Là où la mer murmure

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Un petit village italien, au bord de la mer. Marina a 3 ans quand Claudia, sa mère, meurt en tentant de la sauver de la noyade. C'est du moins ce que son père raconte.


Douleurs intimes Folie La BD au féminin : le manga Seinen

Un petit village italien, au bord de la mer. Marina a 3 ans quand Claudia, sa mère, meurt en tentant de la sauver de la noyade. C'est du moins ce que son père raconte. Son ami José, lui, pense que sa mère, qui fut une chanteuse française très populaire, n'est pas morte. Marina, aidée par José, mène l'enquête dans un petit village français et la retrouve. Mais Claudia, qui vit avec sa mère, a perdu la raison. Peu à peu, les souvenirs remontent à la surface et libèrent enfin la jeune fille de tous ses cauchemars.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mars 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Là où la mer murmure
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

06/03/2010 | Pasukare
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Quoique ce manga soit un seinen, son style et son sujet s'adaptent davantage à un public féminin que masculin. C'est une histoire toute en sensibilité et un peu en mièvrerie sur une adolescente qui recherche sa mère qu'elle croyait morte. Entre l'Italie, Paris et la côte bretonne, l'intrigue nous balade de lieux romantiques en lieux romantiques pour découvrir une femme dont l'esprit aura été brisé par les circonstances. Le dessin est joli et soigné mais un tantinet mièvre lui aussi. Pas très crédible, un peu trop fleur bleue, ce récit se lit relativement bien mais n'est pas mon genre.

02/02/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a de la finesse dans le dessin incontestablement. Cela procure une sensation de lecture assez agréable d'autant que ce manga se lit dans le sens européen. Il y a nettement une influence occidentale. L'histoire a un peu de mal à décoller au début puis on s'attachera progressivement à la quête de cette jeune fille à la recherche d'une mère trop tôt disparue. On sera toutefois un peu déçu par l'issue de cette recherche d'autant que des incohérences de départ existaient. Au final, il est toujours intéressant de découvrir un manga d'un auteur que l'on ne connaît pas d'autant que son style graphique m'a bien plu. Il reste juste à consolider au niveau du scénario. Cela sera peut-être pour la prochaine fois !

11/09/2010 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Là où la mer murmure est une jolie histoire, très bien dessinée. Marina vit avec son père, veuf depuis qu'elle a 3 ans, sa nouvelle compagne et la fille de cette dernière. Elle n'a plus vraiment de souvenir de sa mère, mais vit avec un espèce de sentiment de culpabilité car son père lui répète sans cesse que sa mère est morte noyée à sa place en tentant de la sauver. Une rencontre imprévue fait alors basculer ses certitudes et la conduit en France, sur les traces de cette mère mystérieuse. Le trait de Ichiguchi Keiko est d'une finesse extrême, très élégant et sobre, c'est vraiment ça qui m'a fait acheter ce manga, et aussi le fait que c'était une histoire complète. J'ai passé un bon moment de lecture, l'histoire est bien racontée et plutôt prenante et le personnage de Marina, jeune fille à la recherche de ses origine et décidée à en finir avec ses démons, est fort sympathique. Par contre, et c'est la raison pour laquelle je ne conseille pas l'achat : je trouve le prix de cet ouvrage exorbitant ! C'est quand même du moyen format en noir et blanc, le tout sur un peu moins de 100 pages, j'ai quand même été légèrement estomaquée en passant en caisse (oui, j'ai la fâcheuse habitude d'ignorer l'étiquette du prix quand je fais mes achats... ).

06/03/2010 (modifier)