Arelate

Note: 3.71/5
(3.71/5 pour 7 avis)

Découvrez aux travers de deux destinées la vie au quotidien dans la cité provinciale d’Arles à la fin du premier siècle de notre ère. Celle de Vitalis, tailleur de pierre que ses vices vont rattraper et celle de Neiko, un adolescent qui ne rêve que de prendre la mer. Deux destins qui se croisent et s'influencent loin de la vie des grands personnages de l'Empire.


Au temps de Rome et de l'Empire Romain En Provence...

Arelate, une colonie Romaine en pleine expansion est une ville où maîtres et esclaves ne sont pas forcément ceux qu'on pense. Vitalis - citoyen Romain - est dévoré par le jeu. Sa vie se retrouve dirigée par des esclaves sans scrupule. La liberté a un prix et Vitalis l'apprendra à ses dépends. Neiko est un enfant attaché à un fleuve, qui ne rêve que de voyages au long court.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Août 2009
Statut histoire Série terminée (2 cycles terminés - pas de suite annoncée) 6 tomes parus
Couverture de la série Arelate
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

26/04/2010 | Chalain
Modifier


Par Yannis
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yannis

Après lecture du premier cycle Très bonne découverte que cette série. Le point fort est l'exactitude historique voulue par le scénariste et le choix de personnages du peuple auxquels on s'attache et que l'on suit au fil des rebondissements. Le petit point en moins vient du dessin à cause d'erreurs de proportions ou de personnages qui se ressemblent un peu trop parfois. Une bonne série à découvrir

22/11/2017 (modifier)
Par Mitch
Note: 4/5

Le gros plus de cette série, c'est que, à l'instar des Ombres du Styx, elle nous plonge dans la vie quotidienne des sans-grade de l'Empire romain, en province. Loin des intrigues du palais impérial. Il y a quelque chose d'attachant dans ce père de famille contraint de devenir gladiateur à cause de ses dettes de jeu. On a envie de savoir ce qu'il adviendra de lui. Le dessin n'est peut-être pas excellent, mais tout de même très bon! Le tout est vraiment bien documenté. A lire pour tous les passionnés d'histoire romaine.

17/08/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Par son réalisme historique, sa façon de redonner vie à l'époque romaine sans naïveté ni recherche d'aventure épique, et aussi un peu par son graphisme, cette série me fait penser à Murena. Mais elle n'en a pas la qualité car je trouve son scénario nettement moins prenant et je trouve aussi qu'il ne s'en dégage pas d'émotion. C'est une série qui m'a laissé assez froid. Je l'ai trouvé intéressante sur le plan historique. J'ai trouvé l'histoire pas trop mal menée et les personnages plutôt bons. Mais je n'ai pas réussi à me sentir impliqué. Je suis resté à sa surface, rebuté peut-être par un récit un peu dilué, pas assez profond à mon goût. Elle dispose clairement de qualités et pourra être appréciée des amateurs d'Histoire, d'autant plus grâce aux dossiers documentaires en fin d'albums, mais je dois dire que je m'y suis légèrement ennuyé.

22/12/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Arelate est sans doute une bonne bd historique se situant au coeur même de l'Empire Romain. Arles était une formidable ville gallo-romaine regorgeant de vie. C'est dans ce cadre que se déroule cette histoire avec un joueur de dés invétéré. Le vice du jeu existait déjà ainsi que les dettes et les prêteurs sans scrupule. On regrettera juste que le personnage principal soit si antipathique... Sur la forme, le ton sépia donne un joli aspect à l'ensemble. Il est vrai que la colorisation manque un peu. Le dessin est parfois un peu approximatif mais c'est masqué habilement. Cependant, dans l'ensemble, cela reste graphiquement très agréable. Pour le reste, cette bd souffre de la concurrence d'un Murena ou encore Les Aigles de Rome qui le surpassent aisément. Pour autant, les auteurs ont fait un véritable travail de reconstitution historique. Cela regorge de détails sur la façon de vivre de ce peuple. Le cahier pédagogique à la fin de chaque épisode permet d'en savoir plus. Bref, la rigueur est présente.

