Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Champs d'azur

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

En compagnie de Frank Giroud et Luc Brahy, embarquez pour une grande saga historique, qui de 1909 à 1970 vous fera traverser le siècle et les aventures de la famille Fayard, au gré des découvertes aéronautiques qui construisirent nos temps modernes.


Aviation

À la frontière algero-marocaine. Le soldat français Théodore Fayard utilise le mur d'enceinte du petit poste militaire dans lequel il s'ennuie pour lancer un modèle réduit d'avion. Simple passe-temps ? Non : une passion dévorante ! Car Fayard a des ailes plein la tête et de l'or dans les mains. Une double bénédiction dont il compte bien se servir pour construire des avions révolutionnaires ! Une ambition qui va progressivement porter le jeune homme sur les vents de la réussite, mais aussi sur ceux des intrigues, des déceptions, de l'amour et des trahisons...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Avril 2010
Statut histoire Série terminée (du moins, un 1er cycle - une suite est probable) 4 tomes parus
Couverture de la série Les Champs d'azur

19/04/2010 | pol
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Et bien, cela faisait longtemps que je ne m’étais plus goinfré (excusez l’expression) une série aussi rapidement ! Faut dire qu’elle en jette ! Tout d’abord, il y a l’évocation historique puisque Franck Giroud nous emmène à la découverte des premiers avionneurs. Tout le monde connait la rigueur du scénariste dès qu’il s’agit d’histoire et, une fois de plus, on en a pour son argent. Le cadre historique est des plus crédibles et l’histoire qu’il nous conte vient se greffer dans l’Histoire sans que j’y retrouve quoi que ce soit à redire. Ensuite, il y a les personnages. Un duo vedette intéressant et de multiples seconds rôles qui, tous, permettent de bâtir cette grande saga. Théodore Fayard, le personnage principal, est un anti-héros parfait qui m’aura, par plus d’un aspect, fait penser à Louis Ferchot (alias « Louis la Guigne »). Enfin, un puissant souffle épique traverse ces aventures. C’est très classique mais super bien foutu. Chaque tome nous raconte une histoire tout en construisant un récit complet. Rien n’est inutile et l’aventure est toujours au coin de la page. Le romantisme est également à l’honneur avec cette belle histoire d’amour impossible. Non, franchement, je n’ai rien à redire. Même le dessin de Luc Brahy, parfois imprécis sur les personnages et assombri par une colorisation pas toujours très nuancée, m’a vraiment bien plu par sa précision technique, sa mise en page classique et diversifiée et son art du cadrage opportun. Reste juste ce petit détail : la fin n’en est pas une !! Une suite est plus que probable, donc ne croyez pas en être quitte pour « seulement » quatre tomes. N’empêche, je vous recommande vivement l’achat de cette série, surtout si, comme moi, vous êtes amateur de ce genre de récit classique reposant sur une solide trame historique. Du solide, de l'aérien, du tragique, du romanesque... De la très bonne bd, en somme...

14/08/2013 (modifier)