un phenomene nouveau, non ? Ca fait 60 ans que ca dure, la chute du mur, le nouvel ordre mondial et blablabla ont bien fait esperer une nouvelle gestion des relations internationales, mais aujourd'hui qui y croit ?? C'est moralement critiquable, ethiquement critiquable, oui je suis tout a fait d'accord avec toi, mais ce n'est pas le fait de Sarkozy, sa specificite c'est de faire ca aux yeux de tous et si possible en grande pompe, foutage de gueule encore, toujours je me repete. Ca fait parler, il aime ca. Mais bon depuis 30 ans maintenant, la presence de l'armee francaise au Senegal, en Cote d'ivoire, a Djibouti... ca ne choque pas grand monde, et l'interet ce n'est pas de defendre les populations, les interets c'est d'implanter nos industries et de maintenir celle deja en place. Les guerres en Irak, en Afghanistan c'est l'acces a de nouveaux marches pour les entreprises, et ceci soutenu par les gouvernements de gauche comme de droite depuis plus de 20 ans. Je ne vois toujours pas ce qui fais de Sarko d'un coup qq de plus dangereux que ces predecesseurs. "il menace gravement l'équilibre des pouvoirs et certains "piliers" de la nation française : la laïcité, la séparation des pouvoirs, la liberté de la presse..." Je trouve les accusations tres graves, je ne vois pas en quoi institutionnellement il menace l'equilibre des pouvoirs ou la separation des pouvoirs, ou alors c'est une meconnaissance de ta part des fondements la 5e Republique Francaise. Pour la laicite, je ne suis pas forcement au courant, si tu pouvais m'eclairer. La liberte de la presse n'est pas remise en cause a mon sens meme s'il est toujours bon de rester attentif. Je lis regulierement des journaux francais qui crachent litteralement sur Sarko, il y a de nombreux debats, a la tele, a la radio, ou tout le monde est en droit de s'exprimer. Honnetement je ne m'inquiete pas outre mesure. Apres le traitement de l'information dans les medias est assujetti a une ligne editoriale, et ca encore une fois ca n'a rien de nouveau, libre d'etre d'accord ou non.


Par EXJ900 Le 16/01/2008 - 12:30 (Modifier)

Que ce n'est que pour 5 ans et plus pour 7... C'est deja ca. Et on se demandait comment les italiens avaient pu voter pour Berlusconi.. Voila que les francais font à peine mieux!


Par Chelmi Le 15/01/2008 - 15:51 (Modifier)
Chelmi

>>Hô-Behnit avait écrit: >>Desole, mais pour moi reagir aussi vivement a une declaration qui n'a aboutit pour le moment a aucun debat au sein meme du gouvernement, et qui risque de ne pas avoir de suite concrete, c'est de la masturbation et rien d'autre. Cette annonce aura-t-elle un effet ? A moins que se ne soit qu'un simple effet d’annonce ? Apparemment les actions de TF1 et M6 ont enregistre une importante progression (autour des 8%). P-e que l'objectif est d'ores et deja atteint. Ce n'est pas "apparemment", c'est un fait. Et ça sent fort la connivence.


Par ArzaK Le 15/01/2008 - 11:00 (Modifier)

>>Hô-Behnit avait écrit: >>L'un de vous considere Sarkozy comme quelqu'un de dangereux, dsl j'ai beau reflechir je vois pas, du moins je ne comprends pas ce qui peut faire dire ca. oh, je peux te citer au moins dix raisons pour lesquels on peut le qualifier de dangereux... et cela bien avant qu'il soit président... - déjà, l'existence de l'UOIF, qui est son invention, véritable voix donnée aux intégristes musulmans de France... au grand dépit de la majorité des musulmans qui ne se reconnaissent pas dans ces fondamentalistes... - ses provocations permanentes envers les jeunes de banlieues quand il était ministre de l'intérieur... peu lui importait l'ordre public, du moment qu'il piquait assez de voix à Lepen, cela lui convenait... parmi ces provocations, la plus honteuse et la plus dangereuse a été ce mensonge d'état par lequels ils accusaient les deux gamins électrocutés de voleurs... accusation largement démenties par les faits et l'enquête qui a suivi... mais jamais démenties par Sarkozy qui n'a jamais fait aucune excuse aux familles des deux gamins... Entre temps, ces mensonges ont été ressentis comme une véritable gifle par les jeunes de banlieues... et les ont incités à la révolte... Maintenant président, il est encore plus dangereux... - il vend la technologie nucléaire française à n'importe qui... Kadafhi et les Saoudiens, de grands démocrates, n'est-ce pas? Est-ce ça la politique de civilisation? Politique du fric oui... le lobby nucléaire français avait juste besoin d'un président assez libéral et profondément immoral pour relancer ses ventes à l'étranger... - il menace gravement l'équilibre des pouvoirs et certains "piliers" de la nation française : la laïcité, la séparation des pouvoirs, la liberté de la presse...


