Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Naüja

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 24 avis)

Au bord de la frontière, non loin des steppes et du désert, un petit fort est laissé à l'abandon. Y demeurent deux personnages, l'un jeune et sérieux, l'autre vieux, un peu ivrogne, et bien rigolard. Leur tranquilité est troublée par une diligence escortée de soldats, chargés d'amener une mystérieuse jeune fille vers un port. Pour cela, ils doivent traverser un désert hostile.


Paquet

Au bord de la frontière, non loin des steppes et du désert, un petit fort est laissé à l'abandon. Y demeurent deux personnages, l'un jeune et sérieux, l'autre vieux, un peu ivrogne, et bien rigolard. Leur tranquilité est troublée par une diligence escortée de soldats, chargés d'amener une mystérieuse jeune fille vers un port. Pour cela, ils doivent traverser un désert hostile. Les anciens cartographes savaient bien qu'ils traçaient deux sortes de mondes sur leurs cartes: l'un était certain, fondé sur les connaissances scientifiques de leur temps, et l'autre totalement méconnu, créé à partir des récits de menteurs éhontés, de marins et de voyageurs errants.La ligne invisible qui unissait ces deux mondes devenait une véritable frontière au-delà de laquelle les terres semblaient peuplées de songes, de murmures constants de désirs inaccessibles. Nauja pourrait avoir été le nom d'une de ces terres, peu importent le temps et l'époque. Et son récit pourrait fort bien commencer à la façon des contes: "il était une fois un vieux fortin sur une frontière oubliée".

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2002
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Naüja
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

27/05/2002 | ThePatrick
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien le dessin même si je le trouve un peu 'froid'. Il y a une ambiance qui se dégage de ce dessin que j'aime bien (quoique je ne serais pas capable de la décrire) et j'aime les couleurs. Malheureusement, ce n'est pas un bon dessin qui me fait uniquement aimer une série. Je fais partie de ceux qui n'ont pas aimé le scénario. Déjà la fantasy n'est pas mon genre préféré donc lorsque je lis une histoire qui ne fait que reprendre les stéréotypes de ce genre sans ajouter rien de nouveau et qu'en plus les personnages me laissent indifférent et ben cela fait en sorte que je m'ennuie du début jusqu'à la fin. En plus, la narration est parfois confuse.

29/12/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Naüja est une sympathique série de fantasy sans grande prétention. Au-delà d’un scénario classique et parfois obscur, cette BD se distingue par un univers graphique intéressant, très influencé par le manga. Les auteurs se sont également largement inspirés du western, ce qui singularise agréablement cette série. La lecture est sympa mais en rien indispensable. A essayer à l’occasion

10/12/2012 (modifier)
Par BDenis
Note: 2/5

(Avertissement : j'accorde toujours plus d'importance au scénario qu'au dessin) Tout d’abord l’éditeur a mis le Paquet sur le papier : pour les tomes 1 & 2, il est aussi épais qu’un sandwich SNCF, ce qui ne représente pas beaucoup pour un sandwich, je vous l’accorde, mais qui reste très conséquent pour du papier ! Naüja c’est une histoire heroïc fantasy avec un dessin style manga. On passe un moment de lecture pas désagréable mais le scénario est plutôt brouillon, confus, on ne voit pas bien où l’auteur veut arriver, la quête n’est pas très claire. Dommage car les quelques personnages principaux auraient mérités un meilleur développement.

29/05/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

C'est quand même dingue de s'ennuyer pendant la lecture d'une telle bd qui part à l'aventure dans des mondes si imaginaires. D'ordinaire, je suis vite accroché par l'histoire et les différentes péripéties qui peuvent en découler. En l'espèce, la symbiose ne s'est pas produite. La faute à qui ? Ou à quoi ? Peut-être un manque d'originalité associé à un manque de maîtrise narrative. Alors, il faut bien avouer que les dessins ainsi que la colorisation sont plutôt pas mal. Cependant le scénario est désespérément mal construit et donc confus. Le premier tome est d'introduction, le second est plat et le troisième clos la trilogie d'une manière archi-conventionnelle. Il ne reste pas grand chose à en retirer ! C'est vide ... Je serai toutefois indulgent dans ma note en évitant à cette série le plancher car on ressent tout de même le désir des auteurs de bien faire. Cela sera peut-être pour la prochaine fois.