04/05/2014 (modifier)

Tome 1: Tome 2: Tome 3: Excellente série historique. Le tome 1 est le moins bon, notamment à cause du dessin. Celui que j'ai pu lire, avant réédition (celui avec la couverture bleue) est en noir et blanc, sans contraste, et il y a quelques ratés dans les proportions et les postures des personnages (par exemple, quelqu'un qui tombe sur le ventre, bras en avant, et paumes vers le haut...). Malgré tout, il reste lisible et parvient à nous intéresser au début de cette intrigue. Les tomes suivants sont bien mieux, déjà, le dessin est beaucoup plus maitrisé, et on a droit à une coloration en teints de sépia tout à fait appréciable. Il n'est pas irréprochable, bien sûr, quelques phylactères sont mal orientés, quelques cases manquent de lisibilité, mais heureusement très rarement. Par ailleurs, certains visages se ressemblent beaucoup trop et jettent de la confusion sur certains personnages. L'intrigue est de plus en plus intéressante, on a envie de savoir ce que notre personnage principal va devenir...Va-t-il survivre aux nombreux combats de gladiateurs qui l'attendent ? Ses ennemis intimes auront-ils raison de lui et de sa famille ? On nous propose une belle brochette de personnages, tous très bien croqués, et attachants. Grosse, grosse, énoooorme cerise sur le gâteau, on nous propose à la fin de chaque tome une postface qui revient sur certains éléments abordés dans l'histoire: mœurs, bâtiment, lois, combats de gladiateurs…etc, tout cela est très bien expliqué et rend cette lecture encore plus agréable qu'elle ne l'était déjà. Pour info, l'un des co-auteur est archéologue à Arles, donc, la qualité des infos est garantie, et je peux vous dire que l'on revoit, avec grand plaisir, beaucoup de nos préjugés et idées reçues sur l'empire romain ! Vous constaterez en effet que l'on a été un peu pollué, notamment par le cinéma Hollywoodien de ce côté là. Enfin, on s'aperçoit que les auteurs ont pris plaisir à glisser dans les albums des lieux ou des personnages authentiques. Une très bonne trouvaille que cette BD, trop peu connue, à découvrir, vraiment. (253)

22/08/2013 (modifier)
Par Hugo
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'ai beaucoup aimé la lecture de cette bande-dessinée. On y découvre à travers le prisme des aventures des deux personnages principaux différents corps de métiers (bâtiment, chantier naval, "banquier"). On découvre également la vie de famille à cette époque que ce soit au niveau du couple ou de la transmission de l'autorité paternelle. Le scenario est dense et on suit avec intérêt les mésaventures du héros, qui donne son nom à ce premier tome, causées par son vice pour le jeu. Ce qui m'a plu c'est que l'on reste aux niveaux des petites gens ce qui offre une large galerie de personnages et loin de l'exubérance que l'on a souvent dans les séries sur l'Antiquité. Prenez garde à ne pas lire la deuxième préface (celle de Gilles Chaillet) car elle spoile une partie de l'histoire. Il y a dans mon édition un cahier graphique de 6 pages dans lequel sont présentées les recherches sur les personnages. Le dessin justement est un noir et blanc assez lumineux sans gris. Les visages des personnages sont détaillés et expressifs avec un trait fin , on a aucun mal à les distinguer. On a aussi de belles cases d'architecture avec des vues en contre plongée sur les toitures de la ville. Cependant certains ciels sont un peu vides. Un premier tome que je recommande.

10/02/2013 (modifier)
Par Chalain
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Arelate, relate bien des aspects de la vie quotidienne sous l'empire romain. C'est vraiment un roman historique, mais racontant la petite histoire, celle des gens de la cité. C'est aussi un roman d'aventure avec des personnages aux destins extraordinaires. Arelate est une BD avec laquelle on se distrait tout en se cultivant. J'aime !

26/04/2010 (modifier)