Par Hô-Behnit Le 14/01/2008 - 22:50 (Modifier)

Moi ce que je ne comprends pas c'est que d'un cote on defend le financierement par de l'argent prive d'un service publique (France Television) et que dans le meme temps on s'offusque depuis des annees de la possible ouverture du capital de certaines entreprises publiques a des fonds d'investissement prives. Meme reflexion pour le financement des universites. L'investissement prive source de precarite pour les autres services publiques et les universites devient source de viabilite economique et sociale pour France Television. Enfin bon. Ce que je voulais signaler dans mon premier message, mis a part faire mon vieux grincheux, c'etait la maniere dont beaucoup s'engouffrait dans une logique mediatique qui consiste a reagir de maniere epidermique a la moindre provocation de notre president. Desole, mais si l'on reprend toutes ces declarations, combien ont aboutit a des reformes concretes ??? Sa declaration sur les 35 heures ont ete immediatement dementi par Gueant, qui comme tout Secrétaire général est tributaire des grandes lignes de la politique gouvernemental. L'un de vous considere Sarkozy comme quelqu'un de dangereux, dsl j'ai beau reflechir je vois pas, du moins je ne comprends pas ce qui peut faire dire ca. Pour reprendre un article paru dans le Times cette semaine, Sarko ce n'est rien d'autre que de la politique spectacle, un gars probablement complexe dans sa jeunesse et qui est aujourd'hui en pleine crise existencielle. Il veut plaire, il aime plaire, il souhaite juste qu'on parle de lui. Honnetement, il est presente comme dangereux depuis sa nomination au ministere de l'interieur, resultat... pas de resultats et surtout rien d'inquietant (ou si, rien n'a change). On se focalise sur sa personnalite, je lisais Le Nouvel Obs recemment, 3 articles sur Sarko, 3 articles sur sa vie privee, sur son soi-disant caractere, sur le fond malheureusement tres peu de chose, et pourtant il y a des choses a dire. Desole, mais pour moi reagir aussi vivement a une declaration qui n'a aboutit pour le moment a aucun debat au sein meme du gouvernement, et qui risque de ne pas avoir de suite concrete, c'est de la masturbation et rien d'autre. Cette annonce aura-t-elle un effet ? A moins que se ne soit qu'un simple effet d’annonce ? Apparemment les actions de TF1 et M6 ont enregistre une importante progression (autour des 8%). P-e que l'objectif est d'ores et deja atteint. Et puis une chose, quand le media est finance par la publicite, le contenu devient monnaie d’echange implicite pour acheter notre attention, au final ceci a un impact sur la nature meme des programmes. N'est-ce pas Le Lay qui declarait il y a peu, le but des programmes teles sont d'aider les annonceurs a vendre leurs produits en abrutissant le telespectateur, propos qui ont fait reagir et qui je suis sur vous ont interpelle. Bah, pitetre que d'un point de vue economique, comme vous l'avez signale ce n'est pas possible, mais l'idee de supprimer les annonces est belle, un point utopique. A se demander qui sont les pragmatiques liberaux ou les liberaux pragmatiques. Quand je disais que Sarko et sa maniere de faire de la politique, allait surement etre un grand foutage de gueule.


Par Hô-Behnit Le 14/01/2008 - 17:42 (Modifier)

>>Enclume avait écrit: >>On n'avait plus vu Hô-Behnit par ici depuis combien ? Un an et demi ? Il aura fallu un Sarkozy pour le ramener dites donc ! Dedicace a mes confreres Bernard Kouchner, Éric Besson, Martin Hirsch et Jean-Pierre Jouyet.


Par ArzaK Le 14/01/2008 - 14:37 (Modifier)

>>zeb, Spooguin Lapiste avait écrit: >>Sinon, la BBC n'est pas financée exclusivement par la redevance, elle ramasse aussi des brouzoufs avec des produits dérivés (malheureusement, je ne sais pas ce que l'expression "produits dérivés" recouvre), mais bon, on chipote. >> oui, j'ai lu dernièrement pas mal de choses à ce sujet, de commentateurs qui s'y connaissaient et niaient complètement la vision fausse que l'on donnait de la manière dont fonctionne la BBC... les "produits dérivés" que Zeb évoque ne sont pas si dérivés que cela puisqu'il s'agit de programmes, fictions et documentaires, que la BBC produit directement et exporte dans le monde entier... généralement un produit audiovisuel étiquetté BBC est signe de grande qualité, de savoir-faire et de gros moyens! La bbc est un des plus gros concepteurs et vendeurs de programmes dans le monde entier... J'ai lu dans un article que le budget de la BBC est loin d'être financé uniquement par la redevance puisqu'elle s'autofinance pratiquement elle-même d'une manière assez unique au monde! Son budget global serait même 5X supérieur à celui de France télévision! Ceux qui essaie de nous faire croire que d'ici 2009 France télévision sera la BBC française se fourrent le doigt dans l'oeil, rivaliser avec des dizaines d'année de savoir-faire en terme de conception de programme et des capacités financières énormes... c'est du délire... d'autant que la bbc a pour elle un avantage que n'aura jamais son pseudo équivalent français, la suprématie de la langue anglaise dans le monde... La qualité des programmes de la BBC a un coût élévé et ce coût est rentabilisé au niveau mondial ! De plus la bbc bénéficie d'une indépendance telle qu'elle investit elle même des fonds dans différents secteurs, dont la presse, puisque la bbc possède un magazine de télévision... France télévision n'a pas ce type d'autonomie... elle n'en a même pas le droit... De plus, à France télévision, depuis des années, même la plupart des émissions de plateau ne sont pas produites directement par France télévsion mais sous-traitées par des animateurs-producteurs qui livrent les émissions clé en main (en empochent donc eux-mêmes les véritables bénéfices)... donc, c'est pas demain que France télévision sera la BBC française... c'est même jamais, cela demanderait une augmentation subite et absolument considérable des moyens de productions, une augmentation phénoménale du nombre d'employés, un sens de l'investissement digne des plus grandes multinationales, une réelle indépendance vis-à-vis du pouvoir politique et un savoir-faire inné en matière de production...