24/01/2010 (modifier)
Par jib
Note: 4/5

Une douce mélancolie lancinante s'empare de nous. Une étrange impression d'avoir tout raté surgit. On ouvre la première page de la série et on a déjà le sentiment d'avoir raté la fin de l'histoire. A l'instar de nos personnages principaux, on se laisse alors emporter par un conte aux airs d'un vieux western déjà vu et revu. On reste partagé entre l'idée de sortir de l'ennui pour partir à l'aventure et sauver des princesses déjà perdues, et l'idée de rester bien tranquille sous une lune bienveillante protectrice des imbroglios indémaillables que l'humanité nous impose constamment. Mais en réalité, on glisse... On glisse toujours plus profond dans une histoire sans fond. Nous sommes à la limite des frontières connues. Les légendes du monde prennent peu à peu place dans notre esprit pour ensuite s'y installer et devenir omniprésentes ; sources d'inspiration et de renouveau. De renouveau ? Oui, Car si nous avons déjà lu l'histoire, nos « héros » l'ont déjà vécue. Cet exercice de style permet aux lecteurs de prendre du recul, et aux personnages d'avoir des réactions matures et pondérées. Cette prise de distance est fort agréable, d'autant plus qu'elle rentre en scène dans un genre qui en manque parfois cruellement. Effectivement, nous trouverons aisément et à plusieurs reprises des airs de mangas dans ce récit dessiné. La touche occidentale tintée d'une dérive de far-west oriental reste néanmoins prépondérante. Nous vivons un western oriental raconté par des occidentaux à la sauce manga... Mélange intriguant, subtil et envoûtant, traité avec légèreté. Il en ressort une belle poésie aux charmes déroutants. Mon seul regret est qu'à travers ses trois tomes, nous avons réellement l'impression de vivre un prologue racontant la rencontre des personnages phares d'une grande épopée. Mais comme déjà dit, elle est déjà terminée alors même que le première page n'a pas encore été lue. C'est ça la mélancolie... On aurait voulu beaucoup plus, mais il ne reste maintenant que le souvenir de la belle époque. Et pourtant : moult des personnages apparus restent encore à exploiter, creuser, fouiner. Une série riche en couleurs sur un rythme très délié et fluide. Une poésie de l'esprit limpide et fraîche comme l'eau claire qui donne la vie. Oserais-je un : "à quand la suite ?"

12/10/2008 (modifier)
Par Gillix
Note: 3/5 Coups de coeur expiré

Voici donc la fin d'un cycle, mais probablement pas la fin des histoires de ces héros tragiques (Gorb surtout) et comiques (Raspa surtout). Nous les avions laissé dans une situation difficile à la fin du deuxième tome et la situation ne s'améliore pas... L'histoire continue sur le mode du conte Termens et Elias prenant le temps de raconter, de développer leur univers. Ils réalisent avec maestria une histoire à la croisée des contes, des mythes, des poèmes et des légendes, en tachant (et en réussissant) à ne pas tomber dans l'héroic-fantasy. Au final, une histoire pour laquelle il faut prendre le temps, ne pas la lire trop vite surtout car ainsi vous ne pourriez pas profiter pleinement de cette fable... Le dénouement de ce triptyque n'est pas d'une originalité folle, il n'est pas surprenant non plus, et pourtant... De toute façon, cela restera à vous de voir... mais là vous auriez tort de passez à côté...

06/03/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai eu une réelle impression de déjà-vu en lisant cette BD. C'est tellement inspiré de mangas, tant sur le dessin, sur les personnages et sur le scénario que c'en est vraiment lourd : ça m'a donné le sentiment de lire quelque chose que j'avais déjà lu ou vu des dizaines de fois. Le dessin est correct même si à nouveau ce style tellement inspiré des mangas m'a franchement agacé. Effectivement, la couverture du tome 1 est plutôt jolie, même si à nouveau j'ai l'impression d'avoir déjà vu ce type de dessin de femme-enfant cheveux au vent bien souvent. Par contre, concernant le scénario... Les personnages m'ont paru stéréotypés, à nouveau exactement le reflet d'autres personnages de mangas existants (surtout le vieux rigolo et un peu poivrot). L'intrigue est typique du genre aussi, on commence avec des héros amis, un peu vagabonds mais surtout des gars cools, et puis débarquent des militaires et une jolie fille (dotée de pouvoirs magiques d'amour et de paix, notamment avec les animaux) à escorter, et puis ensuite l'intrigue se complexifie avec diverses factions armées et autres complots politico-tribaux. Bref, encore une fois, un scénario de manga comme j'en ai déjà vu bien souvent (ça ressemble aussi un peu aux scénarios de certains jeux vidéos comme Final Fantasy). Sauf que donc là, ce n'est pas un manga, plutôt une copie occidentalisée ou à peine. Dans les faits, outre ce manque total d'originalité, j'ai également trouvé les personnages relativement puérils et dotés de réactions de gamins qui jouent à la guerre, la narration moyenne, l'intrigue assez confuse, et le tout absolument pas palpitant. Bref, perso, je ne vous le conseille guère.

30/06/2004 (modifier)
Par Altaïr
Note: 2/5

L'impression que j'ai eu en lisant "Naüja" est un peu celle du prof qui aime bien un élève dont les résultats ne sont pas bons : "Beaucoup de bonne volonté"... Le dessin est intéressant. Quoique "l'encrage" soit souvent trop statique, certaines cases sont très réussies (et la couv du 1er tome, superbe). En revanche le découpage est catastrophique... et comme il est servi par un scénario mal construit, le résultat est bordélique et la lecture est tellement ardue qu'on perd tout plaisir de lecture. Les personnages sont trop nombreux et mal caractérisés, on ne cerne pas du tout leur caractère, leurs motivations. En plus certaines ressemblances graphiques rendent la lecture confuse... Quant à l'intrigue, elle est confuse. On comprend mal les étapes de la quête et les tenants et les aboutissants. Bref, pour moi Naüja est une BD faite par un bon dessinateur qui ne sait pas faire un découpage, et par un scénariste qui a de bonnes idées mais ne sait pas construire un scénario. Dommage. :o/

02/06/2004 (modifier)
Par Switch
Note: 3/5

Graphiquement somptueuse tant du point de vue du dessin que des couleurs, cette série pèche à mon humble avis du point de vue du scénario particulièrement confus (notamment dans le tome 3). Cependant je conseille l'achat de cette série à tous ceux qui ont une approche avant tout graphique de la BD, car sur ce plan vous ne serez pas déçus.

09/04/2004 (modifier)
Par Crono-
Note: 4/5

Ça c'est une bonne BD! Les dessins sont magnifiques, les personnages vraiment recherchés graphiquement, on croyait que ce genre de fantaisie (cheveux roses, coupes de cheveux étranges etc..) était géneralement réservée aux mangas, mais je dois dire que c'est une des premières fois que je vois ça dans une BD européenne sans que ça tombe dans le cyber-punk de mauvais goût. ^^ De plus le coloriage est magnifique, chaque case est un véritable tableau! Je classe cette BD à coté de "Requiem" pour les dessins. :) En ce qui concerne l'histoire, elle est vraiment très "space" il faut la relire plusieurs fois pour bien comprendre la chose... L'inconvénient avec les bds en géneral dont les sorties entre tomes s'échelonnent sur plusieurs mois (voire années), c'est qu'on oublie tout au fur et à mesure. ^^ Bon, va falloir que je me relise le premier et deuxième tome avant de me lancer dans le troisième! Une très bonne série qui mérite sa place dans votre BDthèque.

13/01/2004 (modifier)